On peut dire que la série entre les Blue Jackets de Columbus et les Maple Leafs de Toronto donne lieu à du jeu excitant et que c'est une vraie confrontation avec plusieurs similitudes frappantes !
 
En effet, lors des quatre premiers matchs, nous avons assisté à du jeu identique pour les deux premières rencontres et aussi pour les deux dernières, car les deux formations ont imité ce que l'autre avait fait dans la partie précédente.
 
Lors du premier match, les Blue Jackets ont réussi un blanchissage (2-0) et les Maple Leafs ont fait de même lors de la deuxième partie, triomphant 3-0 et dans les deux cas, il y a eu un but réussi dans une cage déserte à la fin de la troisième période.
 
Dans les deux situations, les gardiens Joonas Korpisalo (28 arrêts) et Frederik Andersen (20 arrêts) ont réussi leur premier blanchissage avec leur équipe respective, mais Andersen avait réussi deux jeux blancs dans l'uniforme des Ducks d'Anaheim auparavant.
 
C'est surtout lors des deux dernières parties que les similitudes sont évidentes, car les deux équipes ont surmonté un retard de trois buts pour l'emporter 4-3, en prolongation dans les deux cas !
 
Lors du match de jeudi, les Blue Jackets, qui se retrouvaient avec un retard de 0-3, avaient réussi à marquer trois buts sans riposte (un en deuxième période et deux en troisième période) pour l'emporter 4-3, grâce à un but de Pierre-Luc Dubois, son troisième filet de la rencontre, à 18:24 de la quatrième période.
 
Dans la rencontre de vendredi, ce fut quasi-identique, car les Maple Leafs, qui se retrouvaient avec un retard de 0-3, ont réussi à marquer trois buts avec moins de quatre minutes à jouer lors de la troisième période pour finalement triompher, également par le score de 4-3, en prolongation, sur un but de Auston Matthews (son troisième point du match, 1-2-3), à 13:10 de la quatrième période, durant un avantage numérique, lors d'une pénalité controversée décernée à Nick Foligno.
 
Surmonter un retard de trois buts pour triompher dans une rencontre n'est pas très fréquent dans les séries éliminatoires et encore moins pour deux matchs de suite lors de la même série.
 
La même fiche durant le calendrier régulier réduit !
 
Soulignons qu'une autre chose identique a meublé la saison de ces deux équipes, car elles ont récolté un total de 81 points dans leurs 70 matchs disputés durant le calendrier réduit de la saison régulière, les Blue Jackets ayant eu un dossier de 33-22-15, comparativement à 36-25-9 pour les Maple Leafs.
 
Pour la cinquième et dernière partie de cette série, ce sera très différent, car l'une des deux équipes va participer aux éliminatoires, alors que l'autre va se retrouver en vacances pour quelques mois...