Granby- L’ancien ailier défensif des Alouettes de Montréal et des Stampeders de Calgary, Anwar Stewart, a connu une carrière remarquable de 13 saisons dans la Ligue canadienne de football  (LCF). Aujourd’hui à la retraite, l’ancien #9 est toujours dans le giron de  l’organisation montréalaise, mais cette fois-ci en tant qu’entraîneur du contrôle de la qualité en défense.

Le Floridien a rapidement eu la piqûre pour cette discipline sportive, qui est à ce jour au centre de sa vie. Toutefois, au départ, il semblait destiné à évoluer dans d’autres sports, mais un membre de sa famille a eu un rôle important à jouer dans son parcours. « J’ai joué pour la première fois au football à l’âge de 8 ans, car je voulais faire comme mon grand frère. Par contre, je me sentais plus à l’aise de jouer au basketball et au baseball. Puis, vers 18 ans, je me suis entraîné plus intensément au football et je me suis découvert une véritable passion », a expliqué l’athlète de 6’4’’ et 255 livres.

L’Américain a joué son football universitaire avec les Wildcats de l’Université du Kentucky. Durant ces années, en plus de son sport, il a complété son baccalauréat en travail social et psychologie. Pour le principal intéressé, l’éducation a  toujours été une valeur importante, c’est pourquoi il n’y avait aucun doute qu’il voulait obtenir son diplôme universitaire avant de jouer au niveau professionnel.  « Dans notre société, l’éducation est très importante. Ce n’est malheureusement pas tout le monde qui a la chance d’aller à l’école. Je me considère privilégié d’en avoir eu la possibilité, même si ça n’a pas toujours été facile. Mon père était absent et ma mère avait des problèmes de drogue, donc pour eux, l’école n’était pas une priorité. C’est pour cette raison que je voulais en apprendre plus sur la société, d’où l’importance pour moi de  faire un baccalauréat en travail social et psychologie. J’ai appris au cours de mon séjour là-bas à toujours me dépasser et que lorsque nous avons de la motivation, tous nos rêves peuvent se réaliser », a exprimé l’homme âgé de 39 ans.

Stewart lors de son court passage à Calgary.Source: Calgary Herald
Légende: Stewart lors de son court passage à Calgary.

Après son passage de quatre années dans l’État du Kentucky, le Floridien a traversé les frontières pour s’installer au Canada, plus précisément à Calgary lors de l’été 2001. Bien qu’il fut très peu utilisé, il a tout de même eu l’honneur de savourer sa première conquête de la Coupe Grey, alors que les Stampeders l'ont emporté 27 à 19 face aux Blue Bombers de Winnipeg. Moins d’un an plus tard, Stewart s’est joint à l’organisation des Alouettes de Montréal, équipe avec qui il a disputé 11 saisons, dont 10 consécutives de 2002 à 2011. Au cours de cette période, le sympathique athlète s’est hissé parmi les meilleurs de sa position, réalisant pas moins de 283 plaqués, 66 sacs du quart et 10 interceptions.

Ses statistiques lui ont permis d’être nommé à trois reprises sur l’équipe d’étoiles de l’association de l’Est, deux sur celle de la Ligue canadienne de football (LCF), deux titres de joueur défensif de l’année (204 et 2009) ainsi que trois autres conquêtes de la Coupe Grey (2002, 2009, 2010). Une carrière bien remplie pour l’imposant homme. « J’ai passé de très belles années dans la LCF et de gagner la Coupe Grey à quatre reprises  a été une très belle expérience dont on ne peut se passer! Je voudrais sincèrement remercier le Canada ainsi que ses habitants pour leur accueil si chaleureux à mon endroit ainsi que tous ces beaux moments. C’est également ici que j’ai rencontré ma femme, alors ce pays a une place très importante dans mon cœur », a tenu à dire l’Américain de 39 ans.

Le #9 qui soulève une de ses 3 Coupe Grey avec les Alouettes!Source: Sports National Post
Légende: Le #9 qui soulève une de ses 3 Coupe Grey avec les Alouettes!

Ayant passé une grande partie de sa vie à Montréal, il était plus qu’important pour le footballeur de redonner à sa communauté. C’est pourquoi il n’a jamais hésité à faire du bénévolat lorsqu’on lui demandait. « J’ai toujours voulu m’impliquer à Montréal pour remercier les gens de m’avoir si bien accueilli. Je pense aussi que les jeunes ont besoin de modèles et de support. Mon histoire peut en motiver plusieurs à ne jamais abandonner et à tout faire pour atteindre leur but »,  a spécifié le quadruple champion de la Coupe Grey.

Depuis sa retraite en 2013, Anwar Stewart n’a pas chômé, loin de là. Celui qui occupe depuis ce temps la fonction d’entraîneur du contrôle de la qualité en défense adore sa nouvelle fonction et ne semble pas trop s’ennuyer d’être sur le terrain. Maintenant, il ne souhaite qu’une chose, faire gagner l’équipe comme membre du personnel et selon le principal intéressé, l’organisation montréalaise a tous les outils pour se rendre à l’étape ultime. « Je ne m’ennuie pas vraiment de jouer, car mes dernières saisons comme joueur m’ont bien préparé à cette transition et j’adore mon nouveau rôle. J’aime être avec les gars et essayer d’aider les plus jeunes joueurs à se dépasser petit à petit. Sinon, comme chaque année, notre objectif est de gagner la coupe, rien de moins! Il y a plusieurs obstacles au cours d’une saison, comme les blessures, mais nous avons l’équipe pour réussir », a conclu le grand homme.

Anwar Stewart apprécie son nouveau rôle dans l'organisation montréalaise.Source: Site officiel des Alouettes de Montréal
Légende: Anwar Stewart apprécie son nouveau rôle dans l'organisation montréalaise.