Que faut-il comprendre? Je ne suis pas entraîneur chef de quoi que ce soit dans la vie de tous les jours, mais une chose est claire je sais compter peut-être pas des buts, mais des chiffres! Weal est un joueur de 20 points par saison, 20. Pas 80, pas 70, ni 60... 20. Weal fait sûrement des choses extraordinaires pour mériter un poste sur la première vague du jeu de puissance, pendant qu'un marqueur de 72 points ne peut bénéficier du talent de Weber et Drouin qui font partie de la première vague? Domi doit se contenter d'un 30 secondes sur le PP. Que faut-il comprendre? 

L'equilibriste Julien veut équilibrer ses deux vagues du jeu de puissance pendant que les Maple Leafs nous ont mis dans la face les Mattews, Tavares et Marner a chaque fois qu'ils en avaient l'occasion. J'ai toujours pensé que le jeu de puissance avait le mot puissance pour une raison. Il faut qu'il soit puissant non?  Et ne venez pas me dire que chacun a une tâche à remplir et bla, bla,bla ... Tu fais jouer tes meilleurs joueurs ensemble et tu espères voilà! Il me semble que c'est simple et que tous les entraîneurs font cela à travers la ligue. Bon, il y a sûrement des exceptions mais nommez moi un joueur de 70 points et plus qui ne joue pas avec les meilleurs joueurs sur la première vague du jeu de puissance? Je ne suis pas un génie du coaching mais je sais compter des chiffres...

Alors que faut-il comprendre? Comment Jordan Weal un joueur qui peine à conserver un poste permanent dans le NHL, un gars de 20 points par année peut-il remplacer un joueur de talent comme Domi qui a accumulé 72 points l'an passé ? Monsieur l'équilibriste doit savoir des choses que j'ignore... Mais je sais compter des chiffres!