Le Tricolore termine son année avec un scénario qu'il a bien connu pendant tout le mois de décembre, c'est-à-dire la défaite. Brouillons à plusieurs occasions, les hommes de Michel Therrien ont perdu mardi soir par la marque de 3-1 à Sunrise contre les Panthers.

Le premier trio des Floridiens a coulé à lui seul le CH. Aleksander Barkov, Jonathan Huberdeau et Jaromir Jagr ont récolté six points dans la victoire.

De son côté, Ben Scrivens aurait certainement voulu connaître un meilleur sort à sa première sortie dans l'uniforme du Canadien.

À sa décharge, le portier du CH a fait bonne figure. Scrivens, qui a cédé 3 fois sur 29 tirs, a effectué plusieurs beaux arrêts pendant sa première soirée de travail avec le Bleu-blanc-rouge.

Mais pour remporter la victoire, une équipe doit marquer des buts, ce que le Tricolore n'a pas été en mesure de faire. Seul Max Pacioretty a trompé la vigilance de Roberto Luongo.

Pour la petite histoire, le Canadien a subi 11 défaites en 14 matchs au mois de décembre.

 

Scrivens testé tôt

Le Bleu-blanc-rouge s'est retrouvé en infériorité numérique en tout début de match, mais ce sont les hommes de Michel Therrien qui ont représenté une menace dans le territoire des Floridiens.

Scrivens n'a pas tardé à s'illustrer devant le filet des siens.

Quelques instants après le désavantage numérique du Tricolore, le portier du CH a fait un arrêt d'anthologie aux dépens de Jaromir Jagr.

 

Pacioretty marque, Barkov réplique

Max Pacioretty qui a donné l'avance à son équipe à 12:39 au premier tiers, en avantage numérique.

Bien posté dans la zone privilégiée, le numéro 67 s'est fait servir une passe de P.K. Subban. Le capitaine a décoché un bon tir des poignets, qui a déjoué Luongo.

Moins de quatre minutes plus tard, les Panthers ont profité d'une seconde supériorité numérique et cette fois-ci, les Floridiens ont fait scintiller la lumière rouge derrière Scrivens pour créer l'égalité.

Au moment où Lars Eller était au banc des punitions, Aleksander Barkov a marqué. Le Finlandais a profité de la présence de Jagr devant le filet de Scrivens pour tromper sa vigilance avec un bon tir.

 

Subban et MacKenzie jettent les gants

Fait plutôt rare, Subban en est venu aux coups avec Derek MacKenzie en fin de premier engagement. Les deux hommes ont été chassés pour cinq minutes.

En tout début de période médiane, le bon vieux Jagr a permis aux siens de prendre l'avance 2-1.

Jonathan Huberdeau a orchestré le but d'une belle façon pendant une incursion dans le territoire du CH en effectuant une passe au Tchèque de 43 ans, qui s'est présenté seul devant Scrivens. Barkov a obtenu une passe sur le jeu.

Jeff Petry a mis son équipe dans l'eau chaude à la fin du deuxième tiers en écopant d'une punition pour avoir retardé le match. Les Panthers n'ont cependant rien fait de très convaincant pendant ces deux minutes.

Daniel Carr est passé à quelques millimètres de créer l'égalité en fin de période. Pendant un avantage numérique, le numéro 43 a décoché un tir qui a heurté la tige horizontale derrière Luongo.

 

Encore Barkov

Aleksander Barkov a continué d'embêter le CH en troisième période.

Le Finlandais a déjoué Scrivens pour une deuxième fois dans la rencontre après avoir bien saisi la passe que lui destinait Erik Gudbranson. Huberdeau a aussi été complice sur le jeu.

Michel Therrien a retiré Scrivens de son filet en fin de match à la faveur d'un sixième attaquant, mais Luongo a été solide dans son filet.

Tout espoir s'est évaporé au moment où Subban a été chassé pour une troisième fois dans la rencontre.

 La Classique hivernale

 Le Canadien disputera son prochain match le 1er janvier.

Les hommes de l'entraîneur-chef Michel Therrien se mesureront aux Bruins de Boston lors du match de la Classique hivernale, qui se tiendra sur la patinoire extérieure aménagée sur le terrain de Foxboro, domicile des Patriots de la Nouvelle-Angleterre.