Le groupe D est, selon moi, l'un des deux groupes de la mort de cette Coupe du monde, où l'on retrouve de très bonnes formations. Une petite erreur de la part des équipes pourraient signifier l'élimination du tournoi. Allons-y avec l'analyse de ce groupe qui comporte les finalistes de la dernière Coupe du monde, la révélation du dernier Euro, la nation qui a surpris le monde en 1998 et le pays africain dans ce tournoi qui a le plus de présences en Coupe du monde.

Les forces en présence

ÉQUIPE NOMBRE DE QUALIFICATIONS DERNIÈRE QUALIFICATION MEILLEUR RÉSULTAT
Argentine 17e 2014 Champions en 1978 et 1986
Islande 1er ------ À déterminer en 2018
Croatie 5e 2014 3e place en 1998
Nigeria 6e 2014 Huitième de finale en 1994, 1998 et 2014

 

L'Argentine

Les finalistes de la dernière Coupe du monde ont encore leur défaite à travers la gorge : l'Argentine a le but avoué d'aller chercher le trophée tant convoité. Le dernier quatre ans a cependant été difficile pour l'Albiceleste : deux défaites en finale à la Copa America aux penaltys (2015 et 2016) et une campagne de qualification qui a failli tourné au cauchemar (le sélectionneur a même été limogé et remplacé par Jorge Sampaoli) : c'est à la dernière journée de qualifications que l'Argentine a validé son billet. Cette fois-ci, les Argentins espèrent connaître un tournoi plus tranquille.

Ça part mal dans les buts alors qu'une autre tuile est tombée du ciel argentin : le gardien Sergio Romero, blessé, sera absent du tournoi. Ils devront plutôt se rabattre sur Willy Caballero, gardien de Chelsea âgé de 36 ans, qui n'a eu que 3 apparitions en équipe nationale. Le défi sera de taille pour lui! La défensive devra donc empêcher que les attaquants adverses. Cette tâche sera effectuée par Nicolas Otamedi qui revient à la Coupe du monde après avoir participé en 2010, mais ignoré en 2014. Pour l'accompagner, on devrait retrouver Nicolas Tagliafico, Marcos Rojo et Gabriel Mercado. Si l'Argentine veut progresser, il est impératif que la défensive fasse son travail.

En milieu de terrain, l'Argentine disposera de joueurs talentueux comme Javier Mascherano et Angel di Maria, deux habitués de la sélection argentine. Pour compléter le milieu, Ever Banega et Lucas Biglia pourraient voir de l'action. Beaucoup de yeux sont cependant tournés vers Giovani Lo Celso, jeune joueur du PSG âgé de 22 ans, qui représente l'avenir de l'Albiceleste. Finalement, le coeur de l'Argentine repose sur Lionel Messi qui est considéré comme le meilleur joueur au monde pour plusieurs. Il avait pris sa retraite internationale, mais il a décidé de revenir pour récupérer le seul trophée qu'il manque à sa collection. Pour l'aider, il pourra compter sur Sergio Aguero et Gonzalo Higuain.

L'Islande

L'équipe chouchou de l'Euro 2016 participera à sa première Coupe du monde en Russie. L'Islande, la plus petite nation à prendre part au tournoi, espère écrire une histoire tout aussi inspirante qu'en France. Les Vikings pourraient jouer les trouble-fêtes encore une fois et ils seront à observer. Cette fois-ci, le sélectionneur est Heimir Hallgrimsson (qui est dentiste dans la vie de tous les joueurs!) après avoir entraîné aux côtés de Lars Lagerback.

Dans les buts, on retrouvera Hannes Halldorsson qui évolue pour une équipe danoise et qui est directeur de film à temps partiel. La solide défensive  devra poursuivre le travail effectué à l'Euro et en qualifications. Elle sera menée par Birkir Mar Saevarsson, Ragnar Sigurosson et Kari Arnason, un trio assez âgé et expérimenté. À la droite, on devrait avoir un joueur plus jeune, soit Horour Bjorgvin Magnusson qui évolue pour Bristol.

Le milieu de terrain est constitué du meneur de la sélection, Gylfi Sigurosson, meilleur buteur en qualifications. Extrêmement polyvalent, il est un créateur de jeu hors pair.  Il sera appuyé par Birkir Bjarnason, Johann Berg Guomundsson et Rurik Gislason. C'est probablement l'unité la plus talentueuse dans cette équipe. Pour l'attaque, les Islandais compteront sur Alfreo Finnbogason et Jon Daoi Boovarsson. Leur contribution pourrait faire la différence entre une élimination précoce ou un beau parcours dans la phase éliminatoire.

La Croatie

Beaucoup de fans de soccer se rappellent de la magnifique performance de la Croatie en 1998, mais on attend d'autres coups d'éclats de cette formation depuis ce temps (seulement deux victoires en Coupe du monde au XXie siècle). La formation a connu un Euro surprenant, mais les hommes à damier ont eu besoin de passer par le barrage pour officialiser leurs présences pour le tournoi.

Dans les buts, il y aura le monégasque Danijel Subasic. Il faudra qu'il obtienne d'aussi bonnes performances que lors de l'Euro 2016. La défensive sera constituée de vétérans comme Vedran Corluka, Dejan Lovren, Domagoj Vida et Sime Vrsaljko. La défensive a connu une excellente prestation en qualifications en allouant seulement 5 buts face à des équipes qui avaient du potentiel offensif (Turquie, Ukraine, Islande, etc.).

Dans le milieu de terrain, on retrouve un excellent joueur en Luka Modric, le capitaine des Vatreni. C'est l'un des joueurs les plus talentueux dans le monde au poste de milieu de terrain et il est capable de créer d'excellents jeux offensifs.  À ses côtés, on retrouvera Ivan Rakitic, Milan Badelj et le jeune Mateo Kovacic. Finalement, à l'attaque, les Croates miseront sur les talents d'Ivan Perisic et de Mario Mandzukic. Si le sélectionneur décide d'y aller avec des choix plus jeunes, les Croates ont aussi Ante Rebic et Andrej Kramaric dans leurs manches. Comme on peut le voir, la Croatie sera constituée de joueurs impressionnants.

Le Nigéria

Équipe africaine la plus expérimentée dans ce tournoi, le Nigéria voudra faire une aussi belle performance qu'en 2014, voire même mieux. Fait intéressant : le Nigéria affrontera pour une cinquième fois l'Argentine en phase de groupe (et ce, en 6 qualifications!). On peut commencer à parler d'une rivalité entre ces deux nations!

Les Super Eagles semblent cependant entrer dans une ère de transition et cela se ressent dans les buts. Après la retraite de Vincent Enyeama, le Nigéria misera plutôt sur Francis Uzoho, qui évolue pour La Coruna en Espagne (6 sélections à son actif). En défensive, le Nigéria fait le pari de la jeunesse en faisant appel aux services de Brian Idowu, Shehu Abdullahi, Leon Balogun et William Troost-Ekong (seulement âgé de 24 ans). L'équipe avait seulement alloué 3 buts durant les qualifications (si on omet la défaite par forfait de 3-0 contre l'Algérie en raison d'un joueur inéligible).

Dans le milieu de terrain, on y retrouvera le capitaine John Obi Mikel appuyé de Ogenyi Onazi, Victor Moses, Wilfred Ndidi et John Ogu. Finalement, pour les attaquants, le Nigeria fera confiance au talent d'Ahmed Musa et du jeune joueur d'Arsenal Alex Iwobi qui semble représenter le futur de cette sélection. L'équipe nigériane semble ainsi miser sur une jeune équipe (la plus jeune du tournoi) qui succédera aux générations précédentes. L'avenir peut sembler prometteur suite aux succès que le Nigéria a connu ces dernières années à la Coupe du monde U-17 (champions en 2007, 2013 et 2015).

Le match à surveiller

Argentine - Croatie : 21 juin à Nizhny Novgorod

Il est difficile de choisir LE match à surveiller dans ce groupe que je trouve très relevé. J'ai donc opté pour le match entre les deux équipes les mieux classés au classement FIFA, soit le duel entre l'Argentine et la Croatie. Ce sera la deuxième journée dans ce groupe et si l'une de ces deux équipes ne remportaient pas son premier duel, ce match aurait une importance capitale pour les formations. De plus, on verra sur le terrain l'un des meilleurs attaquants (Messi) et l'un des meilleurs milieux de terrain (Modric). On devrait avoir un bon spectacle sur le terrain.

Prédiction

Ouf! Je dois le dire : je ne suis certain d'aucun placement. Je ne suis pas convaincu que l'Argentine va terminer en tête du groupe malgré la présence de Messi. C'est un groupe vieillissant qui a connu des difficultés de toute sorte dans la dernière année. Il y a toujours une équipe favorite qui ne termine pas en tête. L'Argentine sera deuxième.

Je vois plutôt la Croatie continuer sur son élan et terminer en tête de groupe. Elle devrait continuer à bâtir sur l'excellente performance effectuée à l'Euro 2016 et la qualité individuelle des joueurs lui permettre de prendre l'avantage sur le reste de l'équipe. Le Nigeria devrait terminer 3e selon moi alors que l'Islande terminera dernière. Il n'y aura pas de conte de fée comme à l'Euro 2016.

1er: Croatie

2e : Argentine

3e : Nigéria

4e : Islande