Quand on parle de régularité, il était impossible de trouver un meilleur joueur que Wayne Gretzky et il a réalisé plusieurs séquences avec au moins un point, dont le record de 51 rencontres consécutives, réalisé au début de la saison 1983-1984.
 
Durant cette séquence, il a présenté un dossier de 61-92-153, un rendement de près d'exactement 3,00 points par match, en plus d'avoir maintenu un différentiel de plus 71.
 
Après avoir récolté un but et une assistance, lors de son premier match du 5 octobre 1983, lors d'un gain de 5-4, face aux Maple Leafs de Toronto, il n'avait pas été rayé de la feuille de pointage avant le 28 janvier 1984, alors que le gardien Markus Mattsson, avait arrêté 26 des 28 tirs des Oilers et les Kings de Los Angeles l'avaient emporté 4-2, au Northlands Coliseum d'Edmonton.
 
Il avait récolté au moins un point dans 71 de ses 74 matchs lors de cette saison-là et avait terminé avec un dossier de 87-118-205 avec un différentiel de plus 78.
 
En incluant la fin de la saison 1982-1983, cela lui faisait une séquence de 62 matchs de suite avec au moins un point, ayant terminé avec une séquence de neuf matchs de suite sur ce plan, ayant eu un dossier de 9-19-28, du 13 mars au 3 avril 1983.
 
Au 44e match, la série a été menacée par deux secondes !
 
Il avait récolté un point en 13 occasions et sa séquence a été menacée une seule fois, car il avait marqué un but dans une cage déserte, à 19:58 de la troisième période, dans un gain de 5-3, face aux Blackhawks de Chicago, dans la ville des vents, lors du 44e match de la série, mais il n'avait pas récolté de points dans une cage déserte ou en prolongation dans les 12 autres rencontres en question.
 
Voici les 13 matchs où il n'avait récolté qu'un seul point et le moment de la rencontre où ils ont été obtenus.
 
20 octobre 1983-Edmonton 2 à Los Angeles 7 (1-0-1, but à 5:32 de la 3e période) 
26 octobre 1983-Edmonton 3 à Toronto 8 (1-0-1, but à 2:43 de la 2e période) 
29 octobre 1983-Edmonton 3 à Montréal 1 (0-1-1, assistance à 15:16 de la 1ère période) 
30 octobre 1983-Edmonton 5 à Rangers de New York 4 (pro.) (1-0-1, but à 15:26 de la 2e période) 
13 novembre 1983-Edmonton 3 à Chicago 5 (0-1-1, assistance à 12:51 de la 2e période)
21 novembre 1983-Jets (1) de Winnipeg 6 à Edmonton 7 (1-0-1, but à 13:32 de la 2e période)
25 novembre 1983-Edmonton 2 à North Stars du Minnesota 2 (pro.) (1-0-1, but à 11:55 de la 1ère période)
4 décembre 1983-Islanders de New York 4 à Edmonton 2 (0-1-1, assistance à 16:10 de la 1ère période) 
10 décembre 1983-Edmonton 2 à Vancouver 3 (0-1-1, assistance à 6:16 de la 2e période) 
30 décembre 1983-Boston 0 à Edmonton 2 (0-1-1, assistance à 3:32 de la 1ère période) 
11 janvier 1984-Edmonton 5 à Chicago 3 (1-0-1, but dans un filet désert à 19:58 de la 3e période)
13 janvier 1984-Edmonton 1 à Buffalo 3 (0-1-1, assistance à 7:11 de la 3e période) 
27 janvier 1984-New Jersey 3 à Edmonton 3 (pro.) (1-0-1, but à 16:11 de la 1ère période)
 
Mario Lemieux avait un peu menacé cette marque en 1989-1990
 
Soulignons que cette marque n'est jamais venue près d'être égalée, même si Mario Lemieux avait connu une séquence de 46 matchs de suite en 1989-1990, mais il avait vu sa série prendre fin en raison d'une blessure au dos, dans un gain de 4-3 face aux Rangers de New York, le 14 février 1990 et n'avait été en mesure de revenir avant le 31 mars 1990, dans un revers de 3-2, en prolongation, face aux Sabres de Buffalo, récoltant deux points, lors de son 59e et dernier match de la saison.
 
Il avait été rayé de la feuille de pointage, dans un revers de 5-1, face au Canadien, au Forum de Montréal, le 28 octobre 1989, mais avait amorcé sa séquence de 46 matchs, le 31 octobre, dans un revers de 8-4, face aux Kings de Los Angeles, au Civic Arena et la séquence a pris fin le 14 février 1990.
 
Il a récolté au moins un point dans 30 matchs de suite en trois occasions
 
Dans l'histoire de la Ligue nationale de hockey, il est arrivé seulement cinq fois qu'un joueur puisse récolter au moins un point dans 30 matchs de suite ou plus et Wayne Gretzky a réalisé l'exploit en trois occasions, celle de 51 matchs, une autre de 30 matchs de suite du 5 octobre au 7 décembre 1982 (24-52-76), débutant la saison avec cette séquence et finalement celle de 39 matchs, du 3 novembre 1985 au 25 janvier 1986 (33-75-108).
 
Mario Lemieux a réussi une séquence de 46 matchs en 1989-1990, alors que Mats Sundin a connu une série de 30 matchs de suite, dans l'uniforme des Nordiques de Québec, du 8 octobre au 10 décembre 1992 (21-25-46), lui qui avait débuté la saison avec cette séquence.
 
LES CINQ SÉQUENCES DE 30 MATCHS OU PLUS DE LA LNH
51-Wayne Gretzky, Oilers d'Edmonton, du 5 octobre 1983 au 27 janvier 1984 (61-92-153) (début de saison)
46-Mario Lemieux, Penguins de Pittsburgh, du 31 octobre 1989 au 11 février 1990 (39-64-103)
39-Wayne Gretzky, Oilers d'Edmonton, du 3 novembre 1985 au 25 janvier 1986 (33-75-108)
30-Wayne Gretzky, Oilers d'Edmonton, du 5 octobre 1982 au 7 décembre 1982 (24-52-76) (début de saison)
30-Mats Sundin, Nordiques de Québec, du 8 octobre 1992 au 10 décembre 1992 (21-25-46) (début de saison)
 
Gretzky a eu une régularité sans pareille lors de sa glorieuse carrière
 
Pour continuer dans la lignée concernant Gretzky, le superbe attaquant a été d'une régularité vraiment extraordinaire lors de sa carrière, ayant récolté au moins un point dans 1221 de ses 1487 matchs réguliers, une moyenne de 82,11% sur ce plan.
 
Pas moins de huit fois, il a été en mesure de présenter une moyenne de 90,00% ou plus, dont un sommet personnel de 96,25% lors de la saison 1985-1986, alors qu'il avait été quasi-parfait, récoltant un point dans 77 de ses 80 matchs réguliers, terminant avec un dossier de 51-65-216, un sommet pour les points en une campagne.
 
En 1983-1984, il avait aussi été extraordinaire, récoltant au moins un point dans 71 de ses 74 matchs, une moyenne de 95,95%, alors qu'en 1982-1983, il avait eu une moyenne de 95,00%, récoltant un point dans 76 de ses 80 rencontres.
 
LA SÉQUENCE DE 51 MATCHS AVEC AU MOINS UN POINT DE WAYNE GRETZKY EN 1983-1984
1) 5 octobre 1983-Toronto 4 à Edmonton 5 (1-1-2 et égal)
2) 7 octobre 1983-Edmonton 8 à Jets (1) de Winnipeg 6 (2-1-3 et plus deux) 
3) 9 octobre 1983-North Stars du Minnesota 3 à Edmonton 4 (pro.) (1-2-3 et plus deux)
4) 12 octobre 1983-Detroit 3 à Edmonton 8 (2-3-5 et plus deux) 
5) 15 octobre 1983-Edmonton 4 à Calgary 3 (1-1-2 et moins un) 
6) 16 octobre 1983-Calgary 1 à Edmonton 5 (1-2-3 et plus deux) 
7) 19 octobre 1983-Edmonton 10 à Vancouver 7 (2-0-2 et plus un) 
8) 20 octobre 1983-Edmonton 2 à Los Angeles 7 (1-0-1 et égal) 
9) 22 octobre 1983-Vancouver 5 à Edmonton 5 (pro.) (0-3-3 et plus un) 
10) 26 octobre 1983-Edmonton 3 à Toronto 8 (1-0-1 et moins trois) 
11) 29 octobre 1983-Edmonton 3 à Montréal 1 (0-1-1 et moins un) 
12) 30 octobre 1983-Edmonton 5 à Rangers de New York 4 (pro.) (1-0-1 et plus deux) 
13) 2 novembre 1983-Washington 3 à Edmonton 11 (2-3-5 et plus deux)
14) 5 novembre 1983-Pittsburgh 3 à Edmonton 7 (0-3-3 et plus trois)
15) 6 novembre 1983-Edmonton 8 à Jets (1) de Winnipeg 5 (4-3-7 et plus quatre)
16) 8 novembre 1983-Edmonton 7 à Québec 4 (1-1-2 et plus un)
17) 9 novembre 1983-Edmonton 7 à Washington 4 (1-3-4 et plus cinq)
18) 12 novembre 1983-Edmonton 7 à Detroit 3 (3-2-5 et plus trois)
19) 13 novembre 1983-Edmonton 3 à Chicago 5 (0-1-1 et moins deux)
20) 18 novembre 1983-Buffalo 0 à Edmonton 7 (0-3-3 et plus deux)
21) 19 novembre 1983-New Jersey 4 à Edmonton 13 (3-5-8 et plus huit)
22) 21 novembre 1983-Jets (1) de Winnipeg 6 à Edmonton 7 (1-0-1 et égal)
23) 23 novembre 1983-Edmonton 7 à Los Angeles 3 (0-2-2 et plus deux)
24) 25 novembre 1983-Edmonton 2 à North Stars du Minnesota 2 (pro.) (1-0-1 et moins un)
25( 26 novembre 1983-Edmonton 6 à St. Louis 8 (0-5-5 et plus deux)
26) 30 novembre 1983-Philadelphie 3 à Edmonton 3 (pro.) (1-1-2 et plus trois) 
27) 3 décembre 1983-Los Angeles 3 à Edmonton 7 (0-3-3 et plus deux)
28) 4 décembre 1983-Islanders de New York 4 à Edmonton 2 (0-1-1 et moins trois) 
29) 7 décembre 1983-Vancouver 4 à Edmonton 5 (0-2-2 et plus un) 
30) 10 décembre 1983-Edmonton 2 à Vancouver 3 (0-1-1 et moins un) 
31) 13 décembre 1983-Edmonton 5 à Islanders de New York 8 (1-1-2 et moins deux) 
32) 14 décembre 1983-Edmonton 9 à Rangers de New York 4 (3-2-5 et plus un) 
33) 17 décembre 1983-Québec 1 à Edmonton 8 (1-5-6 et plus cinq) 
34) 18 décembre 1983-Edmonton 7 à Jets (1) de Winnipeg 5 (2-2-4 et plus un) 
35) 21 décembre 1983-Jets (1) de Winnipeg 4 à Edmonton 7 (3-2-5 et plus quatre) 
36) 23 décembre 1983-Calgary 5 à Edmonton 5 (pro.) (1-1-2 et moins un) 
37) 26 décembre 1983-Edmonton 6 à Calgary 3 (1-2-3 et égal) 
38) 28 décembre 1983-Edmonton 4 à Vancouver 2 (0-2-2 et égal) 
39) 30 décembre 1983-Boston 0 à Edmonton 2 (0-1-1 et plus un) 
40) 3 janvier 1984-Edmonton 9 à Calgary 6 (1-3-4 et plus trois)
41) 4 janvier 1984-North Stars du Minnesota 8 à Edmonton 12 (4-4-8 et plus quatre) 
42) 7 janvier 1984-Hartford 3 à Edmonton 5 (3-0-3 et plus quatre) 
43) 9 janvier 1984-Edmonton 7 à Detroit 3 (2-1-3 et plus quatre)
44) 11 janvier 1984-Edmonton 5 à Chicago 3 (1-0-1 et égal)
45) 13 janvier 1984-Edmonton 1 à Buffalo 3 (0-1-1 et plus un) 
46) 15 janvier 1984-Edmonton 5 au New Jersey 4 (0-3-3 et plus un) 
47) 18 janvier 1984-Vancouver 5 à Edmonton 7 (3-2-5 et plus deux) 
48) 20 janvier 1984-Los Angeles 5 à Edmonton 7 (2-3-5 et plus deux) 
49) 21 janvier 1984-Edmonton 6 à Los Angeles 3 (0-2-2 et plus un) 
50) 25 janvier 1984-Edmonton 6 à Vancouver 4 (2-2-4 et plus deux) 
51) 27 janvier 1984-New Jersey 3 à Edmonton 3 (pro.) (1-0-1 et égal)
(FICHE DE 61 BUTS, 92 ASSISTANCES, 153 POINTS ET PLUS 71)
fin) 28 janvier 1984-Edmonton 2 à Los Angeles 4 (0-0-0 et moins deux)
LA RÉGULARITÉ DE WAYNE GRETZKY LORS DE SA CARRIÈRE
(MATCHS AVEC UN POINT OU PLUS)
SAISON-----PJ-PTS-MOY.
1979-1980---79 (62) (78,48%)
1980-1981---80 (67) (84,75%)
1981-1982---80 (72) (90,00%)  
1982-1983---80 (76) (95,00%)
1983-1984---74 (71) (95,95%)
1984-1985---80 (75) (93,75%)
1985-1986---80 (77) (96,25%)
1986-1987---79 (69) (87,34%)
1987-1988---64 (58) (90,63%)
1988-1989---78 (71) (91,03%)
1989-1990---73 (63) (86,30%)
1990-1991---78 (73) (93,59%)
1991-1992---74 (59) (79,73%) 
1992-1993---45 (31) (68,89%) 
1993-1994---81 (60) (74,07%) 
1994-1995---48 (32) (66,67%) 
1995-1996---80 (53) (66,25%) 
1996-1997---82 (59) (71,95%) 
1997-1998---82 (56) (68,29%) 
1998-1999---70 (37) (52,86%)
TOTAUX---1487 (1221) (82,11%)