Le gardien Ken Dryden a vraiment connu une superbe carrière durant son passage dans l'uniforme du Canadien de Montréal.

En effet, obtenu des Bruins de Boston, le grand gardien de 6'04'' au style original, a vraiment connu un grand succès lors de la période des années 1970, lui qui a évolué de 1970-1971 à 1978-1979, mais qui avait pris une pause lors de la saison 1973-1974, dans le but d'aller terminer ses études à l'université.
 
Lorsque nous parlons d'un heureux ménage, c'était vraiment le cas avec Dryden et le Canadien, car l'équipe regroupait beaucoup de grandes vedettes, autant en attaque qu'à la défense, dont la plupart sont aujourd'hui au Temple de la Renommée de la LNH.
 
Il avait été obtenu pour une chanson des Bruins de Boston
 
Le plus impressionnant est le fait que Ken Dryden, qui avait été le choix de troisième ronde des Bruins de Boston, le 14e au total au du repêchage de 1964, avait été échangé au Tricolore peu de temps après, le 28 juin 1964, avec Alex Campbell, en retour de deux joueurs, Guy Allen et Paul Reid, qui n'ont jamais joué dans la LNH.
 
Sa présence devant le filet du Canadien a été déterminante à plusieurs égards, mais plus spécialement dans la domination de l'équipe sur les autres puissantes formations, car le CH a remporté la Coupe Stanley pas moins de six fois durant son association de huit campagnes avec l'équipe, ratant le but visé en 1971-1972 et 1974-1975.
 
En 397 matchs réguliers, Dryden a présenté un rendement exceptionnel de 258-57-74, une moyenne de victoires-défaites de ,758 (590 points récoltés sur une possibilité de 778, sur les 389 décisions), une moyenne de 2,24, 46 blanchissages et une efficacité de ,922, lui qui n'a pas été impliqué dans la décision dans huit des 397 matchs.
 
Aucune saison de plus de 10 défaites
 
Pour illustrer son excellent rendement, soulignons qu'il a atteint le plateau des 30 victoires dans chacune de ses sept saisons (il n'avait joué que six matchs en 1970-1971) et encore plus, il n'a jamais subi plus de 10 défaites en une campagne, atteignant ce plateau seulement deux fois, en 1975-1976 et 1978-1979.
 
Une fiche victorieuse contre toutes les équipes !
 
Une autre statistique frappante est celle qu'il a présenté un dossier victorieux contre toutes les 17 autres équipes qui évoluaient dans le circuit lors de son passage, une donnée qui est possiblement exclusive, car les autres gardiens exceptionnels comme Terry Sawchuk, Glenn Hall, Bernard Parent, Patrick Roy et aussi Martin Brodeur, n'ont pas réussi ce tour de force.
 
Malgré sa fiche de 691-397-105 (49) en 1266 matchs, Brodeur a eu un dossier de 6-12-0 (0) dans ses 18 matchs disputés contre les Canucks de Vancouver, qui ont été sa bête noire durant son superbe séjour dans la LNH.
 
Il avait totalement dominé les Bruins de Boston !
 
Dans le cas de Dryden, il a été excellent contre les Bruins de Boston, qui l'avaient échangé au CH, car il a eu un rendement de 16-5-9 avec une moyenne de 2,57, un blanchissage et une efficacité de ,914 en 30 rencontres régulières et de 16-8 dans ses 24 matchs disputés en séries éliminatoires, remportant les quatre séries, dont les trois finales !
 
Des débuts éblouissants dans la Ligue nationale de hockey
 
Ce qu'il faut retenir de Dryden, c'est le fait qu'il ait été vraiment dominant du début à la fin de son passage dans la LNH, car vers la fin de la saison 1970-1971, il avait été rappelé des Voyageurs de Montréal (le club-école du CH) pour prendre part à quelques matchs et il avait été dominant, conservant un dossier parfait de 6-0-0 avec une moyenne de 1,65 et une efficacité de ,957, concédant deux buts ou moins dans les six parties.
 
Son premier match régulier a été disputé le 14 mars 1971, réalisant 35 arrêts sur 36 tirs, dans un gain de 5-1, face aux Penguins de Pittsburgh, au Civic Arena et son premier but concédé a été contre l'attaquant John Stewart, en deuxième période.
 
Lors de son deuxième match, son premier au Forum de Montréal, il était venu en relève à Rogation Vachon, qui avait été blessé à 13:07 de la deuxième période, alors que le Canadien menait 1-0 et Dryden avait réalisé 19 arrêts sur 21 tirs en 26:53 minutes pour savourer un gain de 5-2, face aux Sabres de Buffalo.
 
Son rendement avait convaincu l'entraîneur-chef Al McNeil de lui faire confiance pour les séries éliminatoires et ce fut encore plus spectaculaire, car il serait confronté aux puissants Bruins de Boston, la meilleure équipe du circuit, qui avait réalisé un nombre élevé de records offensifs lors de la saison 1970-1971, les Phil Esposito, Bobby Orr, Ken Hodge, Johnny Bucyk avaient tous récolté plus de 100 points, alors que les gardiens Gerry Cheevers et Eddie Johnston avaient excellé dans les filets.
 
Les Bruins avaient eu une fiche de 57-14-7 pour 121 points (un nouveau record surpassé par le Canadien en 1975-1976) en 78 matchs, en plus d'avoir marqué pas moins de 399 buts, une autre marque, qui a été par la suite été améliorée par les Oilers d'Edmonton des années 1980.
 
Le Canadien avait eu un dossier de 42-23-13 pour 97 points (24 de moins que les Bruins) en 78 matchs et avait terminé au 3e rang de la section Est, mais les règles avaient fait en sorte qu'il se mesure aux Bruins, au lieu des Rangers de New York, qui avaient terminé au deuxième rang.  Cette règle avait été modifiée en 1971-1972, alors que l'équipe de première place affrontait celle de la quatrième position et celle de deuxième place était confrontée à celle de la troisième position.
 
Il avait causé la surprise de l'histoire de la LNH
 
Dans la série contre les Bruins de 1970-1971, il avait vraiment été éblouissant, car il avait réussi à éliminer la puissante équipe qui avait remporté la Coupe Stanley en 1969-1970, affichant un dossier de 4-3 avec une moyenne de 3,58 et une efficacité de ,912 dans les sept matchs, concédant 25 buts en 285 tirs en 418 minutes et ce qui est impressionnant est que les Bruins avaient eu une moyenne de 40,71 tirs par match, dont 49 lors du match décisif, remporté 4-2, au Boston Garden, le 18 avril 1971.
 
Par la suite, il avait éliminé les North Stars du Minnesota en six matchs (4-2), dans la demi-finale et il avait réussi à vaincre les puissants Blackhawks de Chicago en sept rencontres (4-3), dans la finale, permettant au CH de savourer la victoire de la Coupe Stanley, un triomphe surprise.
 
Le Trophée Conn Smythe avant les autres honneurs individuels !
 
Une donnée spéciale sur Dryden est le fait qu'il ait remporté le Trophée Conn Smythe, pour avoir été le joueur par excellence des éliminatoires en 1970-1971, avant les autres honneurs individuels de la saison régulière, lui qui a remporté le Trophée Calder, pour avoir été la recrue par excellence en 1971-1972 et le Trophée Vézina (le moins de buts concédés) en cinq occasions, en 1972-1973 et de 1975-1976 à 1978-1979.
 
Oui, Ken Dryden a été au bon endroit au bon moment, mais il a été un joueur très important dans la dynastie du Canadien dans les années 1970.
 
LA FICHE DE KEN DRYDEN DANS LA LNH
(SAISON RÉGULIÈRE)
SAISON-----PJ-MINS----BA--BL- MOY.-V-D-N-TIRS-EFF.
1970-1971---6-327:00----9---- 0---1,65-6-0-0---211-(,957)
1971-1972--64-3798:00-142--8---2,24-39-8-15-2030-(,930)
1972-1973--54-3161:00-119--6---2,26-33-7-13-1617-(,926)
1973-1974--N'A PAS JOUÉ 
1974-1975--56-3315:00-149--4---2,70-30-9-16-1590-(,906) 
1975-1976--62-3573:00-121--8---2,03-42-10-8-1650-(,927)
1976-1977--56-3275:00-117-10---2,14-41-6-8-1457-(,920)  
1977-1978--52-3069:00-105--5---2,05-31-7-7-1338-(,922) 
1978-1979--47-2812:00-108--5---2,30-30-10-7-1190-(,909) 
TOTAUX--397-23329:00-870--46---2,24-258-57-74-11083-(,922)
 
(SÉRIES ÉLIMINATOIRES)
SAISON-----SÉRIES-V-D-PJ-MINS- ---BA--BL-MOY.-V-D-TIRS-EFF.
1970-1971------3------3-0--20- 1217:00--61---0---3,01-12-8--- 709-(,914)
1971-1972------1------0-1---6- -358:00---17--0---2,85-2-4- 192-(,911)
1972-1973------3------3-0--17- 1036:00--50---1---2,90-12-5--- 540-(,907)
1973-1974--N'A PAS JOUÉ 
1974-1975--------2-----1-1-- 11-685:00--29---2---2,54-6-5-- -345-(,916) 
1975-1976-------3-----3-0-- 13-779:00--25---1---1,92-12-1- --350-(,929)
1976-1977-------3-----3-0-- 14-847:00--22---4---1,56-12-2- --324-(,932)
1977-1978------3-----3-0--15- 918:00--29---2---1,90-12-3--- 361-(,920)
1978-1979-------3-----3-0-- 16-986:00--41---0---2,50-12-4- --406-(,899)  
TOTAUX-------21----19-2-- 112-6826:00--274--10--2,41- 80-32--3227-(,915)
 
LA FICHE DE KEN DRYDEN CONTRE LES ÉQUIPES DE LA LNH
(SAISON RÉGULIÈRE)
ÉQUIPE-----------PJ-MINS---- BA--BL-MOY.-V-D-N-TIRS-EFF.
Atlanta-------------15-900:00- -28--3---1,87-9-1-5-430-(,935)
Boston-------------30-1800:00- 77--1---2,57-16-5-9-893-(,914)
Buffalo-------------24-1376: 00-62--1---2,70-13-8-3-676-(, 908)
Chicago-----------21-1238:00- 49--0---2,37-11-4-5-584-(,916)
Cleveland-Cal----19-1139:00- 33--2---1,74-14-1-4-480-(,931)
Colorado-KC-----12-660:00-22-- 1---2,00-9-1-1-267-(,918)
Detroit------------29-1698:00- 58--3---2,05-19-4-5-802-(,928)
Los Angeles-----24-1418:00-59--3-- -2,50-14-5-5-641-(,908)
Minnesota NS----26-1557:00-49--5---1,89- 21-2-3-680-(,928)
NY Islanders----19-1139:00-55--0- --2,90-13-4-2-517-(,894)
NY Rangers-----23-1354:00-73--1---3,23-10-6-6-766-(,905)
Philadelphie-----26-1480:00-56--3---2,27-11-7-7-748-(,925)
Pittsburgh-------21-1213:00-53--1---2,62-15-3-2-630-(,916)
St. Louis---------25-1458:00-50--4---2,06-19-3-3-712-(,930)
Toronto----------34-1999:00-72--3---2,16-22-2-9-1085-(,934)
Vancouver------28-1679:00-51--6---1,82-23-1-4-715-(,929)
Washington------21-1220:00-23--9---1,13-19-0-1-447-(,949)
(N.B.: Atlanta: Flames d'Atlanta; Cleveland-Cal: Golden Seals de la Californie et Barons de Cleveland; Colorado-KC: Scouts de Kansas City et Rockies du Colorado; Minnesota NS: North Stars du Minnesota.)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
&