C'était quand, la dernière fois que j'avais parlé des Coyotes de l'Arizona en bonne et due forme, déjà ? Ah oui, avant le début de la saison. Allons voir ce que j'ai dit sur eux :

"Dans le cas de (Alex) Galchenyuk, ce que les gens ne savent peut-être pas, c'est que malgré une récolte de 51 points, il était tout de même le 2e pointeur du Canadien de Montréal, 3 points derrière Brendan Gallagher. Il est actuellement à égalité avec Filip Forsberg parmi les meilleurs pointeurs de la cuvée du repêchage de 2012, quoi que Forsberg ait joué moins de matchs que Galchenyuk. Je crois que l'Arizona a le potentiel d'être le meilleur endroit pour que Galchenyuk débloque son plein potentiel, ce qui est dommage quand on voit la manière qu'il était utilisé à Montréal."

"Je m'attends à une amélioration de la part des Coyotes, mais on ne parle pas encore d'une équipe qui aspire aux séries éliminatoires... du moins, pas encore. Le nombre de points sera en hausse, mais je leur donne la 7e place de la division Pacifique devant les Canucks de Vancouver, qui sont dans la phase de l'après-Sedin.

Pas de séries encore, mais il y a tout de même de l'espoir chez les Coyotes. Le spectacle devrait être un peu meilleur, même si personne ne veut les voir jouer."

On peut dire que jusqu'à maintenant, tout va bien. Même que les gens en Arizona commencent à les remarquer davantage.

Au moment d'écrire ces lignes, les Coyotes ont beau être au 12e rang dans la Conférence Ouest, mais ils sont l'équipe qui a accordé le moins de buts dans toute la ligue avec seulement 21 buts contre. Ils sont sur une séquence de quatre victoires d'affillée, soit depuis qu'un certain Alex Galchenyuk a fait ses débuts avec sa nouvelle équipe contre les Blue Jackets de Columbus le 23 octobre dernier.

Comment se comporte Galchenyuk, justement ?

(4 matchs - 1 but - 3 passes - 4 points - diff. +4)

Ouaip, le John LeClair des temps modernes est en voie de devenir... le John LeClair des temps modernes. Ce qui est encore plus beau, c'est que Max Domi s'avère être une excellente acquisition par le Canadien. Encore trop tôt pour juger, mais on se dirige vers une transaction où et le Canadien, et les Coyotes en sortiront gagnants.

Dommage qu'on ne peut pas en dire autant au sujet de la transaction impliquant un certain #67... Est-ce que c'est la transaction Filip Forsberg, version Nick Suzuki ?

Revenons au sujet principal. Alex Galchenyuk a eu impact immédiat dès son retour de sa blessure, mais il n'est pas l'unique responsable des succès des Coyotes. 

Je ne sais pas si vous avez déjà entendu le nom de Clayton Keller quelque part, mais c'est un jeune homme qui est en train de s'implanter comme étant un joueur d'impact pour les Coyotes pour plusieurs saisons à venir. Et ce qui va encore plaire davantage les dirigeants des Coyotes, c'est qu'il n'a pas encore fini de progresser. Même qu'il ne fait que commencer. Il est actuellement le meilleur pointeur des Coyotes avec 8 points en 11 matchs, dont 5 buts. Est-ce besoin de vous rappeler qu'il n'a que 20 ans ?

On a un autre attaquant qui retient mon attention : Vinnie Hinostroza. C'est lui qui est le 2e meilleur marqueur de l'équipe après Keller. L'ancien choix de 6e ronde au repêchage de 2012 a déjà 6 points en 11 matchs, lui qui avait, la saison dernière, récolté 25 points en 50 matchs avec l'équipe qui l'a repêché, les Blackhawks de Chicago. Il était également impliqué dans la transaction qui avait permis à John Chayka d'avaler en entier ce qui reste du contrat de Marian Hossa et aussi d'acquérir le défenseur Jordan Oesterle.

Parlant de défenseurs, on a bien sûr Oliver Ekman-Larsson qui est le meneur incontesté dans la brigade défensive, mais surprise, on a aussi Oesterle. Il a joué 8 matchs depuis le début de la campagne, mais il a déjà récolté 4 points. Il en avait récolté 15 en 55 matchs avec les Blackhawks la saison dernière. Comme si les Oilers d'Edmonton ne savent pas comment développer des défenseurs.

Devant le filet, on est en train de voir l'émergence d'un bon duo de gardiens de but. Antti Raanta sera celui qui aura la majorité des matchs, mais Darcy Kuemper est en train de s'établir comme un très bon auxiliaire. Les deux gardiens ont une moyenne de buts alloués qui ne dépasse pas les deux buts et Kuemper a un pourcentage d'arrêt de .957 %.

On peut donc dire que les Coyotes sont finalement dans la voie du progrès, et c'est une très bonne nouvelle pour une organisation qui continue de connaître des difficultés financières année après année. Même si les Coyotes n'ont pas encore l'équipe pour se qualifier aux séries de la Coupe Stanley, juste de voir que l'équipe est en train de s'améliorer, les dirigeants de l'équipe peuvent se féliciter, même s'il reste encore beaucoup de travail à faire.

Peut-être que les assistances dans les matchs locaux des Coyotes vont aussi s'améliorer avec le temps, qui sait ?

-----

J'avais prédit une régression pour les Kings de Los Angeles, ben ils sont en train de régresser. Ce que je n'avais pas prévu, c'est qu'ils le font au point d'être parmi les équipes favorites pour repêcher Jack Hughes. Rebienvenue dans la médiocrité, chers Kings !