KANSAS CITY, Mo. - Patrick Mahomes a lancé une passe de touché et en a inscrit un autre au sol, Juan Thornhill a retourné une interception sur 46 verges et les Chiefs de Kansas City ont infligé une importante correction aux Raiders d'Oakland en l'emportant 40-9, dimanche.

Grâce à cette victoire, les Chiefs ont repris les rênes de la section Ouest de l'Américaine.

LeSean McCoy et Darwin Thompson ont également inscrit des majeurs au sol pour les Chiefs (8-4), qui ont pris une avance de deux matchs sur les Raiders. La formation de Kansas City pourrait mettre la main sur le titre de sa section pour une quatrième année consécutive si elle venait à signer des gains face aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre et que les Raiders s'inclinaient face aux Titans du Tennessee la fin de semaine prochaine.

« C'est ce à quoi nous nous attendions tout au long de la saison et vous avez vu que la défense s'est améliorée de semaine en semaine, a déclaré Mahomes. L'attaque a simplement suivi le cours de la rencontre. Nous avons été dans plusieurs matchs où le scénario était bien différent et nous avons trouvé le moyen de gagner. »

Les Raiders (6-6) n'ont certainement pas performé comme une équipe qui bataille pour le premier rang de sa section.

Derek Carr a une fois de plus connu un départ misérable au Arrowhead Stadium, où il présente une fiche de 0-6. Il a lancé une passe de touché et deux interceptions pour des gains aériens de 222 verges. Les Raiders n'ont pas été en mesure de capitaliser à deux reprises, alors qu'ils se trouvaient dans la zone rouge et ont écopé de 12 pénalités, soit 99 verges. Les visiteurs ont semblé jeter la serviette lorsque les Chiefs ont réalisé une séquence offensive qui s'est étendue durant un peu plus de neuf minutes au quatrième quart.

Il s'agissait d'un septième revers de suite pour les Raiders face aux Chiefs.

Josh Jacobs a été le seul joueur chez les visiteurs à avoir tiré son épingle du jeu dans la défaite. Il a obtenu 104 verges de gains en 17 portées.

« Nous nous sommes placés dans des situations horribles, a expliqué l'entraîneur-chef des Chiefs, Jon Gruden. Nous avons connu des revirements dans nos bottés, nous avons eu quatre hors-jeu et nous n'avons jamais trouvé notre rythme. »

Les deux équipes ont d'abord eu de la difficulté à bouger le ballon en raison des forts vents provenant de l'Ouest.

Carr a lancé ses deux interceptions en première demie et les Raiders ont perdu un échappé à la suite d'un botté de dégagement; ils n'ont pas été en mesure de convertir un quatrième essai, alors qu'ils n'avaient qu'une verge à parcourir; ils ont été punis à sept reprises; et ils ont regardé Daniel Carlson rater un botté de 44 verges.

Les Chiefs ont tiré avantage des nombreuses erreurs de leurs adversaires.

Mahomes, qui a peut-être été le joueur qui a le plus bénéficié de la semaine de repos, a couronné une séquence de 47 verges au premier quart en rejoignant Darrel Williams dans la zone des buts. Tard au premier quart, le quart vedette a bifurqué vers la gauche et a parcouru 13 verges pour inscrire un majeur.

Les locaux ont mis le match hors de portée au troisième quart.

Ils ont d'abord parcouru le terrain lors de leur première possession avant que Harrison Butker réussisse un placement de 50 verges, malgré les forts vents. Lors de leur possession suivante, Mahomes a lancé le ballon dans la zone payante, mais les arbitres ont renversé leur décision après que la reprise vidéo eut démontré que Demarcus Robinson était retenu sur la séquence.

Les Chiefs ont toutefois repris le ballon après la pénalité et McCoy a atteint la zone payante quelques instants plus tard.

Les Raiders ont finalement mis un terme à la séquence de 59 points inscrits par les Chiefs face à leur formation lorsque Carlson a réussi un placement au quatrième quart.

« Toutes les équipes qui réussissent à se qualifier pour les éliminatoires ont de bonnes unités défensives. Je crois que cette semaine, nous avons été en mesure de retrouver notre cadence, a reconnu Tyrann Mathieu des Chiefs. Nos entraîneurs ont fait un bon travail et nous ont bien mis à l'épreuve. À notre retour après notre semaine de repos, nous savions ce que nous devions travailler. Nous n'avons pas bien joué à domicile. Ce genre de performance face à un rival de section, c'est bon pour le moral. »

Goff se balade face aux Cards
Sommaire

Jared Goff a lancé deux passes de touché en plus d'amasser 424 verges par la voie des airs, Robert Woods a récolté 172 verges de gains aériens et les Rams de Los Angeles ont écrasé les Cardinals de l'Arizona 34-7.

Les Rams (7-5) se sont retroussé les manches après avoir encaissé un important revers de 45-6 aux mains des Ravens de Baltimore, lundi soir. À leur tour, ils ont embarrassé les Cardinals et ont conservé leurs chances pour se tailler une place en éliminatoires.

Rams 34 - Cardinals 7

Goff a habilement découpé la défensive des Cardinals, qui est la pire du circuit Goodell face au jeu aérien. À ses trois derniers matchs, le quart-arrière n'avait pas réussi une seule passe de touché et il avait lancé cinq interceptions. Il a toutefois répliqué en accumulant 323 verges par la passe après seulement la première demie, aidant les Rams à se forger une avance de 20-0.

Woods a été le meilleur joueur à l'attaque en captant 13 passes. Tyler Higbee a pour sa part réalisé sept attrapés pour des gains de 107 verges et un touché et Cooper Kupp a capté six ballons pour récolter 65 verges par la voie des airs et un majeur. Goff a complété 32 de ses 43 passes et Todd Gurley II a obtenu des gains de 95 verges au sol, inscrivant également un touché.

Les Rams ont amassé des gains de 549 verges au total, alors que les Cardinals n'en ont obtenu que 198 verges. La plupart des gains effectués par la formation de l'Arizona étaient au quatrième quart, alors que le match était hors de portée depuis un long moment déjà.

Les Cardinals (3-8-1) ont eu deux semaines de repos avant d'affronter les Rams, mais ils semblaient plus rouillés que reposés. La formation de l'Arizona a encaissé un cinquième revers de suite.

La recrue Kyler Murray a disputé l'un de ses pires matchs en carrière, complétant 19 de ses 34 passes pour des gains de 163 verges.

Drew Lock célèbre à son premier départ avec les Broncos
Sommaire

Le placement de 53 verges de Brandon McManus alors que les dernières secondes s'écoulaient a permis aux Broncos de Denver de se sauver avec une victoire de 23-20 face aux Chargers de Los Angeles.

Le quart recrue Drew Lock a signé la victoire à ses débuts avec les Broncos, un mois après que la recrue Brandon Allen eut défait les Browns de Cleveland. Les Broncos sont devenus la première équipe de l'histoire de la NFL à voir deux quarts gagner leurs débuts dans le circuit au cours d'une même saison.

McManus a pu s'élancer sur une distance de 53 verges après que le demi de coin des Chargers Casey Hayward fils eut écopé une pénalité d'obstruction qui a coûté 38 verges à son équipe.

Les Chargers ont créé l'égalité 20-20 quand Michael Badgley a réussi un botté de précision de 46 verges avec 14 secondes à jouer. Diontae Spencer a retourné le botté d'envoi jusqu'à la ligne de 28 des Broncos et avec neuf secondes à écouler, Lock a tenté une longue passe en direction de Courtland Sutton.

Sutton est entré en collision avec Hayward et le drapeau jaune a volé sur le terrain. Les Chargers (4-8) ont argumenté la décision, mais les Broncos (4-8) ont tout de même eu le ballon à la ligne de 35 avec trois secondes à jouer.

Philip Rivers a surmonté une interception, sa huitième en trois parties, et il a aidé les Chargers à effacer un retard de 17-3. Il a lancé une passe de touché de 30 verges à Austin Ekeler et une autre de 36 verges à Keenan Allen.

McManus avait également réussi un placement de 52 verges pour briser l'égalité de 17-17, avec 4:26 à écouler au quatrième quart.