Le gardien Carey Price et le Canadien de Montréal ont connu beaucoup de succès contre les Canucks de Vancouver qu'ils dominent outrageusement depuis plus de 10 ans.

En effet, Pricce semble très à l'aise lorsqu'il affronte l'équipe de sa province natale, car le natif de Anahim Lake, en C.-Britannique, présente un reluisant dossier de 13-2-3 avec une excellente moyenne de 2,20, une très haute efficacité de ,935 et un total de trois blanchissages en 19 rencontres (dont 18 départs), contre la troupe dirigée par Travis Green.

Lors de son premier match à vie contre les Canucks, il avait été utilisé en relève à Jaroslav Halak, durant 8:01 minutes, arrêtant le seul tir dirigé contre lui, dans un revers de 4-2, le 15 février 2009, au General Motors Place.
 
Pis, son premier départ contre cette équipe avait été catastrophique, car le 7 octobre 2009, il avait concédé pas moins de sept buts sur 32 tirs, en 51:58 minutes, dans un revers de 7-1, au GM Place, lui qui avait été relevé par Jaroslav Halak, vers la fin de la troisième période.
 
Donc, après avoir concédé sept buts sur 33 tirs en 59:59 minutes dans ses deux premiers matchs face à la formation de la C.-Britannique, Price a un rendement de 13-1-3 avec une extraordinaire moyenne de 1,92, trois blanchissages et une superbe efficacité de ,943 dans ses 17 dernières rencontres, ayant concédé 33 buts sur 584 tirs en 1028:52 minutes de jeu.
 
Sa seule défaite en temps régulier depuis celle du 7 octobre 2009 fut celle du 27 octobre 2015, alors qu'il s'était incliné 5-1, au Rogers Arena, concédant cinq buts sur 28 tirs en 59:31 minutes de jeu.
 
Ce revers était le premier de Price lors de la saison 2015-2016, lui qui avait une fiche parfaite de 7-0-0 lors de ses sept premiers matchs de cette saison-là et qui avait été blessé lors du match suivant (un revers de 4-3, face aux Oilers d'Edmonton), le 29 octobre 2015 et il avait vu sa saison prendre fin prématurément le 25 novembre 2015.
 
Dans ses huit derniers matchs contre les Canucks, il a été quasi-parfait, affichant un dossier de 7-0-1 avec une moyenne de 1,87, deux blanchissages et une efficacité de ,948, concédant seulement 15 buts sur 289 tirs en 482:05 minutes de jeu, son revers lors de cette période ayant été celui du 25 février dernier, alors qu'il s'était incliné 4-3, en prolongation, au Centre Bell.
 
Il faut souligner que les Canucks de Vancouver, qui étaient une puissance de la LNH, de 2000-2001 à 2014-2015, ne sont plus aussi dominants depuis 2015-2016, eux qui ont raté les éliminatoires lors des quatre des cinq dernières saisons, y participant lors de la saison 2019-2020.
 
Le Canadien est 8-0-1 dans ses neuf derniers matchs contre les Canucks
 
Depuis plusieurs saisons, le Canadien a vraiment le numéro des Canucks de Vancouver, car il a une fiche quasi-parfaite de 8-0-1 (deux gains en bris d'égalité) dans les neuf derniers duels, son dernier revers remontant au 25 février dernier, en prolongation (4-3), au Centre Bell et sa dernière défaite en temps régulier remonte au 27 octobre 2015 (5-1), au Rogers Arena et encore plus, il a un rendement de 15-1-3 dans ses 19 derniers matchs disputés depuis le 2 février 2010.
 
Au Centre Bell, le CH a une fiche de 6-0-1 dans ses sept  derniers duels et affiche un dossier de 9-0-2 dans les 11 derniers affrontements, le dernier revers remontant au 25 février dernier et auparavant, il y avait eu une défaite le 8 décembre 2011 (4-3), en tirs de barrage, alors que le dernier échec en temps régulier a été celui du 16 janvier 2007 (4-0), alors que le gardien Robert Luongo avait réalisé un jeu blanc de 30 arrêts, face à Cristobal Huet, qui avait cédé quatre fois sur 24 lancers et soulignons qu'aucun joueur de cette rencontre n'est encore actif dans la LNH présentement.
 
LA FICHE DE CAREY PRICE CONTRE LES CANUCKS DE VANCOUVER
DERNIÈRE DÉFAITE DE CAREY PRICE CONTRE VANCOUVER
25 février 2020-Vancouver 4 à Montréal 3 (pro.)-61:29, 4 buts sur 34 tirs, défaite en prolongation
(DERNIÈRE DÉFAITE EN TEMPS RÉGULIER)
27 octobre 2015-Montréal 1 à Vancouver 5-59:31, 5 buts sur 28 tirs, défaite
LES HUIT DERNIERS MATCHS DE PRICE CONTRE VANCOUVER 
2 novembre 2016-Vancouver 0 à Montréal 3-60:00, aucun but sur 42 tirs, victoire
7 mars 2017-Montréal 2 à Vancouver 1 (pro.)-61:13, un but sur 28 tirs, victoire
19 décembre 2017-Montréal 7 à Vancouver 5-60:00, cinq buts sur 39 tirs, victoire
7 janvier 2018-Vancouver 2 à Montréal 5-60:00, deux buts sur 36 tirs, victoire
17 novembre 2018-Montréal 3 à Vancouver 2-60:00, deux buts sur 38 tirs, victoire
3 janvier 2019-Vancouver 0 à Montréal 2-59:23, aucun but sur 33 tirs, victoire
17 décembre 2019-Montréal 3 à Vancouver 1-60:00, un but sur 39 tirs, victoire
25 février 2020-Vancouver 4 à Montréal 3 (pro.)-61:29, 4 buts sur 34 tirs, défaite en prolongation 
 
LA FICHE DE PRICE CONTRE VANCOUVER
PÉRIODE---PJ----MINS--BA-BL-MOY.-(V-D-P-TB)-TIRS-ARR-EFF.
DÉBUT 2   (1)     59:59  7  (0) 7,05   (0-1-0)    33   26  (,788)
DEPUIS 17 (17)  1028:52 33 (3) 1,92  (13-1-3) 584 551 (,943)
TOTAUX 19 (18) 1088:51 40 (3) 2:20 (13-2-3) 617 577 (,935)
-----------------------------------------------------------------
 
Les Canucks n'ont pas marqué en avantage numérique !
 
En ce difficile début de saison des Canucks de Vancouver, leur jeu de puissance a été totalement neutralisé !
 
En effet, avec un dossier de 1-3-0 en quatre matchs, la formation dirigée par Travis Green a été incapable de marquer dans ses 16 supériorités numériques obtenues lors de cette séquence, ayant eu un total de 27:01 minutes de jeu sur ce plan, dont 1:21 minute avec un avantage de deux joueurs (5 contre 3).
 
Encore plus, les Canucks ont réussi à marquer un but en désavantage numérique, celui du défenseur Tyler Myers, dans le revers de 5-2 de lundi soir, face aux Flames de Calgary.
 
Avec des joueurs comme Elias Pettersson, Bo Horvath, Quinn Hughes, Tyler Myers et Brock Boeser, ce n'est qu'une question de temps avant de voir cette facette devenir plus efficace, sans oublier que le retour au jeu de l'attaquant J.T. Miller, qui avait raté les trois premiers matchs, devrait également faire une différence.
 
La fiche des Canucks n'est pas la pire de la LNH, car le Wild du Minnesota, qui présente un rendement de 2-1-0 en trois matchs, a été neutralisé durant ses 16 supériorités numériques, sur un total de 28:26 minutes.
------------------------------ ----------
Les Oilers en arrachent contre les Maple Leafs, surtout à Toronto
 
Les Oilers d'Edmonton ont connu des difficultés à vaincre les Maple Leafs de Toronto depuis plusieurs saisons et plus spécialement dans la ville reine.
 
En effet, la formation dirigée par Dave Tippett, qui a une fiche de 1-3-0 dans ses quatre premiers matchs, n'a pu faire mieux qu'un dossier de 1-6-1 dans ses huit derniers matchs disputés contre celle de Sheldon Keefe depuis le 1er novembre 2016 et de 3-11-3 dans ses 17 derniers duels, depuis le 14 décembre 2010.
 
Soulignons que depuis le 13 mars 2010, les Oilers ont été dominés dans le domicile des Maple Leafs, où ils n'ont pu faire mieux qu'un dossier de 2-6-2 en 10 rencontres, marquant 28 buts et concédant pas moins de 40 filets, une moyenne de 4,00 par match.
 
Les Oilers doivent retrouver le chemin du succès rapidement, car ils vont affronter les Maple Leafs quatre fois lors de leurs six prochaines parties, alors qu'après les matchs de ce soir et de vendredi, à Toronto, ils visiteront les Jets (2) de Winnipeg en deux occasions, les 24 et 26 janvier et recevront les Leafs deux fois, les 28 et 30 janvier.
 
LA FICHE DES OILERS CONTRE LES MAPLE LEAFS
(DEPUIS LE 14 DÉCEMBRE 2010)
14 décembre 2010-Toronto 4 à Edmonton 1
6 février 2012-Edmonton 3 à Toronto 6
15 février 2012-Toronto 4 à Edmonton 3 (pro.)
12 octobre 2013-Edmonton 5 à Toronto 6 (pro.)
29 octobre 2013-Toronto 4 à Edmonton 0
7 février 2015-Edmonton 1 à Toronto 5
16 mars 2015-Toronto 1 à Edmonton 4
30 novembre 2015-Edmonton 0 à Toronto 3
11 février 2016-Toronto 2 à Edmonton 5
1 novembre 2016-Edmonton 2 à Toronto 3 (pro.)
29 novembre 2016-Toronto 4 à Edmonton 2
30 novembre 2017-Toronto 6 à Edmonton 4
10 décembre 2017-Edmonton 0 à Toronto 1
27 février 2019-Edmonton 2 à Toronto 6
9 mars 2019-Toronto 3 à Edmonton 2
14 décembre 2019-Toronto 4 à Edmonton 1
6 janvier 2020-Edmonton 6 à Toronto 4
20 janvier 2021-Edmonton à Toronto (19h)
22 janvier 2021-Edmonton à Toronto (19h)