Le repêchage de la NFL approche à grand pas (il se tiendra du 26 au 28 avril à Dallas) et tout au long de la semaine, je vous publierai mes classements par positions. Je vous rappelle que vous pouvez consulter mon classement portant sur les quarts-arrières au lien suivant : https://www.rds.ca/grand-club/billet/destination-repêchage-2018-classement-des-quarts-arrière-1.6052970

Aujourd’hui, nous continuons notre tour d’horizonL avec les joueurs de ligne offensive.

Ce classement est divisé en deux catégories soit : les bloqueurs offensifs (qui regroupe les joueurs évoluant aux extrémités de la ligne offensive) ainsi que les joueurs évoluant à l’intérieur de la ligne offensive (soit les gardes et les centres).

On ne répètera jamais assez à quel point la ligne à l’attaque joue un rôle important dans les succès d’une équipe de football. Elle constitue la fondation d’une équipe. C’est pour cette raison que je vous invite à regarder le classement qui suit avec une attention particulière.

BLOQUEURS OFFENSIFS

LE TOP 5

1)Mike McGlinchey, Notre-Dame                          

2) Isaiah Wynn, Georgia                             

3) Kolton Miller, UCLA                                              

4) Connor Williams, Texas                                       

5) Martinas Rankins, Mississippi State                  

 

Depuis le premier top 5 mon classement à pas mal changé (https://www.rds.ca/grand-club/billet/destination-repêchage-nfl-2018-top-5-positions-offensives-1.5966855).  Au 1er rang, on retrouve toujours Mike McGlinchey, le favori de la plupart des « experts ». Pas de surprise de ce côté-là. Comme je l’écrivais dans le 1er classement, McGlinchey est particulièrement efficace dans les situations de course, mais il éprouve certaines difficultés lorsqu’on l’attaque avec de la vitesse (je vous invite à voir son match contre Georgia entre-autre ou il s’est fait battre régulièrement par Lorenzo Carter et Delvin Bellamy, deux joueurs éligibles au repêchage de cette année). C’est un peu par défaut que McGlinchey occupe le premier rang et l’écart entre lui et ceux qui le suivent au classement est extrêmement mince. McGlinchey ne devrait pas être repêché avant le milieu de la 1ère ronde à mon avis.

Le joueur qui occupe le 2e rang de mon classement est plus surprenant par contre car la plupart des experts le considère comme un garde (même s’il évoluait à la position de bloqueur à gauche avec l’université de Georgia). Il s’agit D’Isaiah Wynn. Wynn a le physique d’un garde (6 pieds 3, 313 livres), mais il a dominé la conférence la plus forte de la NCAA (le  « SEC ») de façon outrageuse au poste de bloqueur.  Au niveau technique, Wynn est le meilleur joueur de ligne de ce repêchage. Physiquement, il est fort et rapide.  Que se soit comme garde (je l’ai aussi inclus dans mon classement portant sur l’intérieur de la ligne offensive) ou comme bloqueur, Wynn sera un joueur dominant pour les 10 prochaines années dans la NFL. Pour cette raison, à cause de sa versatilité, je repêcherais Wynn avant McGlinchey. Je ne pense pas que Wynn sera repêché avant le 20e rang, mais si ce n’était que de moi, il vaudrait un top 10. Il est dans la même catégorie que Quenton Nelson même s’il ne reçoit pas autant de publicité.

Connor Williams n’est pas le joueur le plus athlétique sur le terrain, mais il a bien performé au « NFL Combine ».  Le problème de Williams, qui était considéré comme un futur choix de 1ère ronde avant même le début de la saison, c’est la lenteur de son jeu de pieds. Il devra impérativement améliorer ses mouvements latéraux s’il veut connaître du succès dans la NFL et il aurait peut-être eu avantage à jouer une saison de plus dans la NCAA. Actuellement, Williams m’apparaît plus comme un garde que comme un bloqueur à gauche et c’est la raison pour laquelle je ne le sélectionnerais pas avant le 20e rang. Par contre, il est assuré que Williams a un avenir comme partant dans la NFL, que ce soit comme garde ou comme bloqueur et, à ce titre, il représente un choix sûr.

Kolton Miller est une version 2.0 de Nate Solder. Il possède pratiquement les mêmes mesurables (6 pieds 8, 310 livres). Lui aussi a dominé le « NFL Combine » et ses chiffres sont pratiquement identique à ceux de Solder. Miller ne figurait pas dans mon 1er top 5 et je l’ai étudié de pas mal plus près depuis.  D’un point de vue technique, Miller n’est pas prêt à assumer un rôle de partant dans la NFL (tout comme Solder à l’époque). Par contre, après l’avoir observé de plus près, je suis d’avis que sa technique n’est pas aussi mauvaise que ce qu’on peut lire à son sujet sur internet. Miller a connu quelques très mauvais matchs, mais il a aussi été bon par moment. Il est rapide, athlétique et lorsqu’il utilise la bonne technique, il domine. De la classe de cette année, il est possiblement le plus talentueux. Bien développé, il pourrait devenir le meilleur bloqueur à gauche de ce repêchage. Le repêchage est avant tout une question de projection et pour cette raison, je ne vois pas Miller dépasser le 25e rang. Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre représenteraient, évidemment, une bonne destination pour lui parce qu’il cadrerait bien dans leur système.

Finalement, Martinas Rankin est un joueur très solide techniquement qui a, tout comme Isaiah Wynn, dominé la plus conférence « SEC ». Rankin n’est pas particulièrement athlétique, mais l’équipe qui le repêchera mettra la main sur un solide partant pour les 10 prochaines années. La technique est la force de Rankin qui utilise bien ses mains et qui possède des mouvements latéraux rapides et précis. À mon avis, il ne sera pas repêché avant la 2e ronde et il sera un coup de circuit à ce stade du repêchage.

AUTRES BLOQUEURS OFFENSIFS À SURVEILLER :

Orlando Brown est entré dans le repêchage comme un des favoris au poste de bloqueur (il faisait partie de mon classement présaison https://www.rds.ca/grand-club/billet/les-joueurs-à-surveiller-pour-la-saison-2017-de-la-ncaa-1.5430814).  Dans le classement précédant, publié avant le « NFL Combine » je soulevais un drapeau rouge important sur la lenteur d’Orlando Brown que j’avais remarqué en étudiant ses films de près (https://www.rds.ca/grand-club/billet/destination-repêchage-nfl-2018-top-5-positions-offensives-1.5966855).  La lenteur de Brown a été confirmée au « NFL Combine » ou il a couru un des 40 verges les plus lents de l’histoire. Habituellement, j’accorde peu d’importance au « combine » sauf quand ça vient confirmer des choses que j’ai déjà observées sur le terrain (comme dans le cas d’Orlando Brown). Pour cette raison, j’ai sorti Brown de mon top 5. Brown demeure un excellent joueur de football, mais à ce stade, je pense qu’il aura besoin d’une année dans un programme de nutrition et d’entraînement de la NFL avant d’avoir un impact sur le terrain. Pour cette raison, j’attendrais la 2e ronde, peut-être même la 3e ronde avant de le sélectionner.

Desmond Harrison, West Georgia : Il a d’abord été recruté par l’université du Texas, mais a dû transférer en raison de problèmes hors terrain. Il est le plus rapide et athlétique de tous les bloqueurs offensifs de ce repêchage. J’ai rarement vu un joueur dominé autant son niveau de compétition (division 2). Il a le potentiel de devenir un excellent joueur dans la NFL s’il est bien encadré. Je ne serais pas surpris qu’une équipe prenne un risque avec lui aussi tôt qu’en fin de 2e ronde.

Chuk Okorafor, Western Michigan : Il s’était fait remarquer il y a 2 ans lors de la saison des « bowls » contre Wisconsin.  Un bon joueur (il n’a pas été élu sur les équipes « all-american » par hasard en 2017), mais qui a du chemin à faire pour être du calibre de la NFL. Le potentiel est là, mais je le trouve parfois un peu lent. Je le vois plus comme un bloqueur à droite qu’un bloqueur à gauche. À la limite, il pourrait transférer au poste de garde si ses pieds ne sont pas suffisamment rapides pour la NFL. Okorafor a été un joueur collégial solide, mais je le vois comme un joueur marginal au niveau de la NFL.

Jamarco Jones, Ohio State : un cas intéressant parce que les avis sont divisés sur lui. Un prospect 4 étoiles à sa sortie de l’école secondaire provenant d’un gros programme universitaire qui a bien fait dans un niveau de compétition élevé (la conférence « big 10 »). Jones est suffisamment athlétique pour la NFL. Par contre, il est inconstant. Par exemple, contre USC il avait été excellent alors que contre Michigan, il en avait arraché.  Il possède certainement les traits d’un joueur de la NFL s’il travaille sur sa constance. Difficile de prévoir son rang de sélection. Ça peut aller de la fin de la 1ère ronde au début de la 4e ronde. Le succès futur de ce joueur dépends beaucoup de la qualité de l’encadrement qu’il recevra.

Terrel Crosby, Oregon : À 6 pieds 5 et 309 livres, son physique va attirer l’attention. Dans la NFL, je le vois plus comme un bloqueur à droite qu’un bloqueur à gauche parce qu’il me semble meilleur dans les situations de courses que dans les situations de passe. Un autre joueur qui domine par moment, mais qui est inconstant au niveau de sa technique. Un choix solide en milieu de repêchage.

Joseph Noteboom, TCU : j’ai de la difficulté à comprendre pourquoi ce joueur n’attire pas plus l’attention. Il possède un excellent physique (6 pieds 5, 302 livres), il est un phénomène athlétique (performance exceptionnelle au « NFL Combine ») et, en 3 ans comme partant, il n’a jamais manqué un match (ça compte ça aussi). Clairement, une équipe qui serait prête à investir un an ou deux sur son développement pourrait obtenir un excellent retour sur son investissement. Et il sera sûrement disponible en 3e ronde.

Brian O’Neill, Pittsburgh : À 6 pieds 7 et 297 livres, il a couru le 40 verges en 4.82 secondes, ce qui est exceptionnel. Sur le terrain, il a été élu à deux reprises sur les équipes d’étoiles de sa conférence. On pourrait penser qu’O’Neill attirerait plus l’attention, mais il a été horrible au « Senior Bowl » ce qui a soulevé de gros doutes à son sujet. Il n’est pas prêt à jouer immédiatement, mais il représente un « projet » intéressant. Il pourrait constituer un excellent prix de consolation pour une équipe qui aurait manqué Kolton Miller en 1ère ronde parce qu’il possède les même traits que Miller.

INTÉRIEUR DE LA LIGNE OFFENSIVE (GARDES ET CENTRES OFFENSIFS)

LE TOP 5                                          

1)Quenton Nelson, Notre Dame                                           

2) Isaiah Wynn, Georgia                                                          

3) James Daniels, Iowa                                             

4) Will Hernandez, UTEP                                          

5) Frank Ragnow, Arkansas                                      

 

Sans surprise, mon numéro un est resté Quenton Nelson tout au long du processus. Nelson est d’ailleurs le favori de la majorité des experts et il le mérite pleinement.. Personnellement, je pense que Nelson vaut un top 10 au repêchage, peut-être même un top 5. Sa technique est excellente, il utilise extrêmement bien ses mains et son jeu de pieds est à point. Il est également très fort physiquement et il joue avec intensité du début à la fin des matchs. J’en profite pour dire que j’adore voir un joueur être aussi bon techniquement même si ses qualités physiques auraient été amplement suffisante pour dominer la NCAA. Parce que dans la NFL, ça prend une bonne technique (les qualités physiques ne suffisent pas à ce niveau) et Nelson sera prêt à ce nvieau.

Encore une fois, j’ai un peu triché en plaçant Isaiah Wynn au 2e rang de mon classement (Wynn est aussi mon numéro 2 au poste de bloqueur offensif). C’est qu’à mon sens, Wynn serait capable d’évoluer aux 2 positions dans la NFL. Comme je le mentionnais dans la section précédente, Wynn évoluait à la position de bloqueur à gauche dans la NCAA, mais c’est comme garde qu’il s’est présenté au « Senior Bowl ». Sa domination a été totale lors de cet événement. Wynn sera un partant de qualité dans la NFL, peut-être même un joueur étoile, peu importe à quelle position il évoluera. Même s’il ne reçoit pas la moitié de la publicité de Nelson actuellement, Wynn est du même calibre. Peut-être le joueur le plus sous-estimé du repêchage toutes positions confondues, je le répète.

Will Hernandez a été le joueur le plus populaire du « senior bowl » et il a démontré qu’il pouvait compétitionner avec les meilleurs.  À 6 pieds 2 et 227 livres, il est un phénomène athlétique. Par contre, il a certains défauts techniques surtout au niveau de l’utilisation de ses mains qu’il a tendance à placer à l’extérieur des épaulettes du joueur adverse, ce qui enlève de la puissance à ses blocs. Au niveau ou il évoluait, Hernandez n’avait pas besoin d’une technique parfaite pour dominer. Peu importe, la rare combinaison de taille et de vitesse d’Hernandez en feront presqu’assurément un joueur vedette au prochain niveau, surtout s’il accepte de travailler sur sa technique.

James Daniels (le 3e sur ma liste), est probablement le meilleur centre offensif de ce repêchage selon moi. Comme tous les joueurs de ligne de l’université d’Iowa, Daniels a été très bien formé. il est extrêmement solide techniquement et il est agile. Il gagne avec sa technique et le positionnement de ses mains. Une valeur sûr

Frank Ragnow est un autre joueur que j’adore. Non seulement est-il un bon mélange de puissance et de technique, mais il est un leader sur le terrain. Deux fois capitaines à Arkansas, il a démontré un leadership hors du commun en jouant à un très haut niveau malgré le décès de son père (il n’a même pas manqué un match). Il était le joueur le plus respecté de son équipe sur le terrain. Ça aussi, ça compte.

AUTRES JOUEURS ÉVOLUANT À L’INTÉRIEUR DE LA LIGNE OFFENSIVE À SURVEILLER

Austin Corbet, Nevada : La version 2.0 de Joel Bitonio.  Corbet était le bloqueur à gauche de Nevada au cours des dernières années, mais il possède plus le physique d’un garde et c’est à cette position qu’il évoluera dans la NFL.. Les équipes recherchent ce type de joueur, solide techniquement, travailleur acharné et qui peut évoluer à plusieurs positions sur la ligne offensive. Il pourrait sortir aussi vite qu’en 2e ronde.

Billy Price est le meilleur centre offensif du repêchage selon plusieurs experts et, effectivement, il est excellent. Il a connu une carrière décorée avec Ohio State (étant notamment élu « all-american » en 2017). Il n’est pas aussi agile que James Daniels (le 3e sur ma liste), mais il est plus fort et plus puissant physiquement. Comme centre offensif, Price serait un aussi bon choix que Daniels ou Ragnow. À ce stade, c’est une question de système de jeu et de préférence.

Alex Cappa, Humbolt State : Pour vous donner une idée d’à quel point Cappa évolue pour un programme mineur, laissez-moi vous dire que je n’avais jamais entendu parler d’Humbolt State avant le « senior bowl » (et ce n’est pas faute d’écouter une forte dose de football collégial). Cappa a été 4 ans partant au poste de bloqueur à gauche et il a outrageusement dominé un niveau de compétition inférieur. Par contre, dans la NFL, je considère que son avenir est au poste de garde. Cappa est puissant, mais ses pieds ne sont pas assez rapides pour évoluer au poste de bloqueur. Il se ferrait contourner à tous les coups. Un projet à développer qui sera repêcher dans les rondes du milieu.

Comme d'habitude, n'hésitez pas à me laisser vos commentaires.