Après plusieurs mois sans voir du hockey junior, voilà que c'est enfin le retour à la réalité pour de nombreux joueurs. Les camps débutent et les équipes doivent se préparer pour une année spéciale.  Certaines formations voudront continuer sur leur belle lancée et d'autres auront une nouvelle chance de bien faire puisque tout recommence à zéro. Parmi les clubs qui voudront surprendre encore une fois, il y a les Voltigeurs de Drummondville. Pour une deuxième année consécutive, Xavier Simoneau devra jouer le rôle de capitaine et de montrer l'exemple aux jeunes joueurs. Cette fois, le #81 sait à quoi s'attendre et il est prêt à relever ce défi haut la main.

Le capitaine de Saint-André-Avellin va entamer sa quatrième campagne au sein de la même équipe. Est-ce qu'il disputera la saison complète au sein des Voltigeurs? Il faut être réaliste, chaque joueur a une nouvelle opportunité ailleurs dans la LHJMQ. Ceci dit, cela n'empêche pas que Drummondville tient à lui et il est essentiel dans la réussite de son club. En 2019-2020, Xavier Simoneau a disputé 61 rencontres. Cela lui a permis d'amasser un total de 89 points. Si la saison ne s'était pas terminée, il aurait été tout près d'atteindre les 100 points. Simoneau voudra donc en faire davantage pour prouver qu'il est encore l'un des meilleurs de cette ligue.

Avec le retour du hockey,  le capitaine aura une motivation supplémentaire. Il aura l'occasion de faire ses preuves dans différents matchs afin de briller avant le repêchage de la LNH qui a été repoussé au mois d'octobre. Il n'aura pas le droit à l'erreur. La pression n'est pas un mot qui semble le déranger pour autant. C'est une bonne nouvelle, car c'est sa chance de démontrer qu'il n'est pas là pour faire des cadeaux.

Battre un record de Stéphane Richer, la tâche de Simoneau

Le #81 va techniquement réaliser un exploit à lui seul rapidement cette année. Il aura la chance de dépasser Stéphane Richer pour le plus grand nombre de points dans une carrière junior pour un joueur de la Petite-Nation.  Simoneau devra amasser 6 points, ce qu'il devrait faire en quelques parties régulières. Il aurait pu le faire si l'arrêt des activités n'avait pas eu lieu en raison de la pandémie. Évidemment, Stéphane Richer l'aura fait en moins d'années, mais Xavier Simoneau pourra se vanter de l'avoir réussi au sein de la même organisation. C'est un fait assez rare. 

Une chose est certaine, la nouvelle saison qui va commencer très bientôt dans la LHJMQ risque de nous en mettre plein la vue et ce sera l'occasion de savourer chaque moment. Le hockey est devenu une religion au Québec depuis plusieurs années. Les gens pourront enfin encourager leur équipe préférée. Bonne saison 2020-2021!