On a eu droit à toutes sortes de choses au cours de ce second weekend. Une fin de match hors du commun à Denver, des quarts-arrières vedettes qui ont dû quitter le terrain et une situation problématique se dessine à l’horizon pour les Colts. Mentionnons également qu’Adrian Peterson a surpassé l’un des immortels de la NFL, et Antonio Brown s’est distingué à son premier match avec les Patriots. Finalement, Derek Carr devance dorénavant Ken «Snake» Stabler au sommet des gains aériens dans l’histoire des Raiders d’Oakland.

DIMANCHE...

PATRIOTS vs. DOLPHINS...Avant la rencontre de dimanche, les Patriots avaient subi 10 de leurs 12 défaites contre Miami depuis 2001 au domicile des Dolphins. Les hommes de Bill Belichick n’avaient aucunement l’intention d’ajouter un revers à cette étonnante fiche. Brady a été fidèlement à lui-même, et Antonio Brown a inscrit son premier touché. Les Patriots ont lessivé les Dolphins (43-0). Les champions en titre n’ont pas forcé le jeu. La défaite aurait pu être encore plus humiliante. La défensive de la Nouvelle-Angleterre semble très impressionnante.

ARIZONA vs. BALTIMORE...Les deux derniers gagnants du trophée Heisman s’affrontaient à Baltimore. Kyler Murray et Lamar Jackson ont combiné leurs efforts pour amasser plus de 600 verges par la passe. Mais c’est Jackson qui a eu le dessus. Les Ravens ont remporté le match (23-17).

49ERS vs. BENGALS...Jimmy Garoppolo a lancé trois passes de touchés, et les 49ers ont écrasé les Bengals (41-17). La performance de Matt Breida est également à souligner. Le porteur de ballon a gagné 121 verges au sol. La défensive des Niners a enregistré quatre sacks du quart. Pour la première fois depuis 1989, San Francisco ouvre la saison avec deux victoires sur la route. Pour ce qui est des Bengals, c’est un autre début de saison difficile.

Jimmy GaroppoloSource: Andy Lyons/Getty Images
Légende: Jimmy Garoppolo

CHARGERS vs. LIONS...Détroit a savouré un premier gain en 2019 (13-10). La défensive des Lions a le mérite d’avoir limité Philip Rivers à 10 points. Est-ce que Melvin Gordon aurait fait une différence dans un tel match? On peut imaginer que oui. Mais le porteur de ballon est toujours chez lui en raison d’une dispute salariale.

VIKINGS vs. PACKERS...Oui les Packers ont gagné (21-16), mais ils ont joué avec le feu. Ils ont marqué 21 points à leurs trois premières possessions, mais l’attaque a été inexistante le reste du match. Pendant ce temps, Delvin Cook a permis aux Vikings de revenir dans le match. Le porteur de ballon a accumulé 154 verges au sol. Cependant, Kirk Cousins a été victime de deux interceptions, et n’a pas joué un grand match.

JAGUARS vs. TEXANS...Victoire des Texans (13-12), mais autre journée éreintante pour Deshaun Watson. Le quart-arrière a été victime de quatre sacks du quart. Il a été pourchassé à maintes reprises par la défensive des Jaguars. Jacksonville a réduit l’avance des Texans à un seul point avec 30 secondes au cadran, mais la transformation de deux points a échoué. Les Jaguars encaissent un second revers en deux sorties cette saison.

BILLS vs. GIANTS...J’annonçais vendredi que les Bills auraient un dossier de 2-0 après les matchs du weekend. Eh bien les Bills ont maintenant un dossier de 2-0 (28-14)! Josh Allen a connu un bon match, et la défensive n’a permis que trois conversions au 3e essai. Dans une cause perdante, Sequon Barkley a connu un autre match intéressant avec 107 verges au sol, et un touché.

Josh AllenSource: Harry Scull Jr./Buffalo News
Légende: Josh Allen

SEAHAWKS vs. STEELERS...Les carottes semblent cuites du côté des Steelers. Dans les heures qui ont suivi cette deuxième défaite des hommes de Mike Tomlin, NFL Network a annoncé que la saison de Ben Roethlisberger est terminée en raison d’une blessure au coude. La défensive des Steelers a débuté le match sur une bonne note. Russell Wilson a été victime de trois sacks du quart dans les 15 premières minutes, mais l’attaque des Seahawks s’est ressaisie. Mason Rudolph a pris la relève de Roethlisberger. Il a lancé deux passes de touchés. Sur une note historique, JuJu Smith-Schuster a surpassé Randy Moss pour devenir le plus jeune joueur à atteindre le plateau des 2500 verges en carrière.

COLTS vs. TITANS...Les Colts ont remporté le match (19-17), mais pourrait envisager un changement prochainement au poste de botteur. Considéré comme l’un des meilleurs botteurs de précision dans l’histoire de la NFL, Adam Vinatieri a manqué deux transformations. Cela n’a pas coûté la victoire aux siens. Mais rappelons qu’il avait aussi manqué deux placements et une transformation lors du premier weekend de la saison face aux Chargers.

COWBOYS vs. REDSKINS...Pour une seconde fin de semaine consécutive, les Cowboys ont gagné sans avoir Ezekiel Elliott au centre de la stratégie offensive. Dak Prescott a distribué le ballon du début à la fin, et Dallas l’a emporté face Washington (31-21). À son premier match de la saison, Adrian Peterson a eu des ennuis avec seulement 25 verges.

CHIEFS vs. RAIDERS...Cette dernière visite des Chiefs à Oakland a vu Patrick Mahomes amasser 443 verges, et lancer quatre passes de touchés. Les Chiefs se sont assurés la victoire (28-10) avec un explosif 2e quart. Jusqu’à présent, l’absence de Tyreek Hill n’a aucun effet néfaste sur l’attaque des Chiefs. Dans le camp des Raiders, Derek Carr a surpassé Ken Stabler pour devenir le meneur au chapitre des gains aériens dans l’histoire de la franchise.

BEARS vs. BRONCOS...Touché, tentative de transformation de deux points, pénalité, tentative de placement, pénalité, retour à la tentative de deux points, botté de reprise, touché et placement victorieux. C’est ce qui a meublé les deux dernières minutes de jeu à Denver. Les Bears ont quitté l’Empower Field de Mile High avec la victoire (16-14). Mis à part ces deux dernières minutes, il n’y a rien de bien spectaculaire à retenir du match.

SAINTS vs. RAMS...Pour seulement la troisième fois depuis l’arrivée de Sean Payton à la Nouvelle-Orléans en 2006, les Saints n’ont pu inscrire un touché. L’entraîneur-chef des Saints devra gérer l’absence de Drew Brees qui sera à l’écart du jeu pour six semaines. Avec une victoire (27-9), les Rams présentent une fiche de 2-0.

Aaron  Donald (99), Drew Brees (9)Source: Sean M. Haffey/Getty Images
Légende: Aaron Donald (99), Drew Brees (9)

EAGLES vs. FALCONS...Le score final aurait pu être à sens unique en faveur des Falcons. Mais Matta Ryan a lancé trois interceptions, et les Eagles étaient encore dans le match à la toute fin. Mais le duo Matt Ryan-Julio Jones s’est avéré l’élément décisif de ce gain des Falcons (24-20). Philadelphie a quitté Atlanta avec une longue liste de joueurs blessés, notamment DeSean Jackson, Alshon Jeffery et Zack Ertz. Carson  Wentz a lui aussi été incommodé par un malaise à la cage thoracique.

LUNDI...

BROWNS vs. JETS...Le match s’inscrivait dans le cadre de ces rencontres spéciales pour le centenaire de la ligue. On soulignait le tout premier Monday Night Football. Jets et Browns avaient disputé ce premier match le 21 septembre 1970. Et comme à l’époque, les Browns ont remporté le match (23-3). Chez les Jets, il n’y a pas grand-chose qui fonctionne. De plus, les quatre prochaines semaines seront difficiles. Ils affronteront deux fois la Nouvelle-Angleterre, Philadelphie et Dallas. La situation pourrait rapidement passer de problématique à chaotique.