Je poursuis aujourd‘hui cette chronologie sur la Classique du parc Lafontaine, la plus vieille épreuve de course sur route au Québec. Cette année, il s‘agira de la soixantième présentation.

1959

Depuis maintenant dix ans, le club Mont-Royal Francs Amis présente la course du parc Lafontaine. Au cours de cette période, le club a délaissé le nom Francs Amis pour celui de Mont-Royal-Francs Amis (MRFA). Selon un article de presse paru en 1958, plusieurs centaines de membres ont grossi les rangs du club et ils proviennent de toutes les classes de la société. Ils pratiquent une variété de sports tels la course à pied, les quilles et la raquette. D’ailleurs, plusieurs marches « forcées » ont lieu au parc Lafontaine en hiver.

En ce qui a trait à la dixième course, le gagnant est Pete Adams de McGill qui remporte l’épreuve dans un temps de 1 :05 :46. Marcel Jobin est de retour et se mérite le trophée de la meilleure recrue avec un temps de 1 :22 :54. Le trophée Roland Bouffard et André Gougeon est remis au club Mont-Royal –Francs Amis qui parvient à classer cinq coureurs parmi les dix premiers.

1960

En 1960, Basil Dimitru, un Roumain d’origine rejoint le club MRFA. Cet athlète de 36 ans aurait franchi le rideau de fer deux ans auparavant. À son actif, il aurait gagné un championnat d’Europe sur 10 000 mètres en prenant la mesure de l’Algérien Alain Mimoun et il aurait vaincu Émile Zatopek lors d’une course de 12 milles. Enfin bref, le MRFA fait toute une acquisition. D’ailleurs, Dimitru s’offre la victoire au parc Lafontaine et trois semaines plus tard, il remporte également le marathon de Saint-Hyacinthe dont la distance est maintenant de 42,2 km.

À Saint-Hyacinthe, le club MRFA connaît du succès alors que Dimitru est 1er, Roland Michaud 3e, Régis Forel 5e, André Gougeon, 17e et Roland Bouffard 21e et bon dernier avec un temps de 4 :45. Si Gougeon et Bouffard n’ont pas l’étoffe des athlètes d’élite, ils ont tout de même le mérite d’être les principaux organisateurs de la course du parc Lafontaine, qui permet aux élites de s’illustrer. Pour cette course, Gérard Côté et Ian Hume jouent respectivement le rôle de juge et de chronométreur en chef.

1961

Alors qu’à la Une du Petit Journal du 24 septembre 1961, on proclame qu’il y a des problèmes de circulation à Montréal, les allées du parc Lafontaine ont été très achalandées en lors de cette journée. Il y avait bien sûr la course de 12 milles, mais le club Mont-Royal Francs Amis décide de présenter une course pour junior qui réunit pas moins de 184 coureurs! Selon l’état des recherches sur l’histoire de la course à pied au Québec, il semble que c’est la première fois qu’une organisation présente une course sur route pour junior. Cette épreuve de 3 milles est remportée par Terry McDonald du Toronto Olympic Club en 17 :02. Marcel Jobin du MRFA termine en 6e place tandis qu’un jeune du nom de Yvon Groulx fait ses débuts et finit 11e. Chez les adultes, Orville Atkins du East York Track Club de Toronto remporte la palme avec un temps de 1 :07 :10.

à suivre…

Merci de faire partager à vos amis, cette page d‘histoire de la course à pied au Québec !