INGLEWOOD, Calif. - Matthew Stafford a brillé avec des gains aériens de 321 verges et trois touchés à ses débuts avec sa nouvelle équipe et il a mené les Rams de Los Angeles vers une victoire de 34-14 contre Andy Dalton et les Bears de Chicago, dimanche soir.

Dès sa deuxième passe dans l'uniforme des Rams, Stafford a rejoint Van Jefferson pour un touché de 67 verges. Par la suite, le quart a repéré Cooper Kupp, qui n'était pas surveillé, pour un touché de 56 verges au troisième quart. Puis, il a complété sa troisième et dernière passe de touché du duel en envoyant le ballon en direction de Robert Woods avec 3:17 à jouer au match.

Avec Stafford à la place de Jared Goff, les Rams ressemblaient davantage à la puissance offensive qu'ils étaient lors de leurs deux premières saisons sous les ordres de l'entraîneur-chef Sean McVay. Ce dernier a d'ailleurs porté sa fiche à 5-0 lors de matchs inauguraux.

Les Rams ont inscrit des points lors de six des sept premières séquences à l'attaque complètes de Stafford, en plus d'amasser des gains de 375 verges au cours du match.

Kupp a conclu sa soirée de travail avec sept réceptions et des gains de 108 verges.

Dalton a obtenu des gains aériens de 206 verges à son premier match avec les Bears, tandis que le quart recrue Justin Fields a effectué une course de trois verges pour un touché à son premier match dans la NFL.

Les Bears ont connu quelques bonnes séquences, mais ils n'ont jamais réussi à se remettre de l'interception dans la zone des buts de Dalton qui a mis fin à leur première séquence à l'attaque. L'équipe a été forcée de jouer du football de rattrapage pour le reste de la rencontre.

David Montgomery a obtenu des gains au sol de 108 verges ainsi qu'un touché pour les Bears, qui présentent un dossier de 1-3 en match inaugural depuis l'arrivée de l'entraîneur Matt Nagy.

Stafford salue ses nouveaux partisans avec une bombe de 67 verges