Le Canadien de Montréal en arrache depuis quelques temps, c'est vrai. Les blessures et même la malchance (oui oui !) se sont invitées dans les 50 premières parties de la saison pour fausser les données. Mais savez-vous quoi ? Il reste encore 32 parties et en boni, les blessés vont revenir.

Je ne dis prétend pas avec certitude que le CH va participer aux séries d'après saison, mais je dis avec certitude qu'il n'est pas éliminé à ce stade-ci. D'ailleurs, prétendre qu'il soit déjà éliminé équivaudrait à dire que je n'ai plus confiance à une équipe qui plus souvent qu'autrement, même dans la défaite, a su donner un excellent spectacle cette saison. Pour moi, le spectacle Passe avant la victoire et cette dernière devra bien être au rendez-vous un jour à cause du spectacle… C'est le destin.

Échanger Kovalchuk ?... Ben voyons donc.

L'arrivée d'Ilya Kovalchuk avec le CH a donné un regain de vie aux joueurs, de même qu'à bien des partisans. Au-delà de ses 8 points en autant de parties, il se replie bien en défensive et est toujours bien placé en attaque. Si le Canadien décide de s'accrocher à l'espoir de faire partie de la grande valse printanière, il ne doit pas échanger Kovalchuk. Il doit le garder et même tenter de lui offrir une prolongation de contrat car, contrairement à ce que plusieurs pensent, il pourrait faire partie intégrante du virage jeunesse, dans la mesure que ça prend de bons vétérans pour bien encadrer les jeunes. Et Kovalchuk est l'exemple parfait pour montrer aux jeunes ce qu'il faut faire quand on évolue dans l'un des deux premiers trios.

Les retours éventuels de Gallagher et de Drouin jumelés à la présence de Kovalchuk, donneront de superbes options à Julien pour la composition de ces trios de même que celles des deux unités d'attaque massive.

Les Panthers de la Floride sont 3ème dans la division. Ils sont à six points du CH en plus de posséder 3 matchs en main. En termes de baseball, on dirait simplement que le Canadien est à 4 matchs et demi du troisième rang. Avec 32 matchs à jouer et 4 matchs et demi de retard, prétendre que la saison du CH est terminée serait d'adhérer à un club de pessimistes.

On doit encore y croire, et le dernier match que le CH a joué contre Vegas prouve hors de tout doute que les hommes de Claude Julien y croient encore.

Et j'y crois encore ;)

Bon hockey à toutes et à tous.