Sunrise, dans l'État de la Floride. Quand on pense à la Floride, on pense généralement à la plage, au soleil brulant et aux belles vacances relaxantes. Il est donc normal de ne pas penser à des sports d'hiver comme le hockey sur glace. Pourtant, c'est exactement ce que la ville de Sunrise offre comme divertissement sportif, et comme on peut s'y attendre, la plupart habitants de la ville ont décidé de l'ignorer.

En fait, ils veulent surtout ignorer les Panthers de la Floride. La franchise se classe au 28e rang de la LNH dans la colonne des assistances avec une moyenne de 13,851 personnes par match à domicile. Si on compare avec une autre équipe de la Floride, le Lightning de Tampa Bay est classé au 6e rang avec une moyenne de 19,002 partisans par match local. On voit qui est la véritable équipe de la Floride, asteur.

De retour au sujet principal, les Panthers avaient connu une très bonne saison, finissant au 4e rang de la division Atlantique avec une récolte de 96 points. Toutefois, ils avaient la malchance de terminer derrière les Maple Leafs, les Bruins et ce satané Lightning, ce qui faisait en sorte qu'ils aient malheureusement raté les séries éliminatoires.

Encore une fois, les Panthers ont une composition d'équipe très intéressante. Lorsque Aleksander Barkov est en santé, il est un joueur d'impact. Il est passé près d'atteindre la marque des 80 parties jouées, mais ça ne lui a pas empêché de connaître sa meilleure saison en carrière avec 78 points. Vincent Trocheck a connu une belle éclosion la saison dernière en marquant 31 buts et récoltant 44 passes pour un total de 75 points, un sommet en carrière. On peut aussi ajouter le nom de Jonathan Huberdeau, qui a également établi des sommets personnels dans la colonne des buts, des passes, et des points.

Je suis certain que vous serez surpris de voir le nom d'Evgeny Dadonov sur cette liste. Son histoire est intéressante : Après avoir eu de la difficulté à s'établir en Floride à ses trois premières saisons dans la LNH, il s'en va dans la KHL pour s'aligner d'abord avec le Donbass HC pendant deux ans, et il s'établit avec le SKA de Saint-Petersbourgh pendant trois ans. C'est avec cette équipe que Dadonov a développé ses habiletés à l'attaque avec des saisons de 46, 46 et 66 points. Il avait notamment atteint le plateau des 30 buts à sa dernière saison avec le SKA.

Ce succès dans la KHL lui a valu un retour en Floride, en signant en 2017 un contrat de 3 ans, avec un salaire annuel de 4 M $, assortie d'une clause de non-mouvement. La bonne nouvelle pour les Panthers, c'est que Dadonov a bien voulu montrer à l'organisation pourquoi il avait autant de succès dans la KHL. Il a marqué 28 buts et a amassé 37 aides pour un total de 65 points en 74 matchs. C'était définitivement une très belle surprise pour les Panthers, qui l'avait sélectionné au 71e rang en 2007.

Et l'attaque a le potentiel d'être encore meilleure. Les Panthers ont fait l'acquisition de Mike Hoffman en provenance de San José en retour d'un choix de deuxième ronde et d'un choix de quatrième ronde au repêchage de 2019. La saison 2017-2018 a été plus difficile pour Hoffman, qui a vu sa production être à la baisse, mais ce changement d'air risque de lui être très bénéfique. 

Regardons du côté de la défensive, maintenant. Pouvez-vous deviner qui était le défenseur le plus productif chez les Panthers, la saison dernière ?

Si votre réponse est Aaron Ekblad, vous serez surpris d'apprendre que la bonne réponse est Keith Yandle, avec une récolte de 56 points. Ekblad a terminé avec 38 points, mais bien honnêtement, avec un défenseur comme Yandle, Ekblad n'aura qu'à se concentrer sur son jeu défensif. Les Panthers peuvent également compter sur les services de Michael Matheson pendant longtemps... Très longtemps. Il vient de signer un contrat de 8 ans avec un salaire annuel de 4,875 M $. Il aura également une clause de non-échange, qui prendra effet dès la 4e année de son contrat.

Chez les gardiens de but, attendez-vous à ce que James Reimer et Roberto Luongo se partagent à nouveau le filet cette saison. Reimer avait joué plus de matchs et a remporté plus de matchs que Luongo, mais c'est le vétéran de 39 ans qui a compilé les meilleures statistiques. Il a enregistré une MBA de 2,47 et il a un pourcentage d'arrêt de ,929.

Imaginez : Reimer s'était fait sortir de Toronto en recevant des coups de pied dans le derrière et il est en train de connaître ses meilleurs moments en carrière. Dans le cas de Luongo, il continue d'ajouter à son CV pour le temple de la renommée du hockey. Au moins, si ça ne marche pas, il sera à tout jamais au temple de la renommée des réseaux sociaux. 

-----

Avec tout ça, je me sens obligé de faire une petite correction à mes prévisions pour les équipes qui vont faire les séries éliminatoires. J'avais mis les Blue Jackets en séries, mais plus j'y pense, plus je crois que ce sera les Panthers qui vont entrer en éliminatoires à leur place. Il vont terminer au 4e rang dans la division Atlantique, mais ils vont terminer devant les Jackets dans le classement de la Conférence de l'Est, et ils seront parmi les équipes repêchées.

En autres mots, chers Panthers, je vous dis ceci : Continuez sur votre belle lancée. Vous avez une équipe qui mérite d'être regardée. Même si l'État de la Floride préfère regarder les succès du Lightning.