Salut mon Grand (Club!) !

Ça fait longtemps que j'étais venu faire mon tour! Mais j'ai recommencé à écrire et je suis de retour et aujourd'hui, pour l'occasion, pas de statistiques à n'en plus finir ou de héros obscurs. Pas de séries de la LNH ou de PK Subban! 

Non, j'ai décidé de faire changement et comme mon idole a pris sa retraite il y a vingt ans cette année, j'ai simplement décidé de lui rendre hommage avec un petit quelque chose d'original. Voici donc mon Ode à La Merveille!
 
----------------------------------------------------------------------
 
J'avais besoin d'un héros dans ma vie
Quelqu'un pour me montrer la voie 
Il rendait meilleur tous les autres
Comme un Jésus et ses apôtres 
 
Il se déplaçait dans la lumière 
Marquant à chaque jour ses fidèles
Être à ses côtés donnait des ailes
Un leader né, formé par son père 
 
Il faisait mieux que tous les autres
Aussi sournois qu'un chat vicieux
Il portait le monde sur ses épaules
Mais il était humble, pas prétentieux
 
Il récolta tous les honneurs 
Sous le son des clameurs 
Tous connaissaient son nom
C'était le plus grand des champions
 
Un jour, Jésus dut quitter ses apôtres 
Mais il revint les marquer encore
Il jeta une douche froide sur ses hôtes 
Réclamer de droit le plus grand des records
 
Il devint le Roi de toutes les stars 
Sous la lumière des prestigieux boulevards 
Mais ses apôtres avaient survécu sans lui
Et il ne gagna jamais plus de sa vie
 
Le Roi pendant un cours moment devint musicien
Pensant peut-être retrouver son chemin
Il retrouva un bon ami et ils voulaient dominer ensemble 
Mais tout s'est arrêté quand l'Aile Rouge appuya sur la détente
 
Avec ses meilleurs jours derrière lui
Il voulait revivre les plus marquants moments de sa vie
Il déçida de se vêtir de bleu 
Pour finir sur un ton plus heureux
 
Il retrouva alors quelques vieux amis
Ils souhaitaient tous gagner encore 
Comme un vieil épisode de Dynastie
Renouant avec le passé par nostalgie 
 
Mais de courte durée fut la magie
Il y eut le départ de son meilleur ami
Ensuite vint l'exclusion des séries
Mon héros était fatigué et affaibli
 
Et puis il fit un dernier tour de piste 
Devant ses apôtres qui étaient bien tristes
Et c'est la larme à l'oeil que le garçon en moi dit : 
'' Au revoir et merci pour tout, Wayne Gretzky. ''
 
Bon Dimanche mon GC!