Par Richard Cloutier

Samedi au Kansas Star Arena, un ancien porte-couleur d’InterBox, le poids lourd roumain Bogdan « Le Bombardier » Dinu (18-0-0, 14 KO), sera impliqué dans le principal combat de la soirée face à l’étoile montante de la boxe américaine chez les lourds : Jarrell « Big Baby » Miller (22-0-1, 19 KO).

En prévision de ce combat, 12Rounds.ca a pensé vous présenter un bref portrait de ce Roumain de 6’5″, âgé de 32 ans, qui a disputé six de ses combats professionnels au Québec, entre 2012 et 2015. Notons que le duel sera diffusé par DAZN.

Natif de Buzau en Roumanie, Bogdan Dinu, qui est un agent des forces spéciales de la police depuis 2008 au sein d’une unité d’élite dédiée à la lutte au crime organisé, a connu plusieurs succès d’envergure chez les amateurs. En 2002, il a remporté le bronze au mondial U17; en 2003, il a remporté le titre mondial U17 de même qu’une médaille de bronze à l’Euro U17. Puis en 2004, il a obtenu le bronze au mondial (Junior), et finalement l’argent en 2005 aux Championnats d’Europe Junior.

La filière québécoise

Bogdan Dinu a fait ses débuts professionnels en 2008 à l’âge de 25 ans. Pour son premierduel, disputé à Bucarest, en Roumanie, il a fait face à Stéphane « Brutus » Tessier, lors d’un gala dont le combat principal opposait Adrian Diaconu à Chris Henry, pour le titre mondial intérimaire des mi-lourds de la WBC. Diaconu l’avait emporté. Sur la carte, présentée par Gankor Promotions, figurait aussi Jojo Dan, de même que Carl Handy.

Il dispute deux autres combats en 2008, un duel en 2009 et un autre en 2010. Chaque fois, Jojo Dan est impliqué dans le principal combat de la soirée. En 2011, Dinu dispute encore un seul affrontement, cette fois en sous-carte du combat de championnat du monde opposant Lucian Bute à Jean-Paul Mendy.

En 2012, Bogdan Dinu livre trois affrontements, dont un au Centre Bell, en sous-carte de Bute-Grachev. Il défait alors Éric Martel-Bahoeli au 4eround d’un combat prévu pour 6.

L’année suivante, Dinu participe à la troisième saison du tournoi de boxe Bigger’s Better, dont le format est similaire à la série britannique Prizefighter. Le 13 décembre 2013, il remporte le tournoi.

En 2014, InterBox et Groupe Yvon Michel (GYM), qui ont à ce moment formé une alliance, annoncent la mise sous contrat du poids lourd roumain alors âgé de 27 ans, pour une période de deux ans. Installé au Québec depuis quelques semaines à l’invitation de Lucian Bute, Dinu s’entraine sous les conseils de Stéphan Larouche.

« Fidèles à notre objectif commun d’assurer la relève de la boxe au Québec, tant chez InterBox que chez GYM, nous sommes toujours à la recherche de boxeurs de talent. L’ajout de Bogdan, pour nous, s’inscrit dans ce contexte », déclare le président et chef de la direction du Groupe Sportscene inc., Jean Bédard, dans un communiqué.

Bogdan Dinu, qui compte alors 9 victoires à sa fiche, dispute un premier combat sous ses nouvelles couleurs le 31 mai 2014 à l’aréna de Vaudreuil en affrontant l’Américain Avery Gibson (3-5, 1K.-O.). Il défait Gibson par décision unanime des juges. L’Américain reviendra au Québec à trois reprises, obtenant la victoire sur Didier Bence, récoltant une nulle contre Éric Martel-Bahoeli, puis une défaite aux mains de Simon Kean.

Dinu disputera deux autres combats en 2014, puis en ajoutera encore deux en 2015, avant de retourner en Roumanie, où il poursuivra sa carrière au rythme de deux combats par année, en 2016 et 2017. Notons que les deux galas de 2016 ont été présentés en collaboration avec l’organisation BoxeMontreal.com.

Le plus récent duel de Bogdan Dinu, disputé en décembre 2017, s’est soldé par un gain par TKO dès le troisième round. Il affrontait alors le Brésilien Marcelo Nascimento, celui-là même que Simon Kean a stoppé au cinquième round six mois plus tôt.

Pour lire la suite, rendez-vous sur 12 Rounds.ca