Sans tambour ni trompette, l'attaquant Chris Kreider et les Rangers de New York sont présentement sur une belle poussée et luttent aussi pour une place dans les séries éliminatoires.
 
En effet, la formation dirigée par David Quinn, qui vient de remporter ses quatre derniers matchs et qui affiche un rendement de 7-2-0 dans ses neuf dernières parties, a ainsi porté son dossier global à 30-23-4 pour 64 points en 57 rencontres et elle n'accuse qu'un retard de sept points sur les Blue Jackets de Columbus et les Flyers de Philadelphie, qui ont 71 points en 59 rencontres, au huitième rang de l'Association de l'Est, avec deux matchs de plus à disputer que ces deux formations.
 
Les Rangers ont amorcé leur poussée au début du mois de janvier, car ça n'allait pas très bien auparavant, eux qui avaient eu un rendement de 3-6-1 dans leurs 10 matchs disputés du 14 décembre au 4 janvier, mais qui ont rebondi avec un excellent rendement de 11-5-0 dans leurs 16 dernières rencontres disputées depuis le 7 janvier dernier.
 
Après avoir raté les séries éliminatoires lors des deux dernières saisons, ils ont amorcé un virage jeunesse et tentent de rejoindre le groupe des huit équipes qui peuvent paraticuper au rendez-vous du printemps prochain.
 
Ils sont beaucoup plus disciplinés depuis un mois
 
Soulignons que plusieurs facteurs expliquent la récente poussée victorieuse de l'équipe, mais le fait de faire preuve de beaucoup plus de discipline a été très important, car ils avaient connu des problèmes à ce chapitre, eux qui sont la formation la plus pénalisée du circuit, ayant écopé de 667 minutes de punition en 57 rencontres.
 
Lors de leurs 46 premiers matchs, ils avaient évolué 169 fois en désavantage, une moyenne élevée de 3,67 désavantages par partie, mais lors des 11 derniers matchs, l'équipe n'a évolué que 22 fois en désavantage, une moyenne de 2,00 par rencontre, dont 11 fois dans les cinq derniers matchs, ayant écoulé avec succès les 11 infériorités.
 
Lorsqu'une équipe se retrouve souvent en infériorité numérique, ça devient un problème, car les joueurs appelés à travailler dans ces situations sont surtaxés et cela fait en sorte que les meilleurs joueurs offensifs obtiennent moins de temps d'utilisation.
 
Chris Kreider a été explosif durant cette séquence positive
 
On sait que les gardiens des Rangers ont excellé lors des dernières semaines et que l'attaquant vedette Artemi Panarin a été vraiment exceptionnel, mais il y a aussi un autre joueur qui est sorti de l'ombre depuis le 7 janvier dernier, Chris Kreider a explosé, affichant un dossier de 11-5-16 dans ses 15 derniers matchs joués depuis cette date, marquant au moins un but dans 10 des 15 parties, dont trois victorieux, lui qui a raté la rencontre du 3 février, un revers de 5-3, face aux Stars de Dallas.
 
Ce dernier, dont le rendement global est de 23-19-42 avec un différentiel de plus 10 en 56 rencontres, va devenir joueur autonome sans restriction à la fin de la présente saison et nul doute que l'attaquant de puissance, qui aura 29 ans le 30 avril prochain, va réussir à obtenir un très bon nouveau contrat pour l'avenir.
 
Va-t-il rester avec les Rangers ou se retrouver avec une autre équipe prochainement ?  Une chose est certaine, il sera un joueur convoité par la plupart des équipes.
 
Il n'a jamais connu beaucoup de succès contre les Bruins de Boston
 
En ce dimanche, 16 février 2020, Chris Kreider et les Rangers recevront la visite des puissants Bruins de Boston pour la troisième et dernière fois cette saison et soulignons que le numéro 20 de la formation de David Quinn n'a jamais été très productif contre cette équipe, ayant un dossier à vie de 1-5-6 avec un différentiel de moins sept en 20 rencontres régulières, son seul but ayant été réussi cette saison, lors du premier duel du 27 octobre dernier, un revers de 7-4, au Madison Square Garden, lui qui n'avait pas marqué lors de ses 18 premiers matchs à vie contre la troupe de Bruce Cassidy.
 
Soulignons que Kreider avait réussi un but en cinq matchs contre les Bruins, lors des séries éliminatoires de 2012-2013, s'inclinant dans la deuxième ronde (1-4).
 
LA SÉQUENCE DES RANGERS DE NEW YORK
7 janvier 2020-Colorado 3 à Rangers de NY 5
9 janvier 2020-New Jersey 3 à Rangers de NY 6
11 janvier 2020-Rangers de NY 2 à St. Louis 5
13 janvier 2020-Islanders de NY 2 à Rangers de NY 6
16 janvier 2020-Rangers de NY 3 à Islanders de NY 2
19 janvier 2020-Columbus 2 à Rangers de NY 1
21 janvier 2020-Islanders de NY 4 à Rangers de NY 2
31 janvier 2020-Detroit 2 à Rangers de NY 4
1 février 2020-Rangers de NY 1 à Detroit 0
3 février 2020-Dallas 5 à Rangers de NY 3
5 février 2020-Toronto 3 à Rangers de NY 5
7 février 2020-Buffalo 3 à Rangers de NY 2
9 février 2020-Los Angeles 1 à Rangers de NY 4
11 février 2020-Rangers de NY 4 à Winnipeg 1
13 février 2020-Rangers de NY 4 au Minnesota 3 (fus.)
14 février 2020-Rangers de NY 3 à Columbus 1
16 février 2020-Boston à Rangers de NY (12h30)
19 février 2020-Rangers de NY à Chicago (20h30)
21 février 2020-Rangers de NY en Caroline (19h)