L'arrière partant du Heat de Miami, Dion Waiters, a sû se faire valoir lundi face aux puissants Warriors de Golden State; contribuant avec un record en carrière de 33 points pour représenter un facteur important dans la victoire des siens.

En effet, en marquant un tir à trois points d'une distance de 25 pieds avec 0,6 secondes sur le cadran, Waiters a infligé aux Warriors leur septième défaite de la saison en portant le score à 105-102 en faveur de la formation floridienne. Par le même fait, il a procuré un des rares beaux moments de la saison au Heat, qui n'a accumulé qu'un maigre total de 15 victoires en 45 matchs.

On peut dire qu'il était en feu lors des dernières rencontres, lui qui a marqué 66 points au total durant les deux derniers match qu'il a disputés (l'autre étant le match du 21 janvier, à l'occasion de la victoire des siens face à Giannis Antetokounmpo et les Bucks de Milwaukee). Il a donc pu collecter son record en carrière durant deux matchs de suite, fait très impressionnant.

Mais revenons à la performance de Waiters proprement dite: Mise à part ses 33 points, il a enregistré 5 rebonds et 4 passes décisives, en plus d'une interception. En addition à ces faits, on peut confirmer qu'il s'était tranformé en absolu tireur d'élite durant cette rencontre, lui qui a réussi 13 de ses 20 tentatives au tir, dont un excellent 6 sur 8 depuis le périmètre.

Le quatrième choix de la séance de 2012 connaît d'ailleurs de loin sa meilleure campagne en carrière, à raison de 14,9 points, 3,9 passes décisives ainsi que 3,3 rebonds. Il ajoute aussi un taux de réussite de 41,1 %, dont 37,9 % à trois points.

Ces chiffres lui permettent de débuter les rencontres du Heat sur une intervalle régulière, en devançant ainsi des joueurs comme Tyler Johnson, Josh Richardson et Wayne Ellington pour le poste de partant chez le Heat. De plus, on le retrouve troisième en termes de points marqués pour son équipe derrière Hassan Whiteside et Goran Dragic et deuxième pour les passes décisives derrière ce même Dragic.

C'est donc une belle carrière que je prédis et que je souhaite à Waiters, lui qui a enfin trouvé sa place durable quelque part. Pour la fin de cette saison, j'appréhende une petite progression dans ses chiffres, étant donné la présente séquence dans laquelle is s'est engagé.