Shea Weber est un défenseur exceptionnel. Regardons l'impact qu'il a cette saison. 


Shea Weber est arrivé chez le Canadiens dans une méga transaction. Chacun y allait de ses prédictions sur qui de Nashville ou de Montréal avait réussi le meilleur coup. Il faudra attendre encore un peu avant de conclure.


En seulement 31 match  cette saison, on doit admettre qu'il a permis de rendre le Canadiens meilleur. Depuis le 1er décembre les Canadiens ont la deuxième meilleure fiche (41 points) tout juste derrière Tampa Bay à 44 points. 


La fiche de +17 de Weber lui permet avec son complice le plus souvent en sa compagnie Victor Mete (+20) de revendiquer le duo de défenseur de la LNH accordant le moins de but à 5 contre 5. Ils ont une fiche combiné de +37.  On peut presque dire qu'il permet d'ajouter 4 pouces au 5'9" de Mete, lui donne plus d'espace pour optimiser sa vitesse et lui donner 1 seconde de plus pour faire une passe. 


Weber c'est près de 26 minutes par partie sur la glace. L'effet Weber n'est pas non plus étranger aux succès de Price devant le filet durant la même période. Price depuis son retour au jeu, c'est 16 victoires seulement 7 défaites avec une moyenne de % d'arrêt plutôt exceptionnelle à 0,932. Ce qui peut paraître anodin voir invisible est le nombre de tir de qualité, de l'enclave que le Canadiens accorde quand Weber est sur la glace. Des tirs qui plus souvent qu'autrement mènent à plus de chances de marquer, à plus de buts et qui peut facilement réduire une moyenne d'efficacité pour un gardien même les meilleurs. Cela explique que 76% des buts inscrits dans la LNH le sont à partir de tirs décochés depuis l’enclave.   Les tirs impossibles à arrêter ne sont pas si nombreux, du moins en temps normal.. Avant le retour de Weber vers la fin novembre, sur les 37 buts accordés par Price 15 étaient dans la catégorie des buts impossibles à arrêter (40%). Trops de lancers de l'enclave pas asez de support de ses défenseurs.

Il a 9 buts en 31 matchs depuis son retour au jeu. Ce qui nous donne une perspective de 23 buts sur une période de 82 matchs. L'attaque à 5, s'améliore de mois en mois depuis son retour.

Depuis le premier décembre le nombre de lancer de l'enclave accordé devant lui a diminué, sa moyenne de buts allouées c'est grandement améliorée, son % d'arrêt est au antipodes et ce même si en temps normal Price est dans les meilleurs pour le % d'efficacité pour les lancer provenant de cette zone autour de 0,850 (la moyenne de la ligue est 0,794)... Une des raisons c'est Weber qui permet d'offrir moins de lancer de qualité à l'adversaire, qui permet de donner moins de buts qui permet de gagner plus de match qui permet de rendre les autres joueurs meilleurs. Un géant silencieux au sein du Canadiens. De quoi oublié les tourniquets de P.K. Subban.