Après les Carter; Dawson; Johnson (Randy) et Raines, Vladimir Guerrero est devenu le cinquième joueur de l'histoire des Expos à avoir été repêché ou développé par l'Organisation montréalaise à faire son entrée au Temple de la renomée du Baseball à Cooperstown  à sa deuxième année d'admissibilité avec près de 93% des votes obtenus auprès des Chroniqueurs de baseball d'Amérique. À noter que Pedro Martinez, qui a porté les couleurs des Expos de 1994 à 1997, avait été acquis des Dodgers de Los Angeles en 1993 contre Delino Deshields. Guerrero sera admis à Cooperstown le 29 juillet prochain en compagnie du releveur Trevor Hoffman, qui a joué la majorité de sa carrière avec les Padres de San Diego; du joueur de troisième but des Braves d'Atlanta, Chipper Jones et du premier but et frappeur désigné, Jim Thome. qui a connu ses plus grands succès avec les Indians de Cleveland.

Toutefois, il sera admis à Cooperstown avec la casquette des Angels, premier de l'histoire de cette Organisation fondée en 1961. Déception en soi puisqu'il aurait été possible de croire qu'il aurait pu porter celle des amours  en raison du fait qu'il a été développé par les Expos et a joué huit saisons et 1006 parties avec l'équipe montréalaise contre six saisons et 846 parties avec les Angels. De plus, il  a frappé 234 circuits avec les Expos comparativement à 173 avec les Angels et il  a produit plus de points avec les Expos soit 702 contre 616 et a maintenu une moyenne au bâton de 323 contre 319 avec les Angels. Toutefois, il faut le reconnaître, il a connu plus de succès collectifs avec l'équipe de la Californie où il a remporté cinq championnats de division et a été élu joueur par excellence de la Ligue américaine en 2004 alors que lors de son passage à Montréal, les Expos n'aspiraient pas aux grands honneurs, loin de là. Ces facteurs ont sûrement contribué à ce qu'il porte la casquette des Angels mais encore.

Que de beaux souvenirs ont marqué son passage dans l'uniforme des Expos de 1996 à 2003 et ces beaux moments m'animent encore aujourd'hui. Je me souviendrai de ses élans spectaculaires à mains nues dans les pratiques au bâton; de son bras puissant qui lui permettait de retirer des coureurs au troisième but; de sa vitesse où il a volé 40 buts en 2002 et de ses fameux élans hors de la zone des prises où il a frappé son premier circuit en carrière dans ces circonstances contre Mark Wohlers des Braves d'Atlanta. Lorsque Vladimir se présentait à la plaque, tout pouvait arriver. Il était vraiment spectaculaire et unique en soi et pouvait tout faire sur un losange et il mérite d'emblée sa place parmi les immortels du baseball.

À noter que Vladimir est le premier joueur de position dominicain à être élu à Cooperstown. Assez surprenant en soi lorsqu'on pense  aux excellents joueurs dominicains à avoir joué dans les majeures. il est le troisième dominicain à se mériter cet ultime honneur après Juan Maréchal et Pedro Martinez, ancien Expo notamment. Autres statistiques éloquentes de sa carrière, il a participé à neuf matchs des étoiles du baseball majeur et a remporté huit bâtons d'argent.

Meilleur Expo de l'histoire ?

Parmi les meilleurs joueurs des  Expos de l'histoire,  il se classe au premier rang  pour le nombre de circuits avec 234; premier pour la moyenne au bâton avec 323 et premier pout la moyenne de puissance avec 588. De plus, il arrive  au cinquième rang  avec 1215 coups sûrs et au quatrième rang pour les points produits avec 702. Assurément en vertu de ces chiffres impressionnants de son séjour à Montréal, Guerrero appartient au trio d'excellence de l'histoire des Expos avec Gary Carter et Andre Dawson. Est-il le meilleur joueur des Expos à avoir porté l'uniforme? La question est pertinente dans les circosntances. Au niveau du talent pur, assurément. Pour l'ensemble des statistiques, Carter et Dawson doivent être considérérés dans l'équation. Aura t-il été le dernier de l'histoire des Expos à avoir été repêché ou développé par l'Organisation à faire son entrée à Cooperstown? J'ai bien peur que oui à moins que Larry Walker ait la chance d'être élu dans les deux prochaines années avec 75% des votes. Cette année, il a obtenu 34.1 % des  votes des Chroniqueurs de baseball d'Amérique, un gain de 12.2% comparativement à 2017. À suivre et félicitations encore une fois senor Guerrero.