Le match entre les Steelers et les Browns sera présenté jeudi soir à 20 h sur les ondes de RDS et RDS.ca.

Avant-match Steelers c. Browns

Mitch Trubisky est devenu le quart partant des Steelers en bonne partie car il n'a rien fait qui serait de nature à lui faire perdre le poste.

Il a pris de bonnes décisions durant les matchs préparatoires, évitant les revirements.

Il en faut toutefois un peu plus en saison régulière, et Trubisky en est conscient.

Jeudi, les Steelers (1-1) vont se présenter à Cleveland (1-1) avec seulement deux touchés au compteur cette saison.

« Nous devons marquer plus de points, peu importe de quelle manière », a dit Trubisky.

Durant la saison morte, le club a justement voulu y remédier, après des résultats bien moyens dans de nombreuses catégories offensives en 2021.

Les Steelers ont engagé Trubisky et repêché le quart prometteur Kenny Pickett. Ils ont modifié la ligne offensive et ils ont aussi repêché un ailier espacé de six pieds trois, George Pickens.

Or, les deux plus longues passes de Trubisky cette année ont été aux ailiers rapprochés Pat Freiermuth et Zach Gentry, lors de jeux où ces derniers ont fait le gros du travail pour des gains appréciables. Et Pickens n'a capté que deux passes, pour 23 verges.

Dimanche, contre les Pats, Diontae Johnson a montré des signes de frustration quand il a été délaissé comme cible.

« Nous avons de jeunes fabricants de jeu très talentueux, a dit l'entraîneur Mike Tomlin. Ils veulent avoir la chance de faire de gros jeux. »

Il reste qu'il faudra peut-être oser un peu plus, d'autant plus que la défense semble bien se porter. L'an dernier, le groupe a montré le pire rendement de la ligue contre la course.

« La ligne est mince entre jouer de façon conservatrice ou un peu agressive, a dit Trubisky. Vous voulez garder à l'esprit qu'il ne faut pas juste se fier sur la défense, même si elle excelle. »

Le secondeur de renom T.J. Watt manque toutefois à l'appel, blessé aux pectoraux.

Les Steelers n'ont pas obtenu de sac contre la Nouvelle-Angleterre. Ils ont aussi causé un seul revirement comparé à cinq la semaine précédente, à Cincinnati.

Du côté offensif, le plus expérimenté des partants des Steelers est le bloqueur droit Chuks Okorafor, qui dispute une cinquième saison.

Mardi, le coordonnateur à l'attaque Matt Canada a exprimé sa confiance envers le processus de développement. Un processus incluant notamment Pickens, qui n'a que 21 ans. Ce dernier a dit que ça peut débloquer rapidement.

« Peut-être que jeudi quelqu'un va faire un attrapé de 90 verges, a dit l'ancien Bulldog. Et là tout le monde serait tout excité. Ça peut arriver n'importe quand. »

Pour les Steelers, le plus tôt sera le mieux.