À l’approche du très important second duel entre le Kazakh Gennady Golovkin et le Mexicain Saul « Canelo » Alvarez, nous avons préparé huit questions pour nos entraîneurs-collaborateurs. Le boxeur retraité Sébastien Gauthier se prononce aujourd’hui et il vous offre sa prédiction.

Tout d’abord, revenons au premier duel. Comment as-tu vu l’affrontement d’il y a un an ? Es-tu d’accord avec le verdict nul ? Quelle était ta carte à l’époque ?

Sébastien Gauthier : À mon souvenir, j’avais une carte de 116-112 ou 115-113, mais je donnais les rounds serrés au favori de HBO, Saul Alvarez. Disons qu’il ne méritait pas du tout le verdict nul. Il y a une différence entre se déplacer pour contrôler le ring et se déplacer pour éviter les échanges et survivreLe second combat a failli être disputé en mai, mais deux tests positifs aux stéroïdes par Canelo a fait avorter le projet. Crois-tu que la sentence de 6 mois était à la hauteur de l’erreur commise ?

Sébastien Gauthier : Absolument pas. À mes yeux, comme tous les autres tricheurs, il ne mérite pas mon respect. Lorsqu’on triche dans un sport de combat, on joue avec la santé de son adversaire.

Golovkin a pu se rebattre en mai, mais pas Canelo. Est-ce que ça représente un avantage marqué pour le champion en titre ?

Sébastien Gauthier : Golovkin a pu rester actif et aussi refaire l’argent qu’il avait investi dans sa préparation. C’était la priorité, mais ça lui donne définitivement un avantage car il a pu tester ses mains et aller chercher un KO, ce qui le stimule probablement.

Lors du premier combat, il a été grandement question du poids des deux boxeurs. Crois-tu que ce sujet a encore de l’importance ?

Sébastien Gauthier : Non. Je crois plutôt que du côté de Canelo, on laisse vieillir GGG en espérant voir des signes de faiblesses.

Lequel des deux est le mieux équipé pour faire les ajustements afin de l’emporter ?

Sébastien Gauthier : J’ai l’impression que les deux sont très bien entourés et que le combat sera plus excitant.

Selon toi, quelle devrait être la stratégie du clan Golovkin et quels types d’ajustements son équipe devrait avoir préparés ?

 

Pour lire la suite, rendez-vous sur 12 Rounds