Ce samedi au Ford Center de Frisco en banlieue de Dallas, Sergey Kovalev pourrait devenir une troisième fois champion du monde des mi-lourds de la WBO en battant le champion WBO actuel, le colombien d'origine, Eleider Alvarez. À noter que le premier sacre de Kovalev avait été obtenu en août 2013 aux dépens du britannique Nathan Cleverly, TKO au 4e round. Il avait défendu son titre WBO avec succès à huit reprises jusqu'à sa défaite discutable contre Andre Ward en novembre 2016,  décision unanime en faveur de l'américain. Toutefois suite à ses deux défaites contre Ward, il est devenu pour une deuxième fois champion du monde WBO en novembre 2017 en disposant de l'ukrainien Vyacheslav Shabranskyy par TKO au 2e round. Il a défendu ce titre à son combat suivant en battant le russe Igor Mikhalkin par TKO au 7e round. En août 2018, bien qu'en avance sur la carte des juges après six rounds, il a été terrassé par Eleider Alvarez, KO au 7e round.

Demain advenant une  défaite de Kovalev, 4e en carrière, il ne fait aucun doute que son avenir de boxeur serait mis en doute surtout qu'après sa défaite contre Alvarez en août dernier, son entourage avait laissé entendre qu'il devrait mettre fin à sa carrière. À 35 ans, bientôt 36, ses meilleures années sont derrière lui. Ses récentes prestations font foi de tout. De plus, sa deuxième défaite contre Ward en juin 2017 a laissé des traces, TKO au 8e round sans compter ses problèmes à l'extérieur du ring et ses différents changements d'entraîneurs au cours des dernières années soit depuis 2010: Don Turner; Abel Sanchez: John David Jackson: Abror Tursunpulatov et son nouvel entraîneur Buddy McGirt. McGirt fut associé à la relance d'Arturo Gatti pendant quelques années.

Ce combat contre Alvarez sera un moment de vérité pour Kovalev. Une défaite convaincante ne fera que confirmer l'état des faits. Toutefois, attention, on parle ici de Sergey Kovalev,  puissant cogneur et ancien double champion du monde qui a marqué la division des mi-lourds pendant quelques années en étant le champion unifié de 2013 à 2016 en détenant les titres WBO: WBA et IBF. Je m'attends à tout un duel, il voudra assurément venger sa dernière défaite. Il sera intéressant de voir la stratégie qu'il emploiera puisque Kovalev a toujours été efficace et dangereux en début de combat et dans la première moitié de ses combats pour perdre de son efficacité en deuxième moitié. Ses trois défaites en carrière contre Ward et Alvarez l'ont bien démontrées. De plus, il est très vulnérable au corps, aspect qu'Alvarez va sûrement exploiter dans ce duel. À quelques différences près, Kovalev est un peu dans la même situation que se trouvait Carl Froch quand il  avait affronté Lucian Bute en 2012. Il venait de perdre contre Andre Ward, combat difficile lui-aussi, défaite au tournoi du Super 6 en novembre 2011. Une défaite de Froch aurait été nuisible pour la suite des choses. Au contraire, sa victoire avait relancé sa carrière. Toutefois, il se battait chez lui à Nottingham contrairement à Kovalev qui sera dans un lieu neutre à Frisco.

Pour Alvarez, une victoire ne fera que confirmer son ascenscion et le changement de garde de la division. Alvarez est affamé et motivé et voudra démontrer à la planète boxe que sa dernière victoire ne fut pas accidentel. Il a tellement attendu longtemps pour ce moment, d'être champion du monde. De plus, il est entouré par une équipe exceptionnelle menée par Marc Ramsey. Je m'attends à tout un combat en perpective. Attention tout de même à Kovalev qui va tout donner pour reconquérir son titre. Combat intrigant! Je suis plus qu'impatient. Bon combat à tous.