Il faut beaucoup de foi pour croire aux chances du Canadien de Montréal de pouvoir participer aux séries éliminatoires cette saison, car la situation est plus différente que jamais ! 

En effet, comment croire dur comme du fer à cette possibilité, avec ce qui s'est produit l'an dernier et sur la situation actuelle de 2019-2020 ?
 
Pour illustrer ce fait, soulignons que lors de la pause du match des étoiles en 2018-2019, le Canadien affichait un dossier de 28-18-5 pour 61 points (10 de plus que cette saison), en 51 matchs (un de plus) et était confortablement installé au troisième rang de la section Atlantique et en quatrième place de l'Association de l'Ouest, avec une très forte avance de sept points sur les Sabres de Buffalo (24-18-6 pour 54 points en 48 matchs) et les Hurricanes de la Caroline, qui affichaient un dossier de 24-20-6 pour 54 points, mais en 50 parties.
 
Pendant que les Sabres continuaient de cafouiller, ne pouvant faire mieux qu'un rendement de 5-9-2 dans leurs 16 matchs joués après le pause, les Hurricanes avaient fait des ravages, car ils avaient eu un superbe rendement de 12-3-0 dans leurs 15 matchs disputés tout de suite après la Classique annuelle, du 1er février au 2 mars 2019.  Ils avaient également été en mesure de vaincre le Canadien dans un match très important (2-1, en prolongation), le 24 mars 2019, au PNC Arena. 
 
La formation dirigée par Rod Brind'Amour avait finalement terminé au septième rang de l'Association de l'Est, causant une forte surprise, en éliminant les Capitals de Washington, les champions-défendants de la Coupe Stanley, dans la limite de sept matchs (en deuxième prolongation dans le décisif duel), lors de la première ronde. Elle avait réussi à balayer les Islanders de New York (4-0), dans la deuxième ronde, avant de se faire balayer à son tour (0-4), contre les Bruins de Boston, dans la finale de l'Association de l'Est.
 
Le Canadien a un retard de 10 points sur deux équipes !
 
C'est pour cette raison, qu'il faut rêver très fort pour que le Canadien puisse participer à la danse du printemps, car, non seulement il n'est pas dans le siège du conducteur, mais il accuse un retard de 10 points sur les Panthers de la Floride (61 points) et les Hurricanes de la Caroline (61 points) pour la 3e position de la section Atlantique et la 8e place de l'Association de l'Est, respectivement.
 
Les Blues de St. Louis, qui ont gagné la Coupe Stanley, après avoir occupé le dernier rang du circuit et surmonté un retard de 11 points, avait amorcé leur remontée au début du mois de janvier 2019 et ils n'accusaient plus qu'un retard de trois points, lors de la pause du match des étoiles de la saison dernière.
 
Pas moins de 14 des 16 équipes avaient participé aux éliminatoires
 
Pour faire suite à ce classement de l'an dernier, soulignons que 14 des 16 équipes qui occupaient une place dans les huit meilleures des deux associations, ont participé aux éliminatoires, le Canadien de Montréal ayant été surpassé par les Hurricanes de la Caroline, dans l'Association de l'Est, alors que le Wild du Minnesota avait été devancé par les Blues de St. Louis, dans l'Association de l'Ouest.
 
Quand on dit que la foi déplace les montagnes, il faudra qu'elle déplace la planète dans l'espoir de voir la Sainte Flanelle entrer dans les séries par la grande porte en 2019-2020.
 
LE CLASSEMENT À LA PAUSE DU MATCH DES ÉTOILES EN 2018-2019
ASSOCIATION DE L'EST
SECTION ATLANTIQUE
ÉQUIPE-PJ-PTS
1-Tampa Bay-49-76
2-Toronto-49-62
3-Montréal-51-61
SECTION MÉTROPOLITAINE
ÉQUIPE-PJ-PTS
1-Islanders NY-49-63 
2-Washington-50-60 
3-Columbus-48-59
ÉQUIPES REPÊCHÉES
ÉQUIPE-PJ-PTS 
7-Boston-49-59 *
8-Pittsburgh-48-58 * 
9-Buffalo-48-54
10-Caroline-50-54 
11-Rangers NY-48-49 
12-Floride-48-48
13-Detroit-51-45
14-Philadelphie-48-44
15-New Jersey-48-43
16-Ottawa-50-43 
 
ASSOCIATION DE L'OUEST
SECTION CENTRALE
ÉQUIPE-PJ-PTS 
1-Nashville-52-64
2-Winnipeg-48-64
3-Minnesota-50-55
SECTION PACIFIQUE
ÉQUIPE-PJ-PTS
1-Calgary-51-71
2-San Jose-52-65
3-Vegas-52-62
ÉQUIPES REPÊCHÉES
ÉQUIPE-PJ-PTS
7-Dallas-49-52 *
8-Colorado-50-52 *
9-Vancouver-51-52
10-Anaheim-51-51
11-Arizona-50-50
12-St. Louis-49-49
13-Edmonton-50-49
14-Chicago-51-45
15-Los Angeles-50-44
(*: Équipes repêchées à la pause du match des étoiles.)
 
Après la pause du match des étoiles, peu d'équipes réussissent à se qualifier
 
Pour l'espoir des équipes qui ne sont pas dans le portrait des séries éliminatoires actuellement, c'est une rare possibilité de s'y retrouver lorsque le calendrier régulier prendra fin.
 
Depuis 2014-2015, 69 des 80 équipes (86,25%) qui occupaient l'une des 16 places disponibles pour les séries, à la pause du match des étoiles ont réussi à maintenir leur position, dont 14 sur 16 l'an dernier, alors les Hurricanes avaient remplacé le Canadien dans l'Association de l'Est, alors que dans celle de l'Ouest, les Blues de St. Louis avaient remplacé le Wild du Minnesota.
 
C'est beaucoup plus difficile dans l'Association de l'Est, car lors de cette période de cinq ans, il est arrivé seulement quatre fois sur 40 occasions (10,00%) qu'une équipe parvienne à en chasser une autre, dont aucune en 2017-2018, alors que dans l'Ouest, sept équipes sur 40 (17,50%) ont réussi à se faufiler, après la pause de la Classique de la LNH, dont aucune en 2016-2017.
 
Voici la situation au match des étoiles et à la fin de chaque saison depuis 2014-2015 et toutes les équipes qui ont effectué une remontée et celles qui ont été éliminées.
 
LES ÉQUIPES QUI SE FAUFILENT APRÈS LE MATCH DES ÉTOILES
(DEPUIS 2014-2015)
(2018-2019) (14 sur 16)
Association de l'Est (7 sur 8) (Caroline remplace Montréal)
Association de l'Ouest (7 sur 8) (St. Louis remplace Minnesota)
(2017-2018) (13 sur 16)
Association de l'Est (8 sur 8) (aucun changement)
Association de l'Ouest (5 sur 8) (Anaheim, Los Angeles et Minnesota remplacent Calgary, Dallas et St. Louis)
(2016-2017) (15 sur 16)
Association de l'Est (7 sur 8) (Toronto remplace Philadelphie)
Association de l'Ouest (8 sur 8) (aucun changement)
(2015-2016) (13 sur 16)
Association de l'Est (7 sur 8) (Philadelphie remplace Boston)
Association de l'Ouest (6 sur 8) (Anaheim et Minnesota remplacent Arizona et Colorado)
(2014-2015) (14 sur 16)
Association de l'Est (7 sur 8) (Ottawa remplace Boston)
Association de l'Ouest (7 sur 8) (Minnesota remplace San Jose)