Il a fallu un peu plus de temps que prévu, mais les Orioles de Baltimore ont finalement réalisé qu'ils ne feront pas les séries éliminatoires cette année. 

La preuve ? La voici :

Manny Machado est désormais un membre des Dodgers de Los Angeles. Ce n'était qu'une question de temps avant que Machado quitte Baltimore et les Dodgers ont désormais un avant-champ qui peut rivaliser avec les puissances du baseball majeur.

Pour obtenir Machado, les Orioles ont acquis des jeunes joueurs des ligues mineures : 

- Yusniel Diaz, un voltigeur classé 73e meilleur espoir

- Dean Kremer, lanceur partant droitier qui joue actuellement au niveau A+

- Rylan Bannon, un joueur de 3e but qui joue également au niveau A+, un ancien choix de 8e ronde.

- Zach Pop, un releveur qui joue au niveau A

-  Breyvic Valera, un joueur de 3e but qui joue principalement au niveau AAA et c'est le seul espoir dans la transaction qui a joué des matchs dans les ligues majeures.

Il est maintenant évident que les Orioles sont en phase de reconstruction avec le départ de Machado. Et si vous voulez mon avis, il ne sera pas le seul à quitter Baltimore au cours des prochaines semaines ou des prochains mois.

On pourrait penser à Adam Jones. Tout comme Machado, il sera un agent libre à la fin de la saison. Il est encore solide défensivement et il est encore capable de produire, mais sa puissance au bâton n'est plus ce qu'elle était. Ce serait surprenant que les Orioles peuvent prolonger son contrat avec un salaire plus élevé.

On peut aussi penser à Zach Britton, qui sera également un agent libre à la fin de la saison. Malheureusement pour lui, les blessures ont sûrement fait diminuer sa valeur marchande. Dans son cas aussi, les Orioles ne voudraient pas le surpayer.

Comment les Orioles en sont rendus là ? Comme expliquer cette descente aux enfers ? 

Allons-y à l'année 2016, plus précisément en manches supplémentaires dans le match du meilleur deuxième dans la Ligue Américaine entre les Orioles et les Blue Jays de Toronto. Buck Showalter avait un choix :

- Zach Britton, releveur numéro un très solide qui va assurément retirer les trois frappeurs des Blue Jays.

- Ubaldo Jimenez, un ancien lanceur partant reconverti en releveur qui est chancelant depuis son départ des Rockies du Colorado.

Ce choix, je vous l'impose à vous, chers lecteurs. Qui choisirez-vous ? Prenez votre temps, je vais aller prendre un verre d'eau et je reviens.

 

-----

Si vous avez fait votre choix, vous pouvez l'écrire dans les commentaires.

Showalter, lui, a choisi Jimenez. 

Voici le résultat :

Depuis ce circuit, les Orioles ont perdu leurs repères. La saison dernière, ils ont compilé une fiche de 75 victoires et 87 défaites, leur donnant la dernière place dans la division Est de l'Américaine. Cette saison, c'est encore pire : ils n'ont remporté que 28 parties sur 97 jusqu'à maintenant. Le carnage est tellement expéditif que les Royals de Kansas City en sont jaloux. Et sans surprise, personne dans la ville de Baltimore n'est intéressé à voir un ce spectacle sinistre.

Durant la saison morte de 2017, au lieu d'assumer la reconstruction, les Orioles ont plutôt renforcé leur équipe avec notamment, l'acquisition de Tim Beckham. De dire que la décision de compétition leur a explosé au visage n'est pas un terme assez fort. 

Mark Trumbo a connu sa meilleure saison en carrière en 2016 avec 47 circuits et 108 points produits. Depuis, sa production a lourdement chuté et il est redevenu une machine à retraits sur des prises.

On avait cru que Jonathan Schoop pourrait être une pièce intéressante dans le casse-tête des Orioles après avoir connu une saison de 32 circuits, 105 points produits et une moyenne de .293 la saison dernière. Malheureusement, non seulement il s'est blessé en début de saison, mais il en arrache au bâton avec seulement .229 de moyenne.

Dans le cas de Trey Mancini, il peut encore frapper une vingtaine de circuits, mais du coté de la moyenne au bâton, il connîit une deuxième saison complète plus difficile, passant de .293 à .216. 

Et Chris Davis... Ouch.

Jamais je n'ai vu un déclin aussi spectaculaire que celui de Chris Davis. Son lourd contrat n'est même pas encore rendu à mi-chemin qu'on est sur le point de créer une nouvelle version de la journée Bobby Bonilla. Sa performance sur le terrain est telle qu'on se demande si les Orioles sont en train de faire un joueur du 3e monde au premier but.

Il ne faut pas se le cacher, Chris Davis est en voie de connaître non seulement la pire saison de carrière ( et de loin ), mais aussi la pire saison pour un joueur de position de tout le baseball majeur. Non, je ne fais pas de blagues. Il n'est pas capable de jouer en défense. Il n'est pas capable de frapper pour de la puissance. S'il fait contact, c'est principalement des roulants faciles. Il ne frappe pas avec les coureurs sur les sentiers. Il ne frappe pas avec les buts vides. La seule qualité qui reste chez Davis est le fait que c'est une machine à retraits sur des prises. 

Parlons maintenant du personnel des lanceurs des Orioles. J'espère que vous êtes prêt à voir plus de médiocrité !

Alex Cobb : 2 victoires, 12 défaites, MPM de 6.41

Andrew Cashner : 2 victoires, 9 défaites, MPM de 4.56

Chris Tillman : 1 victoire, 5 défaites, MPM de 10.46

Dylan Bundy, le 8 mai contre Kansas City : 5 coups sûrs, 4 circuits, 7 points mérités, aucun retraits.

Kevin Gausman : Motion tellement prévisible que tout le monde vole des buts contre lui.

David Hess : 2 victoires, 5 défaite, MPM de 6.09

Chez les releveurs, Darren O'Day est sur la liste des blessés à long terme. Zach Britton vient juste de retourner sur le terrain. Brad Brach, même s'il a converti 10 de ses 12 opportunités de sauvetages, enregistre une MPM de 4.46. Pedro Araujo connaît une première saison de misère. Mychal Givens connaît sa pire saison en carrière.

Si vous voulez une version plus courte de l'état des lanceurs des Orioles, je vous montre ceci :

Encore là, ça peut aussi s'appliquer aux autres ajouts des Orioles lors de l'entre-saison...

-----

En même temps, je me demande si les Orioles ne vont pas aller certains joueurs de profondeur dans ce conteneur en feu, parce que c'est l'impression qu'on a en regardant leur performance.

Danny Valencia est arrivé dans l'organisation après avoir accepté un contrat des ligues mineures. Il avait momentanément pris la place d'un Tim Beckham blessé avant de se retrouver à jouer dans le champ extérieur.

Pedro Alvarez en est un autre qui est arrivé via un contrat des ligues mineures. Incapable de produire, il fût depuis été désigné pour assignation et il est renvoyé dans les ligues mineures.

C'est sans oublier les vétérans Craig Gentry et Jace Peterson qui sont là pour précisément bloquer les espoirs dans les ligues mineures. Ils ont apparamment failli à la tâche, puisqu'on a eu droit à Anthony Santander, un joueur qui aura sans doute besoin de plus d'expériences dans le système des clubs-écoles des Orioles.

Et maintenant que Manny Machado n'est plus là, la reconstruction peut officiellement commencer. Tout ce que l'organisation des Orioles ont fait, c'est d'essayer de retarder l'inévitable. Cette saison est un échec total pour cet objectif. Mon conseil à l'organisation des Orioles sera ceci : Désormais, tout est à vendre. Personne n'est intouchable. Il est temps de rebâtir pour l'avenir.

Je vous souhaite surtout la meilleure des chances pour vous débarrasser du contrat de Chris Davis. Bobby Bonilla n'aura qu'à bien se tenir !