Après Manchester United, puis le Real Madrid, « le plus grand club du monde », Cristiano Ronaldo évolue désormais à Juventus Turin. D’ailleurs, pourquoi avoir quitté l’Espagne et la « Maison Blanche » après neuf saisons fantastiques remplies de titres dont quatre Ligues des champions ? « Je sentais à l'intérieur du club, surtout de la part du président (Florentino Perez) qu'on ne me considérait plus comme au début (...) La vérité, c'est que le président me voulait, mais qu'en même temps, il me faisait savoir que mon départ ne constituerait pas un problème », raconte l’international portugais.

« L’âge n’est pas un facteur important »

A 33 ans, Cristiano Ronaldo se sent encore la force de relever des défis, et visiblement le poids des années ne semble pas affecter plus que le portugais . « L’âge n’est pas un facteur important. Ça l’est peut-être pour certains clubs, mais pas pour moi. C’est vrai j’aurais pu demeurer où j’étais, confortablement, et continuer à gagner des titres dans l’un des plus grands clubs du monde », raconte CR7 tout en précisant qu’à la Juve, on le désirait vraiment. « On me l’a dit ! On me l’a montré ! »

Avec 7 buts et 4 passes décisives en 10 rencontres dans le championnat italien, Cristiano Ronaldo, comme à son habitude vise l’excellence et estime être « toujours en phase d’adaptation ». « Je dois m’ajuster à mes coéquipiers, à leur profil tactique et physique à leurs déplacements sur le terrain, à la Serie A, à l’Italie, à la langue. Ce n’est pas facile, mais c’est motivant ».  La Juventus Turin est pour le moment en tête du classement devant avec 6 points d’avance sur l’Inter Milan.

La semaine dernière, Cristiano Ronaldo a inscrit son 400e but en championnats, Angleterre, Espagne et Italie confondus. « Ce qui est compliqué, c’est de garder cette éthique de travail, cette motivation qui vous permet d’être le même joueur sur la durée ». Il ajoute : « Combien de joueurs sont capables d’être au plus haut niveau de performance pendant plus de dix ans? (…) Messi et moi. »

« La vérité éclatera au grand jour »

Le quintuple Ballon d'Or, bien sûr candidat à sa propre succession, a aussi évoqué l’idée d’un sixième trophée. « Je l'ai dit de nombreuses fois, gagner un sixième Ballon d'Or n'est pas une obsession. Et je ne pose pas la question en ces termes-là. Je sais déjà, dans mon for intérieur, que je suis un des meilleurs joueurs de l'histoire. Bien sûr que j'ai envie de le gagner ce sixième Ballon d'Or ! Ce serait un mensonge de vous dire l'inverse. Je bosse pour ça. Comme je bosse pour marquer des buts et gagner des matches sans que cela soit une obsession. Le Ballon d'Or, oui, je pense le mériter. »

En octobre, une affaire particulièrement sensible vient écorcher l’image du joueur, puisque la police de Las Vegas a ouvert une enquête sur les accusations portées par Kathryn Mayorga. L’américaine de 34 ans affirme dans une plainte au civil que le footballeur l'a violée en juin 2009. Selon un communiqué de l'un de ses avocats, Cristiano Ronaldo assure avoir eu une relation « complètement consentie ».

Interrogé sur l'affaire, CR7 déclare : « J'ai donné des explications à ma compagne. Mon fils, Cristiano Jr, est trop petit pour comprendre. Le pire, c'est pour ma mère et mes sœurs. Elles sont abasourdies, et en même temps très en colère. C'est la première fois que je les vois dans cet état-là ». Ajoutant : « J’essaie de rester calme. Mais ça reste là, à l’intérieur de moi ».  « Je sais qui je suis et ce que j'ai fait. La vérité éclatera au grand jour. Et les gens qui me critiquent ou qui exposent ma vie aujourd'hui, qui font d'elle un cirque, ces gens-là verront », conclut-il sur le sujet.