Dans l'histoire de la Ligue nationale de hockey, il y a eu plusieurs séquences mémorables et c'est le cas des Penguins de Pittsburgh, lors de la saison 1992-1993.
 
En effet, après la séquence de 35 matchs de suite des Flyers de Philadelphie (25-0-10) qui a été réalisée en 1979-1980, leurs cousins de la Pennsylvanie, les Penguins de Pittsburgh ont aussi réussi à établir une marque de l'histoire du circuit, enregistrant un total de 17 gains de suite, du 9 mars 1993 au 10 avril 1993.
 
Après avoir subi un revers de 3-1, face aux Rangers de New York, au Madison Square Garden, le 5 mars 1993, la formation dirigée par Scotty Bowman avait amorcé une série de 17 victoires consécutives et elle avait vu cette série prendre fin le 14 avril 1993, enregistrant un match nul de 6-6, face aux Devils du New Jersey, au Brendan Byrne Arena, lors du dernier match du calendrier régulier.
 
Il faut souligner que deux des 17 victoires avaient été remportées en prolongation, ce qui avait aidé les Penguins à réaliser cette nouvelle marque de la LNH. Les Penguins avaient surclassé leurs adversaires 96-48 (plus 48) au chapitre des buts marqués-concédés dans la séquence. 
 
Cette séquence surpassait celle de 15 gains de suite qui avait été réalisée par les Islanders de New York, du 21 janvier 1982 au 20 février 1982, toutes les 15 victoires avaient été remportées en temps régulier, car la prolongation n'existait pas à cette époque-là, étant revenue en vigueur lors de la saison 1983-1984.
 
La marque des Penguins a été menacée par les Blue Jackets de Columbus en 2016-2017, ces derniers enregistrant 16 gains de suite (trois en bris d'égalité, un en prolongation et deux en tirs de barrage, du 29 novembre 2016 au 3 janvier 2017 et la séquence avait pris fin le 5 janvier 2017, un cuisant revers de 5-0, face aux Capitals de Washington, au Verizon Center.
 
Soulignons que les Penguins ont connu une autre séquence mémorable, 20 ans plus tard, eux qui ont signé une série de 15 gains consécutifs lors de la saison 2012-2013, du 2 mars 2013 au 30 mars 2013.
 
DES LONGUES SÉQUENCES QUI N'ONT PAS MENÉ À LA COUPE STANLEY
 
Ce qu'il faut retenir de la plupart des longues séquences de victoires de l'histoire de la LNH, c'est le fait que dans trois des quatre cas, les équipes n'ont pas gagné la Coupe Stanley lors de ces saisons-là et les Islanders de New York sont les seuls à avoir remporté l'honneur, lors de la saison 1981-1982.
 
En 1992-1993, les Penguins avaient subi la défaite dans la finale de la division Patrick, dans la limite de sept matchs (en prolongation, lors du match décisif), face aux Islanders de New York, alors qu'en 2012-2013, ils s'étaient inclinés dans la finale de l'Association de l'Est, étant balayés en quatre matchs (0-4), face aux Bruins de Boston, alors que dans le cas des Blue Jackets de Columbus de 2016-2017, ils avaient été éliminés par les Penguins de Pittsburgh. en cinq matchs (1-4), dans la première ronde de l'Association de l'Est.
 
LA SÉQUENCE DE 17 GAINS DE SUITE DES PENGUINS DE PITTSBURGH
(SAISON 1992-1993)
5 mars 1993-Pittsburgh 1 à Rangers de NY 3 (dernier revers)
(SÉRIE DE 17 GAINS DE SUITE)
9 mars 1993-Boston 2 à Pittsburgh 3 
11 mars 1993-Los Angeles 3 à Pittsburgh 4 (pro.) (Jaromir Jagr, 3:18, AN) 
14 mars 1993-Pittsburgh 3 à Islanders de NY 2
18 mars 1993-Washington 5 à Pittsburgh 7
20 mars 1993-Philadelphie 3 à Pittsburgh 9
21 mars 1993-Pittsburgh 6 à Edmonton 4
23 mars 1993-San Jose 2 à Pittsburgh 7
25 mars 1993-New Jersey 3 à Pittsburgh 4
27 mars 1993-Pittsburgh 5 à Boston 3
28 mars 1993-Pittsburgh 4 à Washington 1
30 mars 1993-Ottawa 4 à Pittsburgh 6
1 avril 1993-Hartford 2 à Pittsburgh 10
3 avril 1993-Pittsburgh 5 à Nordiques de Québec 3 
4 avril 1993-Pittsburgh 5 au New Jersey 2 
7 avril 1993-Montréal 3 à Pittsburgh 4 (pro.) (Ulf Samuelsson, 2:11)
9 avril 1993-Pittsburgh 10 à Rangers de NY 4
10 avril 1993-Rangers de NY 2 à Pittsburgh 4
(FICHE DE 17-0-0, 96 BUTS MARQUÉS, 48 BUTS CONCÉDÉS)
(FIN DE LA SÉQUENCE)
14 avril 1993-Pittsburgh 6 au New Jersey 6 (pro.)