On savait que le Canadien de Montréal avait amélioré son attaque depuis la dernière saison et les résultats sont spectaculaires, car la formation de Claude Julien trône au premier rang de la LNH !
 
En effet, le Tricolore en fait voir de toutes les couleurs aux autres équipes, car il totalise 24 buts dans ses cinq premiers matchs, cinq de plus que les Flyers de Philadelphie, qui en totalisent 19 en cinq rencontres.
 
Les attaquants Tyler Toffoli (5 buts, un sommet dans la LNH, à égalité avec Bo Horvat, des Canucks de Vancouver) et Josh Anderson (3 buts), qui ont été obtenus après la dernière saison, ont réussi pas moins de huit buts dans les cinq premiers matchs de l'équipe.
 
La moyenne du Canadien est de 4,80 buts par rencontre et cela lui confère le deuxième rang du circuit, car les Panthers de la Floride ont une moyenne de 5,00 buts par partie, ayant marqué 10 buts, mais disputé seulement deux rencontres, eux qui ont vu trois de leurs matchs être reportés, sans oublier que le match de vendredi prévu face aux Hurricanes de la Caroline a aussi été annulé.
 
Le Lightning de Tampa Bay totalise 13 buts en trois rencontres, une moyenne de 4,33 buts par rencontre et soulignons qu'il a aussi vu deux de ses rencontres (contre les Stars de Dallas) être reportées à une date ultérieure.
 
Au bas de la liste, ce sont les Ducks d'Anaheim qui ont la pire moyenne sur ce plan (1,50), n'ayant réussi que six buts en quatre rencontres, dont cinq par les québécois Maxim Comtois (3) et Nicolas Deslauriers (2).
 
Une production semblable à celle de l'an dernier ...
 
Soulignons que le Canadien avait également connu un début de saison explosif en 2019-2020, car après cinq parties, il affichait un dossier de 2-1-2 pour six points et il avait réussi 21 buts, une moyenne de 4,20 par rencontre.
 
----------------------------------------------
 
Bobby Ryan connaît le meilleur début de sa carrière 
 
Tout indique que l'attaquant Bobby Ryan est de retour sur le chemin du succès, lui qui connaît un début fantastique.
 
En effet, l'ex-joueur des Ducks d'Anaheim et des Sénateurs (2) d'Ottawa, qui a signé un contrat de joueur autonome avec les Red Wings de Detroit, le 9 octobre 2020, connaît le meilleur début de saison de toute sa carrière.
 
Après trois matchs, il affiche un dossier de 4-0-4 avec un différentiel de plus deux, ayant réussi au moins un but dans chacune des trois rencontres et soulignons qu'il a réussi ses quatre buts à l'aide de seulement sept tirs, une moyenne de précision de 57,14%.
 
L'an dernier, alors qu'il avait dévoilé ses problèmes personnels publiquement, il avait connu sa pire production, ayant eu une fiche de 5-3-8 avec un différentiel de plus trois en seulement 24 matchs, lui qui lors de sa première saison en 2007-2008, avait eu un dossier de 5-5-10 avec un différentiel de moins un en 23 rencontres, avec les Sénateurs (2) d'Ottawa.
 
Il avait été le premier choix des Mighty Ducks d'Anaheim, le deuxième au total du repêchage de 2005 et il avait été échangé aux Sénateurs (2) d'Ottawa, en retour de Jakob Silfverberg, Stefan Noesen et d'un choix de première ronde au repêchage de 2014 (Nicholas Ritchie), le 5 juillet 2013.
 
Après avoir connu quatre saisons de plus de 30 buts de 2008-2009 à 2011-2012 (dont un sommet personnel de 35 en 2009-2010), il n'a jamais été en mesure d'atteindre ce plateau depuis 2012-2013, son plus haut total ayant été 23 buts en 70 matchs en 2013-2014, sa première dans l'uniforme des Sénateurs (2).
 
Au total, il présente un dossier de 258-301-559 avec un différentiel de plus quatre en 836 matchs réguliers et de 18-14-32 avec un différentiel de plus cinq en 51 matchs éliminatoires.
 
Il aura 34 ans le 17 mars prochain et n'a jamais participé à la finale de la Coupe Stanley, étant venu bien près de réaliser l'exploit en 2016-2017, avec les Sénateurs (2) d'Ottawa, qui avaient été vaincus en deuxième prolongation, dans la limite de sept matchs, face aux Penguins de Pittsburgh, lors de la finale de l'Association de l'Est.
 
Après avoir déçu dans ses quatre dernières saisons avec les Sénateurs (2), il semble vouloir donner raison à Steve Yzerman de lui avoir présenté un contrat d'une valeur d'un million pour un an, pour qu'il puisse poursuivre sa carrière dans la LNH.
 
LA FICHE DE BOBBY RYAN APRÈS TROIS MATCHS
2007-2008-Anaheim-3-1-0-1 (=)
2008-2009-Anaheim-3-2-2-4 (+4)
2009-2010-Anaheim-3-1-0-1 (-1)
2010-2011-Anaheim-3-0-0-0 (-4)
2011-2012-Anaheim-3-0-0-0 (=)
2012-2013-Anaheim-3-0-0-0 (-1)
2013-2014-Ottawa-3-1-2-3 (=)
2014-2015-Ottawa-3-0-1-1 (+1)
2015-2016-Ottawa-3-0-1-1 (-1)
2016-2017-Ottawa-3-1-1-2 (+1)
2017-2018-Ottawa-3-0-3-3 (+6)
2018-2019-Ottawa-3-1-1-2 (+1)
2019-2020-Ottawa-3-1-1-2 (+2)
2020-2021-Detroit-3-4-0-4 (+2)
------------------------------ ---------------------
 
Les Sharks est avare contre le Wild au Xcel Energy Center
 
Depuis deux saisons, les Sharks de San Jose ont été parfaits dans tous leurs matchs disputés contre le Wild du Minnesota, au Xcel Energy Center.
 
En effet, la formation dirigée par Bob Boughner affiche un rendement de 3-0-0 dans ses trois derniers duels sur la patinoire de celle de Dean Evason, la surclassant 9-0 au chapitre des buts marqués-concédés, réalisant trois blanchissages, les trois par Martin Jones (179:57 minutes), qui a réalisé respectivement 26, 24 et 29 arrêts lors de cette séquence de succès.
 
Son dernier revers à cet endroit remonte au 25 février 2018, alors qu'elle s'était inclinée 3-2, en prolongation, un match dans lequel elle menait 2-0, mais avait concédé des buts à Matt Cullen, à 19:16 de la deuxième période et à Eric Staal, à 15:16 de la troisième période, avant le but victorieux de Jared Spurgeon, le gardien Martin Jones effectuant 38 arrêts sur 41 tirs pour les Sharks.
 
Ce dernier connaît un début ordinaire, ayant une fiche de 2-1-0 avec une moyenne de 3,08 et une piètre efficacité de ,893 en trois rencontres.
 
LES DERNIERS MATCHS DES SHARKS AU XCEL ENERGY CENTER
25 février 2018-San Jose 2 à Minnesota 3 (pro.) (Jared Spurgeon, 4:48)
18 décembre 2018-San Jose 4 à Minnesota 0 (Martin Jones, 26 arrêts, 60:00)
11 mars 2019-San Jose 3 à Minnesota 0 (Martin Jones, 24 arrêts, 59:57)
15 février 2020-San Jose 2 à Minnesota 0 (Martin Jones, 39 arrêts, 60:00)