Xavier Simoneau a vécu une grande déception au mois de juin dernier alors que toutes les équipes ont ignoré le fougueux attaquant. Natif de Saint-André-Avellin, ce n'est pas le premier obstacle qu'a subi Simoneau dans sa carrière. Malgré tout, il a toujours eu le désir de continuer et de faire ses preuves. Une nouvelle fois, il a réussi sa mission. Les bonnes nouvelles se succèdent pour Xavier. Les Voltigeurs de Drummondville ont nommé Simoneau à titre de capitaine. Il a reçu une invitation au camp des recrues des Maple Leafs de Toronto. Voilà qu'il est maintenant le meilleur pointeur de sa formation et il dépasse ainsi Dawson Mercer, futur choix de premier tour. Depuis ce moment difficile, Simoneau n'a qu'une seule vitesse! Son souhait d'atteindre son rêve pourrait se concrétiser en 2020.

Depuis que Simoneau est le capitaine de cette jeune équipe, les Voltigeurs surprennent dans toute la ligue. Je le mentionne encore une fois, il a changé en partie le visage de cette organisation depuis son arrivée. Auparavant, on entendait rarement les Voltigeurs dans les manchettes. Ceci est différent maintenant. Il contribue tant sur la patinoire qu'à l'extérieur. Il est près des partisans et il s'implique dans sa communauté. C'est le type de joueur que toute équipe recherche. Quand cette chance viendra pour Xavier? Plus tôt que possible.

Récemment, il a appris qu'il a été ignoré par Hockey Canada. Ce n'est pas en raison d'un manque d'efforts. Simoneau va continuer de travailler fort et je suis convaincu que la prochaine année va lui sourire. Je crois que 2020 lui permettra de se faire un nom partout où il va passer. La prochaine séance de repêchage se tiendra à Montréal et ça pourrait tourner en sa faveur cette fois-ci. Il a présentement le meilleur début de saison de sa carrière. En 29 matchs, il totalise 40 points. Plusieurs experts croyaient qu'il aurait une baisse de points puisque certains joueurs ne font plus partie de l'équation. Je parle ici de Maxime Comtois. On voit désormais l'étendu du potentiel de Simoneau, c'est un grand joueur. Il est petit de taille, mais il joue gros sur la glace. D'ailleurs, de plus en plus de gens ont une crainte sur sa grandeur. Un moment donné, il faut voir plus loin que ça. Il y a des petits joueurs qui ont une brillante carrière dans la LNH. Quand tu veux, tout est possible et c'est avec cette mentalité que Xavier a accompli de belles choses.

D'autres ont peur pour la simple raison qu'il est le style de joueur qui aurait une liste de commotions. Les personnes doivent comprendre qu'il a été victime d'une seule commotion et qu'il est rétabli depuis longtemps de cette blessure. On ne prédit pas l'avenir, mais il devrait s'en sortir assez bien à ce niveau si chaque joueur prend ses responsabilités.

L'éternelle question est de savoir à quelle ronde il devrait être repêché. Je l'ai vu à quelques reprises et je peux vous dire qu'il a ce qu'il faut pour être un choix de troisième ou de quatrième ronde. Les craintes de quelques recruteurs pourraient le faire baisser jusqu'à la septième ronde. Une chose est certaine dans mon esprit, il sera le vol du prochain repêchage. À mon avis, il va atteindre la LAH après son séjour dans le junior. Si son développement se passe bien, il pourrait avoir son opportunité dans la LNH. Comme dirait son ancien capitaine, c'est le prochain Martin St-Louis. Bref, Simoneau aura la chance de réaliser son rêve en juin prochain devant sa famille et ses amis et je pense que c'est un moment que n'oubliera jamais Xavier.