Le groupe B pourrait être appelé le groupe des voisins. En effet, le Portugal, l'Espagne et le Maroc sont situés dans la même région du globe ce qui laisse entrevoir des duels chauds. L'Iran n'hésitera cependant pas à mettre son grain de sel dans les hostilités. Allons-y avec l'analyse de ce groupe qui promet d'être palpitant!

Les forces en présence

ÉQUIPE NOMBRE DE QUALIFICATIONS DERNIÈRE QUALIFICATION MEILLEUR RÉSULTAT
Portugal 7e 2014 3e place en 1966
Espagne 15e 2014 Champions en 2010
Maroc 5e 1998 Huitième de finale en 1986
Iran 5e 2014 Phase de groupe en 1978, 1998, 2006 et 2014

La tête de série du groupe B est le Portugal qui a remporté son premier titre international à l'Euro 2016 et les joueurs voudront absolument obtenir leur premier titre mondial. Elle devra cependant faire aussi bien qu'à l'Euro 2016 (peut-être même plus) et éviter les erreurs commises lors du mondial de 2014. Pour ce faire, les Portugais devront compter sur la présence de leur gardien Rui Patricio qui connaît de bonnes performances avec la sélection nationale. À la défensive, il faudra se fier aux vétérans Bruno Alves, Pepe et Jose Fonte qui vont tenter d'empêcher leurs adversaires de marquer et enlever de la pression sur l'offensive. Au milieu de terrain, le Portugal pourra compter sur les efforts de Joao Moutinho, de William Carvalho et de Joao Mario pour maintenir la possession de balle. C'était probablement l'unité la plus faible durant l'Euro 2016 et nous verrons s'il y a eu de l'amélioration à ce niveau. Toutefois, c'est à l'attaque que ça se joue. Les succès du Portugal dépendent à coup sûr de Cristiano Ronaldo, ballon d'or de la Fifa. Il est considéré par plusieurs comme étant le meilleur joueur de la planète (et avec raison selon moi!). Bien sûr, il ne peut pas tout faire seul et Ricardo Quaresma, André Silva et Gelson Martins sont tous des options utiles afin d'aider le travail du numéro 7 sur le terrain.

Si le Portugal est la tête de série du groupe, l'Espagne est la seule nation du groupe à avoir remporté le trophée tant convoitée. La Roja voudra à tout prix effacer la performance désastreuse de la sélection lors de la Coupe du monde de 2014. Ce sera aussi le premier tournoi international depuis 2010 sans Vincente del Bosque à la tête du groupe. À noter que les Espagnols n'ont pas perdu un match depuis l'élimination à l'Euro 2016, des résultats encourageants pour la sélection. Dans les buts, on devrait retrouver David de Gea, le gardien de but de Manchester United qui a eu le plus grand nombre de jeux blancs en Premier League cette saison. De côté défensif, on devrait retrouver des vétérans établis comme le capitaine Sergio Ramos, Gerard Piqué, Jordi Alba et Nacho Monreal. Au milieu de terrain, Andres Iniesta a déjà annoncé que ce serait sa dernière Coupe du monde et il aimerait sûrement terminer au sommet. L'unique buteur de la finale de 2010 sera entouré de David Silva, Sergio Busquets Isco. À l'attaque, il y a un certain renouveau chez les Espagnols depuis le départ de Villa. La formation sera notamment menée par Diego Costa, Iago Aspas et Lucas Vasquez, l'unité la plus jeune de l'équipe.

Présent pour la première fois depuis 1998, le Maroc entend profiter de son expérience en Russie.  Ils ne sont pas en Russie pour jouer le rôle de figurant et espèrent causer des surprises dans ce mondial. Les Lions de l'Atlas seront composés majoritairement de vétérans pour l'occasion. Pour ce faire, le sélectionneur Hervé Renard a choisi de confier la protection du but à Munir Mohamedi, un Marocain né en Espagne qui affrontera sa nation natale. En défensive, les Marocains miseront sur le capitaine Mehdi Benatia, Nabil Dirar, Romain Saiss et Hamza Mendyl. Cette défensive a été impitoyable en qualifications où ils n'ont accordé aucun but (notamment contre la Côte-d'Ivoire). Ce sera la clé des succès marocains. Au milieu de terrain, on retrouvera Mbark Boussoufa, Karim El Ahmadi, Younès Belhanda et Nordin Amrabat. À l'attaque, les Marocains miseront assurément sur Khalid Boutaib, meilleur buteur marocain en qualifications. Il y a aussi de jeunes sensations à surveiller comme Hakim Ziyech et Ayoub El Kaabi.

Pour finir, l'Iran est l'équipe la mieux classée de la zone asiatique à la Coupe du monde. C'est la deuxième équipe à avoir obtenu sa place pour le tournoi. Les Iraniens n'ont jamais réussi à passer la phase de groupe et espèrent causer la surprise en réussissant cette étape dans ce groupe relevé. L'équipe est entraînée par Carlos Queiroz, l'ancien pilote du Portugal. Pour y parvenir, il faudra d'abord et avant tout une bonne performance du gardien de but Alireza Beiranvand qui a pris la place du vétéran Alireza Haghighi (qui avait fait une performance sublime face à l'Argentine en 2014). En défensive, les Perses miseront sur les talents de Pejman Montazeri, Morteza Pouraliganji et le jeune Milad Mohammadi. En milieu de terrain, l'Iran aura des joueurs plutôt expérimentés comme Ehsan Hajsafi, Vahid Amiri et Ashkan Dejagah. Et pour marquer les buts, il faudra surveiller le tandem Karim Ansarifard et le jeune Sardar Azmoun.

Le match à surveiller

Portugal - Espagne : 15 juin à Sochi

Ça va commencer fort dans le groupe B avec ce duel de la péninsule Ibérique, l'un des matchs qui seront les plus suivis dans cette phase de groupe. Le match entre le Portugal et l'Espagne devrait, si la logique est respectée, déterminer le gagnant du groupe B. Et les deux équipes voudront faire une bien meilleure figure que lors de leurs premiers matchs respectifs à la Coupe du monde de 2014. Ce sera en plus la première occasion de voir à l'oeuvre de nombreux joueurs talentueux (Ronaldo, Ramos, Iniesta, Pepe, Nani, Piqué, etc.). Si j'étais vous, je m'arrangerais pour voir le match en direct ou l'enregistrer pour l'écouter le soir même!

Prédiction

Je vais d'abord séparer les hommes des enfants ici : je vois clairement le Portugal et l'Espagne se qualifier pour la phase éliminatoire. Mais qui terminera en tête? J'ai l'impression que les Espagnols se sont grandement améliorés depuis leur passage à l'Euro 2016 et qu'ils forment une équipe plus complète que les Portugais. Je les vois donc passer devant le Portugal dans le groupe. Le Maroc est par contre une équipe qui pourrait causer des surprises, mais elle terminera troisième du groupe. L'Iran sera en queue de peloton.

1er : Espagne

2e : Portugal

3e : Maroc

4e : Iran