Salut à toi, amateur d’homme de coin

C’est qu’il s’en brasse des affaires sur la planète boxe! Et sur la planète MMA? Aussi! Un automne de tous les diables qu’on vous dit! Votre humble chroniqueur ne sait plus où donner de la tête, il m’aurait fallu écrire 7 ou 8 romans cette semaine. Vous m’excuserai si je ne suis pas assez productif, c’est que j’ai une vie à l’extérieur de ces pixels et qu’elle est particulièrement bien remplie ces derniers temps. Vous voulez en savoir plus, petits curieux? Simple, vous me payer une blanche des Brasseurs du Monde et je vous raconte.

Bon! Par où commencer? Allons-y de manière scientifique et prenons ça par ordre chronologique et/ou géographique. Tout d’abord, le poids lourd Trifluvien Simon Kean met son titre WBC Francophone, acquis face à Adam Braidwood cet été, à l’enjeu face à l’Ontarien de 32 ans Dillon Carman dans un gala présenté par Eye of the Tiger Management au Centre Vidéotron de Québec samedi soir. Il serait facile de dire que Carman ne devrait être qu’une formalité pour Kean mais le Grizzly devra être prudent car son adversaire frappe dur comme en fait foi sa fiche de 12 victoires par KO sur 13. Depuis sa victoire à Shawinigan en juin, Kean est devenu la cible des lourds au Canada et les boxeurs vont tout donner pour prendre sa place. Il se doit de dominer s’il veut poursuivre son ascension vers les sommets des classements internationaux.

Ce sera probablement une des dernière fois que le public québécois pourra le voir en action dans sa cour car Kean lorgne du côté américain pour la suite des choses. S’il espère atteindre un niveau supérieur, il devra montrer clairement qu’il appartient à l’élite samedi soir au Centre Vidéotron.

Steven Butler en est un autre qui devra prouver qu’il appartient aux hautes sphères des poids moyens. Il a accepté le défi lancé sur le ring en juillet dernier par Jordan Balmir qui venait de mériter sa 10ème victoire en sommant son gérant de lui envoyer un contrat sur Twitter. Une affaire réglée en 24h! Si tous les combattants pouvaient en faire autant…

 Il va être intéressant de voir comment va se comporter Butler maintenant. Un combat émotif et un adversaire qui pourrait le surprendre, une grosse foule qui l’encouragera sûrement, on devrait se faire une bonne idée de ce que le jeune homme a dans le ventre.

Quittons la magnifique vieille Capitale et dirigeons nous vers la ville des Vents qu’est Chicago ou le (encore, pour l’instant) protégé du groupe GYM et champion IBF des mi-lourds Artur Beterbiev défendra son titre face au seul qui osait l’affronter. Callum Johnson est un vétéran, une fiche sans taches, et un titre de champion du monde à sa portée. Est-ce que Beterbiev pourra faire abstraction de tout ça et sortir du Wintrust Arena bardé d’or?

Il y a de bonnes nouvelles qui sont sorties du congrès annuel du WBC qui avait lieu à Kiev cette semaine. La plus significative est sans doute la permission qu’on a accordée au nouveau champion des poids moyens Saul Alvarez de pouvoir avoir une défense optionnelle avant son combat revanche face à Gennady Golovkin. On sait déjà qu’il voudrait se battre en décembre et que Golden Boy Promotion a réservé une date au Madison Square Garden en décembre. On sait aussi que dans la liste de potentiels adversaires, il y a David Lemieux. Ne reste qu’à attendre une confirmation mais Camille Estephan travaille fort sur le dossier!

Je dois aussi vous parler d’arts martiaux mixtes car c’est le grand retour du ‘’Notorious’’ dans l’octogone! Conor McGregor revient à ce à quoi il devrait faire de mieux : combattre dans la cage. Après les frasques de toutes sortes, son flirt avec la boxe et le lancement de son whisky, il revient d’une pause pas reposante de près de deux ans loin de l’UFC. Bon sang, il ne revient pas dans la ouate! Khabib Nurmagomedov (on parle de bel exercice de diction ici) est champion des poids légers et attend McGregor de pied ferme. Ça fait un bon moment que le torchon brûle entre les deux et ils pourront enfin régler leur différend samedi soir.

C’est un 6 octobre bien rempli ça mes copains! J’espère que vous avez fait le plein de grignotines et de bonne bière (Vous savez laquelle…) et que vous avez accès à plusieurs écrans car il ne vous faudra rien manquer de cette palpitante soirée!

Crédit photo: rds.ca

Chronique parue sur Lapremiereronde.com

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter