Nous le savons depuis belle lurette : le Canadien de Montréal est dépourvu d’un véritable centre de 1er trio... Saku Koivu étant sans doute celui qui s’en est le plus rapproché dans la dernière décennie. Toutefois, c’est bien beau l’absence d’un joueur de centre de premier plan, mais actuellement on ne peut même pas parler d’un centre de 2e trio, car qu’on le veuille ou non Phillip Danault en est un de 3e ligne!

Le centre du problème

Ainsi, on veut nous faire croire qu’à la fin de l’été 2017 il ne trainait pas, dans l’un ou l'autre des 30 tiroirs de la ligue, ne serait-ce qu’un joueur de centre potable de 1re/2e ligne à vendre? Est-ce que c’est pour épargner Bergy d’un infarctus que le Tricolore n’a notamment même pas considéré Paul Statsny au début de l’automne comme une roue de secours relativement viable à court et moyen terme... quitte à surpayer? Au moins les partisans du CH vivraient peut-être encore d’un peu d’espoir aujourd’hui et ceux des Nordiques auraient eu droit à une petite gorgée pour aider à faire avaler la pilule électorale du Grand Labeaume Ier et de son éléphant blanc!

L’improvisation

Vous savez quand la Porche #GrosCentreTalentueux est en rupture de stock ou que la voiture de collection #Tavares est sans doute hors d’atteinte et de prix, mais qu’on a les moyens de se payer une voiture relativement performante, bien il me semble qu’on aurait pu se départir bien avant de la vieille Honda Civic 1993 à « col-rouillé » que grand-papa Bob #23 nous a offerts à nos 18 ans!

Par contre, c’est rarement une bonne idée de troquer notre voiture, aussi rouillée soit-elle, pour un vélo ou un skateboard quand on parcourt des distances « Nord-Sud » telles que Montréal-Tampa Bay ou encore Montréal-St-Louis, et ce même si c’est plus écolo, qu’il y a plein d'autocollants de fleurs de lys dessus et que ça peut se glisser avec plus d’agilité dans le trafic, bien que ces temps-ci il évite pas mal le trafic #Drouin.

Le gardien du temple

D’ailleurs, parlant de St. Louis... est-ce que c’est juste moi ou Martin Brodeur, ou plutôt Marty Broooodeur, qui vente le « meilleur gardien de la Ligue Nationale » c’est un peu comme si Dr Watson allait passer la soirée Chez Paré avec Arsène Lupin. À moins que Watson et Sherlock Holmes soient sur le point de conclure une entente amenant Lupin à St. Louis!?! Espérons-le, car l’immobilisme de Bergevin ne le sert pas beaucoup depuis l’été dernier.

Une tradition mortelle

Parlant de l'immobilisme de Bergevin... est-il vraiment obligé de se laisser crever en fumant des « Mohawks » ou encore des Export vertes juste parce que c’est la tradition familiale? En d’autres mots, ce n’est pas parce que Sylvain Lefebvre est un ancien glorieux qu’il réussit forcément à encadrer efficacement les jeunes et à mener le club-école du CH à la gloire, qui est pas mal ancienne elle aussi par le temps qui court!

En ce sens, voulez-vous bien me dire où est écrite la règle voulant qu’un ancien joueur et même un ancien du CH fasse forcément un bon travail derrière un banc ou un bureau... parlez-en au Casseau de fraise #33 ou de Peanut #15 !

La fierté et la compétence

La couche est pleine vous savez, mais le préposé est occupé à vendre de la bière hors de prix à ceux qui daignent encore se pointer au Forum... ah non désolé c’est vrai cette époque est révolu et il semblerait que le Capitaine Turgeon #77 n’a pas réussi à faire déménager les fantômes au Centre Bell. Peut-être que les tours à Condo du Canadien les attireront avec plus d’efficacité?

En ce qui me concerne, les fantômes peuvent bien rester là où ils sont car ce qui manque à l’organisation, ou devrions nous dire à la désorganisation du CH, c’est simplement de la fierté! Et je ne parle pas juste des joueurs ici, mais aussi des individus en costards-cravates aux étages supérieurs de l'amphithéâtre... dix-quatre?

Enfin, j’espère sincèrement que Julien débarquera prochainement des plages de Tampa afin de venir faire un ménage dans ce club à grands coups de gougounes de fer! Et je ne parle pas ici d'un coco de Pâques, mais bien du très compétent Julien Brisebois, c’est-à-dire le DG du club-école du CH lors de sa dernière conquête de la Coupe Calder, en 2007. Celui-là même qui aurait logiquement dû succéder à Bob Gainey et à Pierre Gauthier comme DG du Tricolore et qui agit aujourd'hui avec brio comme bras droit de Steve Yzerman à Tampa Bay...

 

Autres billets à lire : Le salaire de l'un n'est pas celui des autres...