C'est vraiment un changement radical que connaît l'attaquant Alex Ovechkin, des Capitals de Washington, car il est passé du meilleur au pire en quelques jours !
 
En effet, après avoir connu la meilleure période de sa carrière, marquant pas moins de 14 buts dans une séquence de seulement sept matchs, du 13 janvier au 4 février, il est soudainement tombé en panne, ne récoltant aucun point dans ses cinq dernières parties, égalant du même coup la pire disette de toute sa carrière à ce chapitre !
 
La seule autre fois qu'il a été tenu en respect durant cinq matchs de suite en saison régulière, remonte à la période du 18 au 29 octobre 2014, alors qu'il avait eu un total de 14 tirs et un différentiel de moins deux.
 
Dans la présente léthargie, c'est difficile pour lui, car il a un différentiel de moins six, mais il a été malchanceux, ayant réussi pas moins de 28 tirs sur les filets adverses durant cette séquence et soulignons qu'il a distribué pas moins de 16 mises en échec dans les cinq rencontres.
 
Durant cette période, son équipe n'a pu faire mieux qu'un rendement de 1-4-0 et elle a perdu du terrain pour le Trophée des Présidents, pour le titre du calendrier régulier.
 
Le dernier match où Ovechkin a récolté des points est celui du 4 février, alors qu'il avait marqué trois buts (dont un dans une cage déserte) en seulement 4:24 minutes, à la fin de la troisième période, dans un gain de 4-2, face aux Kings de Los Angeles, au Capital One Arena.
 
Soulignons que durant les séries éliminatoires, Ovechkin a déjà connu une séquence de cinq matchs de suite lors d'une même saison, où il a été rayé de la feuille de pointage, du 6 au 13 mai 2013, face aux Rangers de New York et il avait aussi été tenu en échec lors de son premier match des éliminatoires de 2015, le 15 avril 2015, face aux Islanders de New York, lui qui n'avait pas participé aux éliminatoires en 2013-2014.
 
L'explosif numéro huit de la formation dirigée par Todd Reirden, qui totalise 40 buts, dont 23 à l'étranger, explosera-t-il contre le Canadien de Montréal dans le duel de ce jeudi soir, devant ses partisans ?
 
Il a raté le dernier duel entre les deux équipes, un gain de 4-2, le 27 janvier dernier, au Centre Bell, ayant été suspendu par les autorités de la Ligue nationale de hockey pour avoir raté le match des étoiles et il a un rendement de 32-22-54 avec un différentiel de plus sept en 49 matchs à vie contre le Tricolore.
 
LES DEUX PLUS LONGUES LÉTHARGIES D'ALEX OVECHKIN
(CINQ MATCHS DE SUITE SANS POINT) (SAISON RÉGULIÈRE)
(5)-Du 18 octobre 2014 au 29 octobre 2014 (0-0-0, 14 tirs et moins deux)
18 octobre 2014-Floride 1 à Washington 2 (fus.) (0-0-0, 2 tirs et égal)
22 octobre 2014-Washington 2 à Edmonton 3 (0-0-0, 2 tirs et moins un)
25 octobre 2014-Washington 3 à Calgary 1 (0-0-0, 1 tir et plus un)
26 octobre 2014-Washington 2 à Vancouver 4 (0-0-0, 2 tirs et égal)
29 octobre 2014-Detroit 4 à Washington 2 (0-0-0, 7 tirs et moins deux)
(5)-Du 8 février 2020 au 17 février 2020 (0-0-0, 28 tirs et moins six)
8 février 2020-Philadelphie 7 à Washington 2 (0-0-0, 2 tirs et égal)
10 février 2020-Islanders de NY 5 à Washington 3 (0-0-0, 6 tirs et moins quatre)
13 février 2020-Washington 3 au Colorado 2 (0-0-0, 7 tirs et égal)
15 février 2020-Washington 1 en Arizona 3 (0-0-0, 8 tirs et moins un)
17 février 2020-Washington 2 à Vegas 3 (0-0-0, 4 tirs et moins un)
(LA PLUE LONGUE LÉTHARGIE D'ALEX OVECHKIN)
(SIX MATCHS DE SUITE SANS POINT) (SÉRIES ÉLIMINATOIRES)
(LES CINQ DERNIERS MATCHS DE 2012-2013 ET LE PREMIER MATCH DE 2014-2015)
(EN 2012-2013, PREMIÈRE RONDE, WASHINGTON 3 RANGERS DE NY 4)
6 mai 2013-Washington 3 à Rangers de NY 4 (0-0-0, 2 tirs et moins un)
8 mai 2013-Washington 3 à Rangers de NY 4 (0-0-0, 1 tir et moins un)
10 mai 2013-Rangers de NY 1 à Washington 2 (pro.) (0-0-0, 9 tirs et moins un)
12 mai 2013-Washington 0 à Rangers de NY 1 (0-0-0, 5 tirs et égal)
13 mai 2013-Rangers de NY 0 à Washington 5 (0-0-0, un tir et égal)
(EN 2014-2015, PREMIÈRE RONDE, WASHINGTON 4 ISLANDERS DE NY 3)
5 avril 2015-Islanders de NY 4 à Washington 1 (0-0-0, 8 tirs et moins deux)
-----------------------------------------------------
Le jeu de puissance du Lightning est atroce !
 
Même s'il connaît la meilleure séquence de victoires de toute son histoire, le jeu de puissance du Lightning de Tampa Bay est vraiment mauvais depuis plusieurs semaines.
 
En effet, la formation dirigée par Jon Cooper, qui a réalisé une nouvelle marque d'équipe, en triomphant pour une 11e fois de suite lundi soir, face à l'Avalanche du Colorado (4-3), en prolongation, au Pepsi Center, éprouve toutes sortes de difficultés sur son jeu de puissance, qui ne produit pas, ayant marqué un seul but en 33 supériorités, un rendement de 3,33% dans ses 13 derniers matchs disputés depuis le 14 janvier 2020, date où a débuté sa séquence de 13 matchs de suite sans revers en temps régulier (12-0-1).
 
Son seul but marqué dans ces circonstances a été celui du 11 février, dans un gain de 2-1, en prolongation, face aux Penguins de Pittsburgh, au PPG Paints Arena, alors que le défenseur Mikhail Sergachev avait fait mouche à 3:59 de la deuxième période, durant une pénalité à Zach Aston-Reese.
 
Ce jeu de puissance est très peu productif depuis le début de 2020
 
Pis, le jeu de puissance du Lightning semble avoir frappé un mur depuis le début de la présente année 2020, car il a un rendement de 7,55%, n'ayant marqué que quatre buts en 53 supériorités, dans ses 22 matchs disputés depuis le 1er janvier et soulignons qu'il n'a réussi des buts dans ces circonstances que dans trois parties, dont deux dans le massacre de 9-2, face aux Canucks de Vancouver, le 7 janvier dernier, au Amalie Arena.
 
Le rendement du Lightning, qui était de 29,69%, après les matchs du 31 décembre dernier, ayant réussi 38 buts en 128 supériorités dans ses 38 premiers matchs, se retrouve maintenant avec une efficacité globale de 23,20% (42 buts en 181 avantages en 60 matchs), au septième rang du circuit.
 
LES 22 DERNIERS MATCHS DU LIGHTNING DE TAMPA BAY
2 janvier 2020-Tampa Bay 2 à Montréal 1 (0 en 0)
4 janvier 2020-Tampa Bay 5 à Ottawa 3 (0 en 2)
5 janvier 2020-Tampa Bay 3 en Caroline 1 (0 en 2)
7 janvier 2020-Vancouver 2 à Tampa Bay 9 (2 en 5) (Steven Stamkos et Carter Verhaeghe)
9 janvier 2020-Arizona 0 à Tampa Bay 4 (0 en 1)
11 janvier 2020-Tampa Bay 1 à Philadelphie 0 (0 en 4)
12 janvier 2020-Tampa Bay 1 au New Jersey 3 (0 en 2)
14 janvier 2020-Los Angeles 3 à Tampa Bay 4 (fus.) (0 en 2)
16 janvier 2020-Tampa Bay 2 au Minnesota 3 (1 en 2) (Nikita Kucherov)
17 janvier 2020-Tampa Bay 7 à Winnipeg 1 (0 en 1)
27 janvier 2020-Tampa Bay 2 à Dallas 3 (pro.) (0 en 4)
29 janvier 2020-Tampa Bay 4 à Los Angeles 2 (0 en 2)
31 janvier 2020-Tampa Bay 4 à Anaheim 3 (0 en 3)
1 février 2020-Tampa Bay 3 à San Jose 0 (0 en 4)
4 février 2020-Vegas 2 à Tampa Bay 4 (0 en 1)
6 février 2020-Pittsburgh 2 à Tampa Bay 4 (0 en 4)
8 février 2020-Islanders de NY 1 à Tampa Bay 3 (0 en 1)
10 février 2020-Tampa Bay 2 à Columbus 1 (pro.) (0 en 3)
11 février 2020-Tampa Bay 2 à Pittsburgh 1 (pro.) (1 en 4) (Mikhail Sergachev)
13 février 2020-Edmonton 1 à Tampa Bay 3 (0 en 0)
15 février 2020-Philadelphie 3 à Tampa Bay 5 (0 en 5)
17 février 2020-Tampa Bay 4 au Colorado 3 (pro.) (0 en 1)
20 février 2020-Tampa Bay à Vegas (22h)
22 février 2020-Tampa Bay en Arizona (20h)