Les Championnats nationaux de patinage artistique avaient lieu cette semaine à Saint John et ont couronné de nouveaux champions canadiens dans toutes les disciplines. Cette compétition servait à déterminer l’équipe nationale qui participera aux prochains championnats internationaux qui se tiendront dans les mois à venir.

 

Un record canadien pour Weaver et Poje

La compétition était assurément relevée en danse sur glace avec trois couples qui se distinguent des autres. Kaitlyn Weaver et Andrew Poje ont remporté la médaille d’or pour une troisième fois. Les champions de 2015 et 2016 ont réussi un nouveau record canadien au passage avec un pointage total de 213,78 grâce à des notes de 85,19 à la danse rythmique et de 128,53 à la danse libre. Cette dernière effectuée sur « SOS d’un terrien en détresse » n’a toutefois pas été la meilleure de la compétition.

 

En effet, Piper Gilles et Paul Poirier ont réussi un pointage de 129,23 à cette épreuve, mais n’ont pu dépasser Weaver et Poje au final. Gilles et Poirier avaient obtenu 83,08 points à la danse rythmique, ce qui, additionné avec la danse libre, leur donnait un total de 212,31 points. Le duo a ainsi récolté la médaille d’argent. Le bronze est allé à Laurence Fournier Beaudry et Nikolaj Sorensen qui représentent le Canada pour une première saison. Les triples champions danois ont réalisé des performances de 79,41 à la danse rythmique et de 119,00 à la danse libre pour un total de points de 198,41.

 

Un deuxième titre pour Alaine Chartrand

La championne canadienne de 2016 Alaine Chartrand a remporté une deuxième médaille d’or aux championnats nationaux grâce à une performance quasi parfaite au programme long qui lui a valu 126,69 points pour un total de 185,91. La patineuse ontarienne était au quatrième rang après un programme court dans lequel elle a eu plus de difficulté. Après une décevante quatrième place l’an dernier qui lui a fait manquer les Jeux olympiques, Chartrand est revenue en force pour remporter le titre cette année.

 

La médaille d’argent est allée à la jeune patineuse de 16 ans Aurora Cotop qui a connu une excellente fin de semaine avec deux programmes sans faute. Cotop occupait le sixième rang après le programme court et a pu remonter dans le classement. La Québécoise Véronik Mallet, qui effectuait un retour cette saison après presque deux saisons d’absence, a quant à elle récolté la médaille de bronze. Après avoir connu un bon programme court et pris le troisième rang, la patineuse a commis quelques erreurs au programme long qui n’auront finalement pas été si coûteuses, puisqu’elle a pu conserver cette troisième position.

 

Les meneuses après le programme court étaient Gabrielle Daleman (70,18) et Larkyn Austman (64,53) qui avaient toutes les deux pris une pause cet automne en raison de problèmes de santé. Toutefois, elles n’ont pas pu reproduire leurs excellentes performances au programme long. Austman et Daleman ont respectivement terminé quatrième et cinquième de la compétition.

 

Nam Nguyen champion pour une deuxième fois

La compétition aura été très serrée chez les hommes, mais c’est finalement Nam Nguyen qui a eu le dernier mot grâce à un programme long presque sans faute qui lui a valu 172,28 points pour un total de 258,01. Nguyen, qui a été champion canadien en 2015, était troisième à l’issue du programme court. L’an dernier, il avait raté sa qualification sur l’équipe olympique de très peu derrière Keegan Messing. Il a donc su revenir aux nationaux avec brio cette année.

 

Le jeune patineur âgé de seulement 14 ans, Stephen Gogolev, a créé une autre belle surprise à ces championnats canadiens en montant sur la deuxième marche du podium. Gogolev avait même remporté le programme court grâce à une performance de 88,77. Quelques erreurs au long lui ont fait glissé deuxième. Keegan Messing a quant à lui récolté le bronze, lui qui n’a pas su offrir deux performances sans faute dans la compétition. Il pourra tout de même participer aux prochaines compétitions internationales puisque Gogolev n’a pas l’âge pour y concourir.

 

Moore-Towers et Marinaro triomphent chez les couples

La logique a été respectée chez les couples alors que Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro ont remporté leur premier titre canadien. Premiers au programme court et au long, le duo a récolté un total de points de 202,75, plus de 12 points devant le deuxième couple. Moore-Towers et Marinaro étaient montés sur la troisième marche du podium de ces nationaux en 2017 et 2018. Il ne s’agit toutefois pas du premier titre canadien pour Moore-Towers qui l’avait remporté avec Dylan Moscovitch en 2011.

 

Le couple ayant gagné la médaille d’argent est constitué d’Evelyn Walsh et de Trennt Michaud. La paire a offert deux de leurs meilleures performances en carrière pour atteindre la deuxième marche du podium. Il s’agissait de leur première médaille aux nationaux chez les seniors. Malgré quelques erreurs dans leur programme long, Camille Ruest et Andrew Wolfe sont parvenus à remporter la médaille de bronze. Il s’agit également d’un premier podium aux championnats canadiens pour eux.

 

Des compétitions internationales à venir

L’équipe nationale sera composée d’expérience et de jeunesse pour les prochaines compétitions internationales. Il est en effet possible de constater que presque tous les patineurs ayant remporté l’or aux championnats nationaux l’avaient déjà fait auparavant à l’exception de Michael Marinaro. Bon nombre des patineurs ont aussi déjà participé aux mondiaux plusieurs fois. Il sera ainsi fascinant de voir l’équipe canadienne évoluée dans les prochains mois. Les Championnats des Quatre Continents 2019 se tiendront en février à Anaheim, aux États-Unis. Puis, en mars, au Japon, se tiendront les mondiaux.