Même s'ils ont connu des carrières éblouissantes, le défenseur Bobby Orr et l'attaquant Phil Esposito ont toujours éprouvé des difficultés contre le Canadien de Montréal.
 
En effet, les deux vedettes qui ont disputé la majeure partie de leur carrière dans l'uniforme des Bruins de Boston, ont été beaucoup moins productives face au Canadien, que contre les autres équipes du circuit et ce fut la même chose sur la plan collectif, n'ayant jamais gagné une série dans les éliminatoires !
 
C'est vraiment surprenant, car Phil Esposito a eu un dossier de 0-5 dans ses cinq séries (dont 0-2 en finale) disputées contre le Canadien de Montréal (0-1 avec les Blackhawks de Chicago, 0-3 avec les Bruins de Boston et 0-1 avec les Rangers de New York), alors que Bobby Orr a eu une fiche de 0-3, les trois séries ayant été disputées avec les Bruins de Boston.
 
En carrière, Esposito avait eu une fiche de 717-873-1590 avec un différentiel de plus 252 et 5166 tirs au but, en 1282 matchs réguliers, une moyenne de 1,240 point par rencontre et de 61-76-137 avec un différentiel de plus 25 et 535 tirs au but en 130 matchs éliminatoires.
 
Contre le Canadien, Esposito a eu une fiche de 58-45-103 avec un atroce différentiel de moins 25 et 439 tirs au but en 122 rencontres régulières, une moyenne de seulement 0,844 point par partie et de 8-18-26 avec un différentiel de moins cinq et 131 tirs, en 29 matchs éliminatoires.
 
Sa moyenne de 0,844 point par match est de loin inférieure à celle de 1,282, avec 1487 points dans ses 1160 matchs disputés contre les autres équipes.
 
Le rendement de ses équipes a été de 9-20 dans ses 29 matchs éliminatoires contre le Canadien de Montréal, dont 2-13 dans ses 15 matchs disputés à Montréal.
 
Dans le cas de Bobby Orr, il a eu un dossier de 270-645-915 avec un différentiel de plus 582 et 3058 tirs au but , une moyenne de 1,393 point par rencontre, en 657 matchs réguliers et de 26-66-92 avec un différentiel de plus 60 et 358 tirs au but en 74 matchs éliminatoires. 
 
Il a eu une fiche de 15-45-60 avec un différentiel de plus 19 et 240 tirs au but, une moyenne de 0,923 point par match en 65 matchs en saison régulière et de 6-12-18 avec un différentiel de plus trois et 73 tirs au but en 17 matchs éliminatoires. Il n'a eu aucun but gagnant contre le Canadien en saison régulière et un seul dans les éliminatoires.
 
Sa moyenne de 0,923 point par match est de loin inférieure à celle de 1,444, avec 855 points dans ses 592 matchs disputés contre les autres équipes. 
 
Le rendement de son équipe a été de 5-12 dans ses 17 matchs éliminatoires (dont 0-3 en trois matchs en prolongation) contre le Canadien de Montréal, dont 1-7 dans ses huit matchs joués à Montréal.
 
Il a eu une fiche globale de 17-6-12-18 et plus trois, 73 tirs, fiche de 5-12 en 17 rencontres éliminatoires, (dont 0-3 en prolongation) et pis, sa fiche a été de 0-0-0 avec un différentiel égal et 17 tirs au but dans les trois derniers matchs (où son équipe faisait face à l'élimination) des trois séries disputées contre le CH, subissant la défaite dans les trois cas, les trois au Boston Garden.
 
C'est l'équipe contre laquelle il présente sa plus basse moyenne de points par partie (0,94), et les Blackhawks de Chicago sont la seule autre formation contre laquelle il n'a pas eu une moyenne d'un point par rencontre (0,98), ayant eu un dossier de 16-36-52 en 53 matchs réguliers.
 
LA FICHE DE PHIL ESPOSITO
(SAISON RÉGULIÈRE)
ADVERSAIRES-------PJ-B-A-PTS-(+/-)-TIRS-MPP
Contre Montréal------122-58-45-103 (-25)-439 (0,844)
Contre autres clubs-1160-659-828-1487 (+227)-4727 (1,282)
TOTAUX VIE---------1282-717-873-1590 (+252)-5166 (1,240)
(SÉRIES ÉLIMINATOIRES)
ADVERSAIRES-------PJ-B-A-PTS-(+/-)-TIRS-MPP
Contre Montréal------29-8-18-26 (-5)-131 (0,896)
Contre autres clubs-101-53-58-111 (+30)-404 (1,099)
TOTAUX VIE---------130-61-76-137 (+25)-535 (1,053)
 
LA FICHE DE BOBBY ORR
(SAISON RÉGULIÈRE)
ADVERSAIRES-------PJ-B-A-PTS-(+/-)-TIRS-MPP
Contre Montréal------65-15-45-60 (+19)-240 (0,923)
Contre autres clubs-592-255-600-855 (+563)-2818 (1,444)
TOTAUX VIE---------657-270-645-915 (+582)-3058 (1,393)
(SÉRIES ÉLIMINATOIRES)
ADVERSAIRES-------PJ-B-A-PTS-(+/-)-TIRS-MPP
Contre Montréal------17-6-12-18 (+3)-73 (1,059)
Contre autres clubs-57-20-54-74 (+ 57)-285 (1,298)
TOTAUX VIE---------74-26-66-92 (+ 60)-358 (1,243)
 
Phil Esposito en éliminatoires contre le Canadien de Montréal
1964-1965-Finale-Montréal 4 Chicago 3 (7-1-1-2 et moins un et 17 tirs)
(Il a été 0-0-0 et étal et un tir dans le septième match, 1 mai 1965, Chicago 0 à Montréal 4) 
 
1967-1968-Quart-de-finale- Montréal 4 Boston 0 (4-0-3-3 et égal et 17 tirs)
(Il a été 0-1-1 et égal et cinq tirs dans le quatrième match, 11 avril 1968, Montréal 3 à Boston 2) 
 
1968-1969-Demi-Finale-Montréal 4 Boston 2 (6-2-6-8 et plus un et 32 tirs) (0-3 en trois prolongations, 0-2 à Montréal et 0-1 à Boston)
(Il a eu une fiche de 2-3-5 dans le gain de 5-0 du 17 avril 1969, à Boston)
(Il a été 0-1-1 et égal et cinq tirs dans le sixième match, 24 avril 1969, Montréal 2 à Boston 1, pro.)  
 
1970-1971-Quart-de-finale- Montréal 4 Boston 3 (7-3-7-10 et égal et 54 tirs) (aucune prolongation)
(Il a été 0-0-0 et moins deux, 11 tirs dans le septième match, 18 avril 1971, Montréal 4 à Boston 2)
 
1978-1979-Finale-Montréal 4 Rangers de NY 1 (5-2-1-3 et moins cinq et 11 tirs) (0-1 en une prolongation, à New York)
(Il a été 0-0-0 et moins un, un tir dans le cinquième match, 21 mai 1979, Rangers de NY 1 à Montréal 4)
(29-8-18-26 et moins cinq, 131 tirs et 9-20 en 29 matchs éliminatoires) (0-4 en quatre matchs en prolongation)
 
Les matchs disputés à Montréal
4-0-0-0 et moins trois, sept tirs (0-4 en quatre matchs à Montréal
2-0-2-2 et plus un, six tirs  (0-2 en deux matchs à Montréal)
3-0-2-2 et moins deux, 16 tirs (0-3 en trois matchs à Montréal)
3-2-3-5 et égal, 17 tirs (1-2 en trois matchs à Montréal)
3-1-0-1 et moins six, six tirs (1-2 en trois matchs à Montréal)
(15-3-7-10 et moins 10, 52 tirs et 2-13 en 15 matchs à Montréal) 
 
Les matchs disputés à Chicago 
3-1-1-2 et plus deux, 10 tirs (3-0 en trois matchs à Chicago)
Les matchs disputés à Boston 
2-0-1-1 et moins un, 11 tirs (0-2 en deux matchs à Boston)
3-2-4-6 et plus trois, 16 tirs (2-1 en trois matchs à Boston)
4-1-4-5 et égal, 37 tirs (2-2 en quatre matchs à Boston)
Les matchs disputés à New York 
2-1-1-2 et plus un, cinq tirs (0-2 en deux matchs à New York) (0-1 en une prolongation)
(14-5-11-16 et plus cinq, 79 tirs et 7-7 en 14 matchs à domicile, Chicago, Boston et New York) (0-4 en quatre matchs en prolongation)
TOTAUX
(15-3-7-10 et moins 10, 52 tirs et 2-13 en 15 matchs à Montréal)
(14-5-11-16 et plus cinq, 79 tirs et 7-7 en 14 matchs à domicile, Chicago, Boston et New York)  
(29-8-18-26 et moins cinq, 131 tirs et 9-20 en 29 matchs éliminatoires) (0-4 en quatre matchs en prolongation) 
 
Bobby Orr en éliminatoires contre le Canadien de Montréal 
1967-1968-Quart-de-finale- Montréal 4 Boston 0 (4-0-2-2 et moins un et 16 tirs)
(Il a été 0-0-0 et plus un et huit tirs dans le quatrième match, 11 avril 1968, Montréal 3 à Boston 2) 
1968-1969-Demi-Finale-Montréal 4 Boston 2 (6-1-3-4 et plus six et 19 tirs) (0-3 en trois prolongations, 0-2 à Montréal et 0-1 à Boston)
(Il a été 0-0-0 et plus un et six tirs dans le sixième match, 24 avril 1969, Montréal 2 à Boston 1, pro.)  
1970-1971-Quart-de-finale- Montréal 4 Boston 3 (7-5-7-12 et moins deux et 38 tirs) (aucune prolongation)
(Il a été 0-0-0 et moins deux, trois tirs dans le septième match, 18 avril 1971, Montréal 4 à Boston 2)
Les matchs disputés à Montréal
2-0-1-1 et moins deux, cinq tirs  (0-2 en deux matchs à Montréal)
3-0-1-1 et moins deux, huit tirs (0-3 en trois matchs à Montréal)
3-3-0-3 et égal, 18 tirs (1-2 en trois matchs à Montréal)
(8-3-2-5 et moins quatre, 31 tirs , 1-7 en huit matchs à Montréal)
(N.B.: Ses trois buts à Montréal ont été lors du même match, le 11 avril 1971, Boston 5 à Montréal 2, trois buts, dont un filet désert, seuls buts à Montréal en éliminatoires)
Les matchs disputés à Boston
2-0-1-1 et plus un, 11 tirs (0-2 en deux matchs à Boston)
3-1-2-3 et plus huit, 11 tirs (2-1 en trois matchs à Boston)
4-2-7-9 et moins deux, 20 tirs (2-2 en quatre matchs à Boston)
(9-3-10-13 et plus sept, 42 tirs, 4-5 en neuf matchs à Boston)
TOTAUX 
(8-3-2-5 et moins quatre, 31 tirs , 1-7 en huit matchs à Montréal)
(9-3-10-13 et plus sept, 42 tirs, 4-5 en neuf matchs à Boston)  
(Fiche globale de 17-6-12-18 et plus trois, 73 tirs, fiche de 5-12 en 17 rencontres, dont 0-3 en prolongation)