Dans moins d'une semaine, les amoureux du ballon rond partout dans le monde seront devant leur écran pour assister au début de la plus grande compétition de football en Russie. En effet, quatre ans sont déjà passés depuis que Philipp Lahm et les Allemands ont vaincu l'Argentine de Lionel Messi pour remporter la Coupe du monde au stade Maracanã de Rio de Janeiro en 2014. Pendant un mois, c'est en Russie que 32 nations tenteront de remporter le trophée composé à 75% d'or pur lors de cette 21e édition du tournoi planétaire. Parmi ces pays, on compte plusieurs prétendants ainsi que quelques outsiders.

Les favoris:

L'équipe d'Allemagne est parmi les favoris pour remporter la compétition et ainsi remporter deux Coupe du monde d'affilée, ce qui n'est plus arrivé depuis l'Italie en 1934 et 1938. La Mannschaft compte plusieurs joueurs qui étaient présents quatre plus tôt, notamment Thomas Muller, Toni Kroos, Mats Hummels et Manuel Neuer. Les champions du monde ont également remporté la Coupe des confédérations en 2017, montrant ainsi qu'ils sont toujours affamés de titres. Cependant, il est à noté qu'aucune sélection ayant remporté la Coupe des confédérations n'a réussi à remporter le Mondial l'année suivante.

Le Brésil sera aussi parmi les candidats pour remporter les grands honneurs lors de cette Coupe du monde. Les quintuples vainqueurs de la compétition tenteront d'effacer le triste souvenir de cette défaite humiliante en demi-finale sur le score de 7-1 sur leur territoire il y a quatre ans face aux Allemands. Ils compteront sur leur vedette Neymar Jr, qui avait manqué cette rencontre et qui a pu revenir sur les terrains après avoir été éloigné des terrains depuis mars suite à une blessure à la cheville.

Les Espagnols voudront montrer qu'ils forment encore aujourd'hui une des meilleures sélections du monde. Après une Coupe du monde 2014 et un Euro 2016 catastrophiques, l'Espagne a trouvé un souffle nouveau avec leur nouveau sélectionneur Julen Lopetegui, sous qui l'équipe n'a pas encore connu la défaite. La Roja comptera sur plusieurs vétérans pour qui la Russie sera sans doute la dernière Coupe du Monde, tels Sergio Ramos ou Andrès Iniesta, mais également des joueurs qui représentent l'avenir de la sélection, avec Marco Asensio, Isco, Koke et Saul Niguez.

La France se place parmi les favoris après sa défaite chez elle à L'Euro 2016 face au Portugal. Les Bleus présentent la séléction la plus jeune de la Coupe du monde avec une moyenne d'âge de 26 ans et représentent pour plusieurs l'équipe qui a le plus gros potentiel. Cette génération dorée compte plusieurs jeunes talents, notamment Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé. Ces derniers, entourés de jeunes vétérans comme Paul Pogba, Antoine Griezmann et Raphaël Varane voudront ajouter une deuxième Coupe du Monde au palmarès des bleus, vingt ans après la première.

Les outsiders:

 

Parmi les outsiders, on compte le vice-champion, l'Argentine. L'équipe de Lionel Messi voudra finalement remporter un titre, après avoir échoué en finale de Coupe du monde face à L'Allemagne et lors des deux dernières finales de la Copa America, perdues toutes les deux aux penaltys face au Chili.

Le Portugal, champion d'Europe il y a deux ans en France, voudra récidiver, mais cette fois-ci en Russie. Les Portugais, menés par leur vedette Cristiano Ronaldo, compteront sur quasiment les mêmes joueurs qui ont vaincus les Français lors de l'Euro 2016, alors qu'ils étaient montés en puissance tout au long de la compétition.

La Belgique sera également une équipe à surveiller. En effet, les Belges comptent plusieurs vedettes dans leur onze de départ, notamment Eden Hazard et Kevin De Brune, qui voudront ramener un premier titre à leur pays.

Bref, cette prochaine Coupe du monde s'annonce passionnante avec tous les grands joueurs qui seront présents. Qui mettra la main sur le fameux trophée? Nous le saurons le 15 juillet. En attendant, bonne Coupe du monde à tous!