Mohamed Ali pouvait faire trembler un adversaire comme une feuille d'un seul regard. Il avait du feu dans les yeux et une facilité à communiquer. Une seule parole et c'était impossible de ne pas être captivé. C'est bien simple, regarder une entrevue avec Ali, ça donne le goût de mettre ses écouteurs avec une bonne chanson dans le tapis et de commencer un entraînement intense comme Rocky dans Rocky 4, en courant dans la neige et dans les montagnes, débordant de confiance.

Floyd Mayweather, l'un des meilleurs boxeurs de sa génération, (que ça plaise ou non), a déjà eu le culot de dire qu'il était meilleur qu'Ali. Une déclaration pour provoquer, bien sûr, c’est la spécialité de Mayweather. La vérité, c'est qu'Ali est dans une classe à part, dans le ring comme à l’extérieur. Il fut l’un des hommes les plus influents de son époque. Le boxeur poète a inspiré des générations avec ses paroles et son charisme. Il ne faisait pas que parler. Il livrait également la marchandise avec ses poings.  Rapide et puissant, avec un jeu de pieds impressionnant, Ali était très imposant du haut de ses 6 pieds 3. Quand il ne boxait pas, il s'impliquait dans la communauté et il était près des jeunes. Ali avait toujours le mot pour faire réfléchir. Il dérangeait car il se battait jusqu’au bout pour ses convictions. Le boxeur américain est devenu le symbole de l’émancipation des noirs. C'était un tank qui ne reculait devant rien. Rien!

Un type unique.  

 Si vous manquez un jour d’inspiration, allez jeter un coup d’œil à ses citations. Du bonbon, comme celle-ci, un classique :

«Vole comme un papillon. Pique comme une abeille et cogne jeune homme, cogne.»

Ce regard intense et déterminé s'est éteint à l’âge de 74 ans mais il restera dans nos mémoires. Ali n'est plus et il nous manquera. Fan de boxe ou pas, tout le monde connaissait Ali. C'est une légende, le type d'athlète qu'on voit rarement passer. Le monde de la boxe est en deuil, le monde du sport est en deuil et c'est la planète entière qui est en deuil. Au revoir M. Ali.

Quelques faits...

-Son nom d’origine est Cassius Clay

 -Ali est né à Louisville au Kentucky, le 17 janvier 1942

-À 22 ans, à la surprise générale, il bat Sonny Liston et devient champion du monde des poids lourds.

- En carrière, il a conservé une fiche de 56-5-0, incluant 37 K.-O.

-Il a disputé son dernier combat le 11 décembre 1981, encaissant une défaite par décision unanime,  aux mains du boxeur canadien Trevor Berbick

-En 1984, il apprend qu’il est atteint de la maladie de Parkinson