Lors de la dernière semaine se déroulait la plus grande compétition de patinage artistique de la saison. En effet, les championnats du monde avaient lieu à Saitama au Japon. 15 patineurs canadiens participaient à ces mondiaux, mais aucun d’entre eux n’est parvenu à monter sur le podium.

 

Un autre top 5 mondial pour Weaver et Poje

Pour une neuvième année consécutive, les champions canadiens de danse sur glace Kaitlyn Weaver et Andrew Poje ont terminé dans le top 5 aux championnats du monde avec une cinquième place grâce à un total de points de 205,62 dans une compétition serrée pour le podium. Quant à eux, Piper Gilles et Paul Poirier, huitièmes après la danse rythmique, ont remonté d’une position pour terminer au septième rang avec 200,92 points. Laurence Fournier Beaudry et Nikolaj Sorensen, qui représentaient le Canada pour une première fois aux mondiaux, ont réussi un top 10 pour la première fois de leur carrière à cette compétition, prenant le dixième rang.

 

Ce sont sans surprise les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron qui ont une fois de plus remporté la médaille d’or en danse sur glace avec un total de points de 222,65, ce qui constitue également un nouveau record du monde. Les Russes Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov sont quant à eux montés sur la deuxième marche du podium grâce à leurs meilleures performances de la saison qui leur ont valu une note combinée de 211,76. Les médaillés de bronze sont les Américains Madison Hubbell et Zachary Donohue qui ont racheté leur décevante quatrième position aux Quatre Continents.

 

Moore-Towers et Marinaro dans le top 10

Les champions canadiens de 2019, Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro,  avaient réussi leurs meilleures performances de la saison aux championnats des Quatre Continents en février dernier raflant la médaille d’argent au passage. Aux mondiaux de la semaine dernière, ils n’ont toutefois pu répéter ces résultats terminant au septième rang avec 200,02 points. Cinquièmes après le programme court, Moore-Towers et Marinaro ont connu plusieurs erreurs au libre pour descendre de deux positions. Les autres Canadiens qui participaient à la compétition, Evelyn Walsh et Trennt Michaud, ont terminé douzièmes avec 174,40 points à leurs premiers mondiaux.

 

Les Chinois Wenjing Sui et Cong Han ont remporté la compétition chez les couples. Deuxièmes après le programme court, ils ont réalisé leur meilleure performance de la saison pour finalement rafler l’or avec 234,84 points. Les Russes Evgenia Tarasova et Vladimir Morozov, qui avaient remporté le programme court, ont glissé sur la deuxième marche du podium. Leurs compatriotes Natalia Zabiiako et Alexander Enbert ont quant à eux remporté la médaille de bronze. Les Français Vanessa James et Morgan Cipres, qui avaient gagné toutes leurs compétitions de la saison, ont commis quelques erreurs coûteuses et ont dû se contenter de la cinquième place.

 

Une victoire personnelle pour Gabrielle Daleman

Chez les femmes, la Canadienne Gabrielle Daleman est revenue en force aux mondiaux. Après avoir pris une pause durant une partie de la saison pour prendre soin de sa santé mentale et avoir glissé au cinquième rang des nationaux 2019, elle a connu une bonne compétition terminant au onzième rang avec 192,67 points, son meilleur résultat de la saison. Les deux autres Canadiennes en lice étaient la championne nationale Alaine Chartrand, qui a pris le 23e rang, et la médaillée d’argent des nationaux Aurora Cotop, qui a pris la 35e position ne s’étant pas qualifiée pour le programme libre.

 

La championne olympique en titre, la Russe Alina Zagitova, a remporté sa première médaille en championnats du monde la semaine dernière. Elle a réalisé deux programmes sans faute pour rafler la médaille d’or avec 237,50 points. La Kazakh Elizabet Tursynbaeva a quant à elle causé une certaine surprise en remportant la médaille d’argent avec un pointage de 224,76. La jeune patineuse est par ailleurs devenue la première au monde à réussir un quadruple salchow en compétition, saut qu’elle a effectué dans son programme libre. La Russe Evgenia Medvedeva, qui a connu une saison plutôt difficile, est quant à elle parvenue à monter sur la troisième marche du podium devant un trio de patineuses japonaises.

 

Compétition difficile pour les hommes

Les deux Canadiens participant aux mondiaux chez les hommes auront eu des moments difficiles terminant tous les deux hors du top 10. Keegan Messing, 14e après le programme court, a glissé d’une position terminant 15e avec une note totale de 237,64. Quant à lui, Nam Nguyen a glissé de trois positions. 13e après le court, il a réalisé le 16e meilleur programme libre pour prendre le 16e rang au final.

 

L’Américain Nathan Chen, champion du monde de 2018, a défendu son titre avec brio raflant la médaille d’or avec 323,42 points, un nouveau record du monde. Le Japonais Yuzuru Hanyu qui revenait à la compétition après une blessure a gagné l’argent. Troisième à l’issue du programme court, il a réalisé une excellente performance au libre pour monter sur la deuxième marche du podium avec 300,97 points. L’Américain Vincent Zhou, quatrième après le programme court, a remonté d’une position pour remporter le bronze.  

 

Mondiaux 2020 et Trophée mondial par équipe

Les championnats du monde de l’an prochain auront lieu à Montréal et Patinage Canada voulait avoir droit à au moins deux inscriptions dans chaque discipline. Après les résultats obtenus aux mondiaux 2019, le souhait de la fédération s’est exaucé à l’exception d’une discipline. En effet, aux mondiaux 2020 à Montréal, le Canada aura trois inscriptions en danse sur glace, deux chez les couples et chez les femmes, mais une seule chez les hommes.

 

Par ailleurs, le Canada s’est qualifié pour le Trophée mondial par équipe, une compétition réunissant les six meilleurs pays en patinage artistique basée sur les résultats de la saison. La Russie, les États-Unis, le Japon, la France et l’Italie se sont également qualifiés. La compétition aura lieu du 11 au 14 avril prochains à Fukuoka au Japon.