Dimanche soir, l'annonce de la transaction la plus importante de la présente saison a secoué le monde de la NBA. Après une saison morte où près d'une dizaine de joueurs étoiles ont changé d'adresse, c'est maintenant au tour de Blake Griffin, des Clippers de Los Angeles, de constituer l'élément central d'une entente d'envergure, de quoi débuter l'année 2018 en force pour ce qui est des échanges dans le circuit Silver.

Ce sont les Pistons de Détroit qui ont eu la chance d'acquérir les services de l'ailier fort vedette, en plus d'avoir pu mettre la main sur le centre Willie Reed et l'ailier fort Brice Johnson. En retour, l'organisation a cédé l'ailier fort Tobias Harris, l'arrière Avery Bradley, le centre Boban Marjanovic ainsi qu'un choix de première ronde aux Clippers.

On peut facilement percevoir l'intention derrière l'entente du côté de la concession californienne, elle qui a envoyé son meneur étoile Chris Paul aux Rockets de Houston durant la saison estivale. L'échange de Blake Griffin ne fait que confirmer que le processus de reconstruction est bien enclenché du côté de Los Angeles.

Griffin, qui affiche des moyennes de 22,6 points, 7,9 rebonds et 5,4 passes par match cette année, sera d'une grande aide aux Pistons dans la poursuite d'une place en séries éliminatoires. En compagnie du pivot défensif Andre Drummond, il formera probablement une des meilleures paires de joueurs intérieurs de la NBA et pourra contribuer aux efforts de sa nouvelle formation dans plusieurs aspects du jeu.

Avec un dossier de 22 victoires contre 26 défaites, les Pistons figurent présentement en neuvième position du classement de la Conférence Est, soit un place sous la barre des séries. À première vue, on peut comprendre que l'arrivée de Griffin correspond à l'élément déclencheur de la course de fin de saison pour Détroit, mais certains facteurs sont toutefois à prendre en considération.

Malgré le fait que l'ailier de 6 pieds 10 pouces soit un atout pour la formation, on doit reconnaître que le prix pour l'acquérir n'était pas mince: la perte de Harris, Bradley et Marjanovic se fera ressentir bien assez vite, alors que les Pistons perdent deux partants réguliers en plus d'une option fiable en sortie de banc.

Ce sera maintenant au tour des Clippers de profiter du jeu d'un joueur qui connaît la meilleure saison de sa carrière en Tobias Harris, lui qui enregistre en moyenne 18,1 points, 5,1 rebonds et 2,0 passes décisives par rencontre.

D'autant plus que la contribution d'Avery Bradley n'est pas à négliger, elle qui s'élève à 15,0 points, 2,4 rebonds et 2,1 passes de moyenne en plus de cacher une présence défensive capitale sur le périmètre. De son côté, Marjanovic représente une pièce acceptable en ajoutant 6,2 points et 3,0 rebonds par soirée de travail.

En dépit de la perte de Blake Griffin, je pense que les Clippers verront le positif en développant une nouvelle chimie au sein du nouveau noyau de l'organisation, rebâtissant la formation petit à petit. Bien évidemment, ils tenteront de frapper un grand coup lors du repêchage 2018 afin de pouvoir se remettre sur le droit chemin, celui qui mène aux championnats.

En somme, c'est une transaction qui changera le visage des équipes impliquées. La perte d'une vedette d'un côté et de quelques joueurs du noyau de l'autre est significative, mais il reste à voir qui ressortira gagnant de cette transaction à long terme.