Pour débuter, je dois préciser que je ne suis pas un ''hater'' de Carey Price avec des idées préconcues. Au contraire, j'aime bien Carey..... Mais dès que j'ai entendu à la radio les termes du contrat que Price venait de signer, je savais immédiatement que ce serait l'un des pires contrat jamais accordé à un joueur dans toute l'histoire de la LNH. 

Mon analyse se base sur ce qu'un gardien de but représente pour une équipe de hockey en 2018.

La position de gardien dans la LNH a beaucoup évolué depuis les 30 dernières années. À une certaine époque, le talent brut, la détermination, le caractère et le désir de gagner d'un gardien pouvaient grandement influencer les performances qu'il pouvait amener à un club de hockey. On a qu'à penser à un certain Patrick Roy pour bien imager mon propos. Si un de ces éléments était manquant, le gardien en question devenait rapidement un gardien très ordinnaire et les différences de performances étaient alors beaucoup plus variables entre les meilleurs gardiens et les autres.

De nos jours, avec les entraîneurs spécialisés et l'évolution naturelle de la position de gardien, la technique a tellement évoluée que cette facette du jeu prime sur toutes les autres. Sans une technique irréprochable, aucune chance de réussir à gravir les échelons jusqu'à la LNH, encore moins y avoir une belle carrière et offrir une régularité qui permet de rester dans la LNH sur du plus long terme.

On peut prendre pour aquis que tous les gardiens partants de la LNH sont tous des athlètes bourrés de talent, qu'ils sont déterminés à réussir et que leur côté technique est aussi près de la perfection qu'il est humainement possible de l'être.

Ce que j'essaie de dire, c'est que de nos jours, la différence entre le meilleur gardien au monde et le vingtième est carrément minime. Après avoir longuement regardé les statistiques des 10 dernières saisons concernant les gardiens, on peut dire sans se tromper que le meilleur gardien aura un % d'efficacité aux alentours de .930 et que le trentième (30) gardien sera aux alentours de .910. Si on regarde au milieu du peloton on peut aussi affirmer que la moyenne est à .920....

Ce que ça veut dire, c'est qu'un gardien de but élite versus le gardien moyen va faire 10 arrêts de plus par tranche de 1000 lancers. Un gardien partant solide, qui dispute entre 50 et 60 matchs, recevra aux alentours de 1500 lancers en une saison complète. Si vous faites le calcul comme moi, un gardien élite sera capable de sauver une quinzaine de but à son équipe, pas plus, ni moins, comparé à un gardien qui est dans la moyenne.

Donc, pour compenser le fait de ne pas avoir un des 2-3 gardiens élite dans son équipe, il faut que l'équipe génère 15 buts de plus par saison. Avec seulement 15 buts générés de plus pour l'équipe entière, l'avantage d'avoir le meilleur gardien est complètement nul !!

Vous êtes surpris? Pas moi. Les dernières saisons le prouvent, pour gagner la coupe, on peut aisément se contenter d'avoir un gardien dans la bonne moyenne qui pendant la durée des séries va être capable de donner ce qu'il donne habituellement et qui sera dans une bonne période de sa carrière, lui permettant de voler 2-3 matchs à lui seul dans une conquête de la fameuse coupe Stanley. Gagner la coupe, c'est aussi d'être au bon endroit au bon moment dans les bonnes circonstances.

De retour, à notre Carey préféré...... Sera t'il capable de nous donner une seule autre saison au même niveau de performance que durant la saison où il a raflé tous les trophés individuels? Les 2 dernières saisons nous indiquent que la réponse est non. Cette saison là, son % d'efficacité était de .933 faut'il le rapeller....

Plusieurs experts se sont ouvertement questionnés sur le besoin d'avoir un gardien élite dans son équipe de nos jours. Ils se sont aussi questionnés à savoir si Price était encore un des gardien élite dans la ligue. Dernière chose, ils se sont aussi questionnés sur la valeur monétaire réelle d'un gardien élite dans le hockey d'aujourd'hui. De plus, le bas de son corps est fortement hypothèqué par les blessures, chose qui ne s'améliore pas avec le temps en vieillissant, au contraire.

Des questions pertinentes, auxquelles visiblement Marc Bergevin n'a pas accordé beaucoup d'importance. Il a agi comme un directeur général qui est en amour avec son joueur, contre vents et marées il a accordé le contrat que beaucoup redoutaient. Trop long, trop cher. Marc Bergevin a semblé perdre toute vision critique envers son joueur concession, comme si le contrat lui-même allait ramener Carey en tête de liste des meilleurs gardiens en devenant le plus haut salarié, loin devant les autres. Comme si M. Bergevin voulait prouver aux autres que son gardien était le meilleur au monde en le traitant en tant que tel.... De la pensée magique je vous dit. Marc a trop aimé son joueur, a voulu lui être loyal et fidèle, a voulu être respectueux de son statut, mais beaucoup, beaucoup trop. Un DG n'a pas le droit d'avoir des sentiments.

Carey sera t'il le meilleur gardien de la LNH au cours des 8 prochaines saisons? Non, alors pourquoi le payer en tant que tel? Pour les services rendu? Quels services rendu? A t'il déjà fait la différence en série?  Pourquoi idolâtrer à ce point un gardien qui, dans les faits, est un des bons gardiens de la ligue sans plus? Très, très ordinnaire depuis 2 saisons. Oui il a connu 1 saison de rêve, mais depuis quand 1 saison fait une carrière?

Je suis convaincu qu'ailleurs dans la ligue, aux yeux des autres DG, Carey a perdu beaucoup de son éclat. À travers la ligue, les DG ont sûrement pensé '' my god mais qu'est-ce qu'il vient de faire là???''

Dans ma boule de crystal, je vois un Carey qui, comme cette année, peine à se maintenir dans la bonne moyenne des gardiens, souvent blessé pour de longues périodes et qui vers la moitié de la durée de son fameux contrat ne sera tout simplement plus capable de faire un travail digne de ce nom.

Je fais parti de ceux, nombreux, qui aurait tout fait pour échanger Price pendant que sa valeur était encore au maximum. C'était parfaitement prévisible que le Carey  de 2014-2015 ne serait plus jamais le même suite à sa blessure critique qu'il l'a tenu à l'écart du jeu une saison quasi entière. Le Canadien, plus que quiquonque, aurait dû voir cela venir de loin.....  En plus, son attitude est fortement discutable, son bâton étant trop lourd pour saluer les partisans sans qui il n'est rien de plus qu'un gardien dans une ligue de garage. Pas de partisans prêts à payer, pas de LNH, pas de LNH, pas de salaire... C'est pourtant simple.

En conclusion, le contrat de notre cher Carey est une erreur monumentale, ce manque de vision flagrant devrait à lui seul couter le job de M. Bergevin, il a agi contre vents et marées, ignorant tous les indices qui auraient dû le guider vers une toute autre décision.

Dire que le 8 ans commence l'an prochain....