Cristiano Ronaldo aurait sans doute espéré avoir un meilleur retour à Madrid. Mais la star portugaise a vécu hier, une soirée que l’on qualifierait de cauchemardesque. Car en effet le joueur de 34 ans et son équipe, la Juventus, sont rentrés en Italie avec le goût de l’amertume dans la bouche, celui de la défaite…. pas très agréable. Une défaite 2-0 au Wanda Metropolitano, à Madrid, l’ancien royaume du Roi CR7. Une humiliation, au terme d’un match assez frustrant pour la Juve, mais un match de haute facture réalisé par les deux équipes, dans sa globalité, puisque les  Vingt dernières minutes étaient quelque peu hachées, période d’ailleurs où l’Atletico Madrid s’est mis à l’abri grâce à ses deux défenseurs centraux, Gimenez et Godin, une charnière central qui ne réussit pas tout à fait à Ronaldo, puisque c'est la sixième fois de rang que le portugais reste muet face à cette paire Uruguayenne. Mais pendant le match, à quelques secondes de la fin de la première période, une chose à attirer l’attention des observateurs, conspué, sifflet, et insulté pendant toute le rencontre par le public de l’Atletico, Ronaldo a tenu à leur rendre la pareille, et a leur faire comprendre qu’il n’est pas non plus en reste, en leur faisant le signe de la « manita », le nombre 5, c’est-à-dire en leur rappelant ses 5 titres de Champion d’Europe. A la fin de la rencontre, le Quintuple Ballon d’or, et Quintuple Champion d’Europe donc, furieux, a récidivé en Zone mixte : "J'ai 5 Ligues des champions, l'Atlético en a 0". Cristiano Ronaldo dans ses œuvres, l’orgueil à son état la plus pure. Mais au-delà de cette défaite, et surtout grâce à cette petite punchline, le match retour entre les deux équipes s’annonce plus que chaud-bouillon, la tension sera à son comble. La Juventus n’a pas sue se montré réaliste, le match aller est au profit de l’Atletico Madrid qui a maintenant un pied en quart de finale. La Vielle Dame et Cristiano Ronaldo ont désormais un genou à terre, mais gare aussi à une « Remontada », la Juve en est tout à fait capable. La « remontada », qui est aussi, tout comme les punchlines, une spécialité d’un certain…Cristiano Ronaldo.