On peut dire que ça ne va pas très bien pour la plupart des anciennes équipes de la Ligue nationale de hockey, car plusieurs ratent les séries éliminatoires depuis quelques saisons et ça risque d'être encore le cas en 2019-2020. 

En effet, actuellement, pas moins de cinq des six équipes sont menacées de ne pas participer aux séries éliminatoires cette saison, les Blackhawks de Chicago, les Red Wings de Detroit, le Canadien de Montréal, les Rangers de New York et les Maple Leafs de Toronto.
 
La seule des six anciennes formations qui semblent être en mesure de connaître du succès en saison régulière et en séries éliminatoires est celle des Bruins de Boston, qui trônent au premier rang du classement général, eux qui ont atteint la finale de la Coupe Stanley, la saison dernière, s'inclinant en sept matchs, face aux Blues de St. Louis.
 
Les Red Wings de Detroit, qui avaient participé aux séries 25 fois de suite de 1990-1991 à 2015-2016 (excluant la saison annulée de 2004-2005), vont en être exclus pour une quatrième fois de suite, eux qui vont terminer au dernier rang du classement général cette saison. Pis, cette équipe n'a pas remporté une série depuis la saison 2012-2013, face aux Ducks d'Anaheim, au premier tour et elle a perdu lors de la deuxième ronde, face aux Blackhawks de Chicago et dans la première ronde des trois saisons suivantes.
 
Les Blackhawks de Chicago, qui ont été l'équipe par excellence durant plusieurs saisons depuis 2009-2010, vont possiblement rater les séries pour une troisième fois de suite, eux qui après avoir remporté la Coupe Stanley pour la troisième fois en six saisons de 2009-2010 à 2014-2015, ont été vaincus dans la première ronde en 2015-2016 et 2016-2017, avant d'être exclus des séries dans les deux dernières saisons.
 
Dans le cas du Canadien de Montréal, qui va rater les séries pour une troisième fois de suite et pour la quatrième fois dans les cinq dernières saisons, il n'a pas remporté une série depuis la saison 2014-2015, alors qu'après avoir vaincu les Sénateurs d'Ottawa, lors de la première ronde, il s'était incliné face au Lightning de Tampa Bay, lors du deuxième tour.
 
Les Rangers de New York s'acheminent vers une troisième saison de suite où ils rateront les éliminatoires, eux qui depuis la saison 2014-2015 n'ont gagné qu'une seule série, celle du premier tour, face au Canadien de Montréal en 2016-2017.
 
Dans le cas des Maple Leafs de Toronto, c'est différent, car ils ont participé aux éliminatoires dans chacune des trois dernières saisons, mais ils se sont inclinés dans la première ronde dans les trois campagnes, eux qui n'ont pas réussi à remporter une seule série depuis plus de 15 ans, leur dernier triomphe remontant au premier tour de la saison 2003-2004, face aux Sénateurs d'Ottawa et ils sont 0-5 dans leurs cinq dernières séries disputées depuis ce triomphe et ont raté les éliminatoires sept fois de suite, de 2005-2006 à 2012-2013 et dans 10 des 11 saisons, de 2005-2006 à 2015-2016.
 
Cette saison, alors que plusieurs experts les voyaient lutter pour remporter la Coupe Stanley pour la première fois depuis 1966-1967, ils connaissent des difficultés et risquent de ne pas participer aux éliminatoires, eux qui ont remplacer l'entraîneur-chef Mike Babcock par Sheldon Keefe durant la présente saison.
 
Pour les Bruins de Boston, on peut dire que c'est l'excellence qui se poursuit, eux qui dominent le classement général cette saison et qui vont participer aux séries pour la quatrième fois de suite en 2019-2020, après avoir été éliminés au deuxième tour en 2017-2018.
 
Par contre, il y avait eu une sécheresse auparavant, car après avoir perdu au deuxième tour lors de la saison 2013-2014, face au Canadien de Montréal, ils avaient raté les séries dans les deux saisons suivantes avant d'y prendre part en 2016-2017, s'inclinant au premier tour, face aux Sénateurs d'Ottawa.
 
Non, rien ne sera facile pour les anciennes équipes, qui tentent de mettre fin à de très longues disettes et trois n'ont pas gagné la Coupe Stanley depuis plus de 25 ans, les Maple Leafs de Toronto (1966-1967), le Canadien de Montréal (1992-1993) et les Rangers de New York (1993-1994), alors que les Red Wings de Detroit l'ont gagnée en 2007-2008.
 
LES BRUINS DE BOSTON DEPUIS 2013-2014
2013-2014-82-54-19-9 (117 points) V (4-1 DET) D (3-4 MTL)
2014-2015-82-41-27-14 (96 points) Éliminé des éliminatoires
2015-2016-82-42-31-9 (93 points) Éliminé des éliminatoires
2016-2017-82-44-31-7 (95 points) D (2-4 OTT)
2017-2018-82-50-20-12 (112 points) V (4-3 TOR) D (1-4 TB)
2018-2019-82-49-24-9 (107 points) V (4-3 TOR) V (4-2 CBU) V (4-0 CAR) D (3-4 STL)
2019-2020-62-39-11-12 (90 points) ???
LES BLACKHAWKS DE CHICAGO DEPUIS 2014-2015
2014-2015-82-48-28-6 (102 points) V (4-2 NAS) V (4-0 MINN) V (4-3 ANA) V (4-2 TB) Coupe Stanley
2015-2016-82-47-26-9 (103 points) D (3-4 STL)
2016-2017-82-50-23-9 (109 points) D (0-4 NAS)
2017-2018-82-33-39-10 (76 points) Éliminé des éliminatoires
2018-2019-82-36-34-10 (84 points) Éliminé des éliminatoires
2019-2020-61-27-26-8 (62 points) ???
LES RED WINGS DE DETROIT DEPUIS 2012-2013
2012-2013-48-24-16-8 (56 points) V (4-3 ANA) D (3-4 CHI)
2013-2014-82-39-18-15 (93 points) D (1-4 BOS)
2014-2015-82-43-25-14 (100 points) D (3-4 TB)
2015-2016-82-41-30-11 (93 points) D (1-4 TB)
2016-2017-82-33-36-13 (79 points) Éliminé des éliminatoires
2017-2018-82-30-39-13 (73 points) Éliminé des éliminatoires
2018-2019-82-32-40-10 (74 points) Éliminé des éliminatoires
2019-2020-63-15-44-4 (34 points) Éliminé des éliminatoires
LE CANADIEN DE MONTRÉAL DEPUIS 2013-2014
2013-2014-82-46-28-8 (100 points) V (4-0 TB) V (4-3 BOS) D (2-4 NYR)
2014-2015-82-50-22-10 (110 points) V (4-2 OTT) D (2-4 TB)
2015-2016-82-38-38-6 (82 points) Éliminé des éliminatoires
2016-2017-82-47-26-9 (103 points) D (2-4 NYR)
2017-2018-82-29-40-13 (71 points) Éliminé des éliminatoires
2018-2019-82-44-30-8 (96 points) Éliminé des éliminatoires
2019-2020-63-28-27-8 (64 points) ???
LES RANGERS DE NEW YORK DEPUIS 2013-2014
2013-2014-82-45-31-6 (96 points) V (4-3 PHI) V (4-3 PIT) V (4-2 MTL) D (1-4 LA)
2014-2015-82-53-22-7 (113 points) V (4-1 PIT) V (4-3 WAS) D (3-4 TB)
2015-2016-82-46-27-9 (101 points) D (1-4 PIT)
2016-2017-82-48-28-6 (102 points) V (4-2 MTL) D (2-4 OTT)
2017-2018-82-34-39-9 (77 points) Éliminé des éliminatoires
2018-2019-82-32-36-14 (78 points) Éliminé des éliminatoires
2019-2020-60-32-24-4 (68 points) ???
LES MAPLE LEAFS DE TORONTO DEPUIS 2012-2013
2012-2013-48-26-17-5 (57 points) D (3-4 BOS)
2013-2014-82-38-36-8 (84 points) Éliminé des éliminatoires
2014-2015-82-30-44-8 (68 points) Éliminé des éliminatoires
2015-2016-82-29-42-11 (69 points) Éliminé des éliminatoires
2016-2017-82-40-27-15 (95 points) D (2-4 WAS)
2017-2018-82-49-26-7 (105 points) D (3-4 BOS)
2018-2019-82-46-28-8 (100 points) D (3-4 BOS)
2019-2020-62-32-22-8 (72 points) ???
(N.B.: Les Maple Leafs de Toronto ont raté les séries éliminatoires sept fois de suite, de 2005-2006 à 2011-2012.)
(V: victoire dans les éliminatoires; D: défaite dans les éliminatoires et les chiffres entre parenthèses indiquent le nombre de matchs disputés dans les séries.)
----------------------------------------------
 Les Jets (2) de Winnipeg sont impuissants à Philadelphie
 
Depuis près d'une dizaine d'années, les Jets (2) de Winnipeg (anciens Thrashers d'Atlanta) sont incapables de remporter des victoires au Wells Fargo Center, face aux Flyers de Philadelphie.
 
En effet, la formation dirigée par Paul Maurice, qui lutte pour une place dans les séries, a perdu ses sept derniers matchs disputés dans le domicile de celle d'Alain Vigneault, ayant été surclassée 25-12 (plus 13) au chapitre des buts marqués-concédés.
 
Son dernier gain remonte au 31 janvier 2012 (2-1), en tirs de barrage, mais sa dernière victoire en temps régulier remonte au 27 octobre 2011, alors qu'elle avait triomphé dans un véritable marathon de 9-8, où pas moins de 17 buts avaient été marqués !
 
Les Flyers avaient marqué le premier but du match, mais avaient concédé cinq buts sans riposte aux Jets et après avoir accusé un retard de 6-2, au milieu de la deuxième période, ils avaient marqué cinq buts sans réplique pour prendre une avance de 7-6, en début de troisième période, mais les Jets avaient réussi deux buts pour prendre une avance de 8-7, avant de voir les Flyers égaler le pointage 8-8, sur un but de James van Riemsdyk, à 16:21, mais c'est le but d'Andrew Ladd, à 18:54 de ce troisième vingt qui avait fait la différence.  Il y avait eu quatre buts en première période, six durant le deuxième vingt et pas moins de sept lors du troisième engagement.
 
Sans surprise, les quatre gardiens avaient été utilisés, chez les Jets, Ondrej Pavelec (sept buts sur 43 tirs en 51:23 minutes) et Chris Mason (un but sur cinq tirs en 8:27 minutes), alors que chez les Flyers, Ilya Bryzgalov (quatre buts sur 10 tirs en 34:05 minutes) et Sergei Bobrovsky (cinq buts sur 15 tirs en 24:39 minutes) avaient été très généreux dans cette rencontre.
 
Les deux équipes vont très bien présentement, les Jets (2) ayant gagné leurs trois derniers matchs et ayant un dossier de 7-2-1 dans leurs 10 derniers, alors que les Flyers ont gagné leurs deux derniers matchs et sont 7-3-0 dans leurs 10 dernières parties.
 
Ce duel est le deuxième et dernier entre les deux équipes cette saison, les Jets (2) ayant signé un gain convaincant de 7-3, à La Place Bell MTS, le 15 décembre dernier.
 
LES JETS (2) DE WINNIPEG (EX-THRASHERS D'ATLANTA) À PHILADELPHIE
27 octobre 2011-Winnipeg 9 à Philadelphie 8 (dernier revers en temps régulier)
31 janvier 2012-Winnipeg 2 à Philadelphie 1 (fus.) (dernier revers)
23 février 2013-Winnipeg 3 à Philadelphie 5
29 novembre 2013-Winnipeg 1 à Philadelphie 2
29 janvier 2015-Winnipeg 2 à Philadelphie 5
28 mars 2016-Winnipeg 2 à Philadelphie 3 (pro.)
17 novembre 2016-Winnipeg 2 à Philadelphie 5
10 mars 2018-Winnipeg 1 à Philadelphie 2
28 janvier 2019-Winnipeg 1 à Philadelphie 3
22 février 2020-Winnipeg à Philadelphie (13h)