Ce mardi, Riccardo Piatti a mis fin à sa collaboration avec le Canadien Milos Raonic après une association longue de quatre ans.

TROIS GRANDES SAISONS PUIS 2017 POUR LE TANDEM RAONIC-PIATTI

« Ça a été une belle aventure, mais il est temps pour moi de trouver de nouveaux défis à relever », a déclaré l’Italien. « Je garderai en tête les moments passés avec Milos et les objectifs que nous avons atteints ensemble. »

Depuis le début de leur collaboration, le 1er décembre 2013, Milos Raonic n’aura cessé de progresser avec, comme apogée, la saison 2016 qui a été exceptionnelle!  Il commence par sa première demi-finale dans un Grand Chelem à l’Open d’Australie. À Wimbledon, il réalise sa meilleure performance dans un majeur avec une finale, dans laquelle il s’incline face à Andy Murray. Il atteint également la finale du Masters d’Indian Wells. Il clôturera la saison sur le meilleur classement de sa carrière, au troisième rang mondial.

Suite à cette saison, il était peut-être temps d’un changement pour les deux parties, qui étaient sans doute arrivées à la stagnation de leur collaboration. De nouveaux objectifs les attendent. Toutefois, Piatti a voulu donner un dernier mot d’encouragement à l’Ontarien. Il a déclaré: « En plus de remercier les siens de leur patience, j’aimerais souhaiter à Milos tout le succès possible, qu’il mérite si bien. »

Espérons maintenant, pour Milos, que la trêve va lui permettre de soigner tous ses pépins physiques et de pouvoir attaquer 2018 en pleine forme. Affaire à suivre.

RADEK STEPANEK MET FIN À SA CARRIÈRE

Radek Stepanek: des habitudes vestimentaires distinctes
(Photo © Getty Images)

À 38 ans, le Tchèque Radek Stepanek a annoncé qu’il mettait un terme à sa carrière après quasiment 20 années au haut niveau (simple et double confondus). L’ancien compagnon de Martina Hingis a notamment atteint la huitième place mondiale en 2006 avec son meilleur résultat dans un Grand Chelem, un quart de finale à Wimbledon. Il a gagné cinq titres sur le circuit, tous sur dur.

En 2012 et 2013, il remporte la Coupe Davis aux dépens de l’Espagne, puis de la Serbie, en devenant du même coup le premier joueur de plus de 30 ans a apporter le cinquième point décisif en finale (deux ans d’affilée).

Adepte du service-volée, ses cinq dernières années l’ont essentiellement vu s’aligner en double, où il était redoutable. Avec Leander Paes, il a remporté l’Open d’Australie, en 2012, et l’US Open, en 2013.  En double, il glanera 18 titres avec, comme point d’orgue, une quatrième place mondiale en 2012.

Originalement paru sur : Surlebanc.ca

Crédit article : Adrien Andurand