Après avoir procédé à quatre expansions en seulement huit ans, la Ligue nationale de hockey, qui devait faire face à la compétition de l'Association mondiale de hockey, de 1972-1973 à 1978-1979, avait finalement décidé d'admettre quelques formations dans ses rangs.
 
En effet, l'AMH qui éprouvait des difficultés financières avait finalement vu quatre équipes se joindre à la LNH pour la saison 1979-1980, les Oilers d'Edmonton, les Whalers de Hartford (qui s'appelaient les Whalers de la Nouvelle-Angleterre dans l'AMH), les Nordiques de Québec et les Jets (1) de Winnipeg.
 
Ces quatre formations avaient terminé dans les quatre premières positions du circuit pour la saison 1978-1979, alors que les Stingers de Cincinnati (5e), les Bulls de Birmingham (6e) et les Racers d'Indianapolis, qui avaient cessé leurs activités après 25 parties, avaient pris la septième et dernière position de la dernière saison du circuit.
 
Par contre, les quatre équipes admises ont connu des difficultés lors de leur première saison dans la LNH, terminant avec des dossiers perdants, les Whalers de Hartford (14e rang) et les Oilers d'Edmonton (16e rang) avaient réussi à se qualifier pour les séries éliminatoires, mais les Nordiques de Québec (19e) et les Jets (1) de Winnipeg (20e), n'avaient pas été en mesure d'y prendre part.
 
Les Whalers et les Oilers avaient été balayés dans la première ronde, en trois matchs (3-0), face au Canadien de Montréal et aux Flyers de Philadelphie, respectivement.
 
C'est surtout sur le plan défensif que les quatre nouvelles équipes avaient éprouvé des difficultés, car elles avaient concédé plus de 312 buts chacune (en 80 parties), ce qui était près d'une moyenne de 4,00 buts par match.
 
Trois des quatre équipes ont été transférées dans d'autres villes !
 
Ce qu'il faut retenir de cette fusion, c'est le fait que les Oilers d'Edmonton sont la seule formation qui a encore pignon sur rue depuis 1979, car les trois autres équipes ont été transférées à d'autres endroits, les Nordiques de Québec devenant l'Avalanche du Colorado (Denver), les Whalers de Hartford devenant les Hurricanes de la Caroline (Raleigh) et les Jets (1) de Winnipeg devenant les Coyotes de Phoenix-Arizona.
 
Les Oilers d'Edmonton ont rapidement distancé leurs trois rivales, car avec des joueurs comme Wayne Gretzky et Mark Messier, ils ont réussi à ébranler les colonnes du Temple de la LNH sur le plan offensif, établissant des records impressionnants.
 
La formation du nord de l'Alberta est devenue une puissance et après avoir participé aux éliminatoires dans ses trois premières saisons, elle a réussi à atteindre la finale en 1982-1983, s'inclinant en quatre matchs (0-4), face aux Islanders de New York et par la suite, ce fut le succès prolongé, ayant remporté la Coupe Stanley pas moins de cinq fois en sept saisons, de 1983-1984 à 1989-1990.
 
Depuis, c'est la sécheresse totale, car la dernière conquête remonte à la saison 1989-1990, une disette de 30 ans et ce fut un passage atroce depuis 15 ans, car après avoir participé à la finale de 2005-2006 (c'était une surprise, car l'équipe avait terminé au 8e rang de l'Association de l'Ouest), s'inclinant dans la limite de sept matchs (3-4), face aux Hurricanes de la Caroline, les Oilers ont raté les éliminatoires 12 fois lors des 14 dernières saisons (incluant 2019-2020), dont 10 fois de suite, de 2006-2007 à 2015-2016.
 
Avec Connor McDavid et Leon Draisaitl, ils tentent de faire revivre les exploits de Wayne Gretzky et Mark Messier.
 
Dans le cas des Nordiques de Québec, l'équipe avait connu de bonnes saisons et suite à quatre difficiles campagnes de 1988-1989 à 1991-1992, la formation a réussi à sortir de sa médiocrité, en effectuant la plus importante transaction de l'histoire de la Ligue nationale de hockey, obtenant pas moins de six joueurs et deux choix de première ronde des Flyers de Philadelphie, en retour de l'attaquant de puissance Eric Lindros.
 
Le plus difficile pour les partisans, c'est que suite à cette période difficile et un retour au succès de 1992-1993 à 1994-1995, l'équipe a été vendue par Marcel Aubut et transférée à Denver, devenant l'Avalanche du Colorado, au terme de la saison 1994-1995 et comble de malheur, le club avait remporté la Coupe Stanley, lors de sa première saison à Denver et aussi en 2000-2001.
 
Dans le cas des Jets (1) de Winnipeg, après deux saisons de misère en 1979-1980 et 1980-1981, ils avaient repêché l'illustre Dale Hawerchuk et avaient réussi à sortir de leur coquille avec de bons rendements en saison régulière, mais atroces en séries éliminatoires, étant incapables d'atteindre la troisième ronde, durant leur passage à Winnipeg.
 
L'équipe a toujours connu des difficultés sur le plan défensif et même si un merveilleux joueur offensif comme Teemu Selanne s'était joint à l'équipe en 1992-1993, marquant un record de 76 buts pour une recrue, la glissade était amorcée et le transfert était inévitable.
 
À l'image des Nordiques de Québec, les Jets (1) de Winnipeg ont été vendus et transférés dans une autre ville, devenant les Coyotes de Phoenix (de l'Arizona en 2014-2015), au terme de la saison 1995-1996 et c'est encore pénible depuis ce déménagement, car l'équipe n'a jamais participé à la finale de la Coupe Stanley.
 
Pis, elle a été éliminée en première ronde pas moins de 16 fois lors de ses 19 participations aux éliminatoires, n'atteignant la troisième ronde qu'une seule fois, lors de la saison 2011-2012.
 
Il y a eu beaucoup de problèmes financiers avec cette formation et la LNH a été dans l'obligation de gérer la franchise pendant plusieurs saisons avant de trouver des propriétaires solvables.
 
Pour ce qui est des Whalers de Hartford, ce fut identique aux Nordiques et aux Jets (1), car après de très mauvaises saisons de 1992-1993 à 1996-1997 et avoir raté les éliminatoires durant cinq saisons de suite, ils avaient été transférés à Raleigh, devenant les Hurricanes de la Caroline, au terme de la saison 1996-1997.
 
L'équipe n'a jamais été une puissance et n'était pas une très grande attraction à l'étranger, car elle avait peu de vedettes offensives, Ron Francis, Kevin Dineen et Ray Ferraro étant les chefs de file.
 
Après leur transfert, les Hurricanes ont été aussi atroces que les Whalers, car mêmes s'ils ont participé à la finale de la Coupe Stanley en 2001-2002 (une surprise), s'inclinant en cinq matchs (1-4), face aux puissants Red Wings de Detroit et remporté la Coupe Stanley en 2005-2006, ils ont raté les éliminatoires 11 fois dans les 12 saisons suivantes, de 2006-2007 à 2017-2018.
 
Cela faisait en sorte qu'au terme de trois saisons de suite, la LNH procédait à un transfert de trois des quatre formations de l'AMH, en 1995 (Québec), en 1996 (Winnipeg) et en 1997 (Hartford).
 
Depuis, la ville de Hartford n'a jamais été considérée pour recevoir une autre équipe, alors que la ville de Québec s'est préparée sur ce plan, ayant fait construire le Centre Vidéotron, tandis que la ville de Winnipeg a été plus chanceuse, car elle a pu accueillir les Thrashers d'Atlanta, qui connaissaient des difficultés dans la ville du sud-est des États-Unis.
 
LES QUATRE ÉQUIPES DE LA FUSION DE 1979
LES OILERS D'EDMONTON (CINQ CONQUÊTES)
1983-1984-Oilers d'Edmonton 4 Islanders de New York 1
1984-1985-Oilers d'Edmonton 4 Flyers de Philadelphie 1 
1986-1987-Oilers d'Edmonton 4 Bruins de Boston 0 (une nulle) 
1987-1988-Oilers d'Edmonton 4 Flyers de Philadelphie 3 
1989-1990-Oilers d'Edmonton 4 Bruins de Boston 1 
(DEUX AUTRES PARTICIPATION À LA FINALE)
1982-1983-Islanders de New York 4 Oilers d'Edmonton 0
2005-2006-Hurricanes de la Caroline 4 Oilers d'Edmonton 3
------------------------------ ------------------------------ --------
LES WHALERS DE HARTFORD (AUCUNE CONQUÊTE)
(TRANSFERT À RALEIGH, À LA FIN DE 1996-1997)
LES HURRICANES DE LA CAROLINE (UNE CONQUÊTE)
2005-2006-Hurricanes de la Caroline 4 Oilers d'Edmonton 3 
(UNE AUTRE PARTICIPATION À LA FINALE)
2001-2002-Red Wings de Detroit 4 Hurricanes de la Caroline 1
------------------------------ ------------------------------ --------
LES NORDIQUES DE QUÉBEC (AUCUNE CONQUÊTE)
(TRANSFERT À DENVER, À LA FIN DE 1994-1995)
L'AVALANCHE DU COLORADO (DEUX CONQUÊTES)
1995-1996-Avalanche du Colorado 4 Panthers de la Floride 0
2000-2001-Avalanche du Colorado 4 Devils du New Jersey 3
------------------------------ ------------------------------ --------
LES JETS (1) DE WINNIPEG (AUCUNE CONQUÊTE)
(TRANSFERT À PHOENIX, À LA FIN DE 1995-1996)
LES COYOTES DE PHOENIX-ARIZONA (AUCUNE CONQUÊTE)
Aucune conquête.
(AUCUNE PARTICIPATION À LA FINALE)
Aucune participation à la finale.
------------------------------ ------------------------------ --------