Passer au contenu principal

RÉSULTATS

Coach Prime a le dessus en 2e prolongation

Deion Sanders avec son fils Shilo Deion Sanders avec son fils Shilo - PC
Publié
Mise à jour

Sa mère a prononcé le discours d'avant-match. Son fils, le demi défensif Shilo Samders, a ouvert le pointage avec une interception ramenée sur 80 verges. Son fils quart-arrière, Shedeur Sanders, a offert la victoire aux siens avec d'abord une poussée offensive remarquable de 98 verges, puis une prolongation que l'on n'oubliera pas de sitôt.

Ce fut une journée exceptionnelle pour Deion Sanders. Avec un groupe d'amis célèbres en ville, également, pour profiter de l'événement.

Shedeur Sanders a lancé une passe de touché à Michael Harrison en deuxième prolongation après avoir aidé les siens à égaliser la marque avec 36 secondes à jouer au quatrième quart, permettant ainsi aux Buffaloes de l'Université Colorado (no 18) de battre les Rams de l'Université Colorado State 43-35 devant une salle comble.

Sanders a lancé sa passe de touché victorieuse de 18 verges à Harrison et a ensuite trouvé Xavier Weaver dans la zone des buts pour la transformation de deux points. La défense du Colorado a ensuite pris le relais, Trevor Woods interceptant la passe de Brayden Fowler-Nicolosi sur un quatrième jeu et 23 verges à franchir point pour mettre fin au match à près de 2 h 23, heure de l'Est. 

Les supporters se sont précipités sur le terrain pour la deuxième semaine consécutive. Il s'agit de la plus grande remontée opérée par un quart-arrière au quatrième quart pour le Colorado depuis 2005.

« Nous avons montré que nous ne nous rendions pas et que nous n'abandonnions pas », a déclaré Deion Sanders, alias Coach Prime, l'entraîneur des Buffaloes. « Ils n'ont jamais douté d'eux-mêmes. »

Négligés par 23 points et demi, les Rams ont mené pendant une grande partie du match. Ils ont toutefois écopé de 17 pénalités pour 182 verges au total, dont une qui a notamment annulé un touché en prolongation.

L'entraîneur-chef des Rams, Jay Norvell, a ajouté du piment à cette rivalité appelée « Rocky Mountain Showdown » plus tôt dans la semaine en se moquant de Deion Sanders qui n'enlevait pas ses lunettes de soleil et son chapeau lors des entrevues. Après le match, Sanders et Norvell se sont serré la main au centre de terrain et au milieu d'une foule de supporters.

« Cette rivalité existe depuis bien plus longtemps que moi, avant même que je n'arrive ici », a déclaré Norvell, qui en est à sa deuxième saison à Colorado State. « Elle se poursuivra bien après mon départ. »

Quant à leur querelle, l'eau a déjà coulé sous les ponts pour Sanders.

« Je lui souhaite le meilleur », a-t-il déclaré.

Travis Hunter à l'écart plusieurs semaines

Aussi satisfaisante soit-elle, cette victoire s'avère coûteuse pour les Buffaloes, qui ont perdu les services de leur joueur étoile Travis Hunter au cours de la rencontre.

Celui qui joue comme demi défensif et comme receveur n'est pas revenu au jeu après la mi-temps et a été transporté à l'hôpital. 

Sans dévoiler la nature de sa blessure, Deion Sanders a fait savoir après le match que Hunter serait absent pendant « quelques semaines ».

Hunter a réussi deux attrapés et deux plaqués avant que son match ne prenne fin.

Hunter est resté brièvement au sol après avoir encaissé un plaqué à la fin du premier quart, mais on ne sait pas si c'est sur ce jeu qu'il s'est blessé.