On sait que c'est difficile de récolter huit points dans un match de la Ligue nationale de hockey et encore plus à l'étranger, mais il y a eu une rencontre qui a été vraiment spéciale pour les frères Peter et Anton Stastny en 1980-1981. 

En effet, lors du 22 février 1981, les deux frères qui en étaient à leur première saison dans la LNH, devenaient les deux premiers joueurs à totaliser huit points dans une rencontre disputée à l'étranger, un gain de 11-7, face aux Capitals de Washington, au Capital Center.
 
Peter avait marqué quatre buts et récolté quatre assistances, alors qu'Anton y allait d'une performance de trois buts et cinq assistances dans cette rencontre unique, car aucun autre joueur n'a réussi à totaliser huit points dans une rencontre de la LNH disputée à l'étranger, autant en saison régulière que lors des séries éliminatoires.
 
Soulignons que les deux joueurs avaient récolté une assistance sur les sept buts marqués par eux, Anton sur les quatre buts de Peter et ce dernier sur les trois buts de son cadet. 
 
Un fait unique, les deux frères avaient réussi un but dans chacune des trois périodes, Peter marquant à deux reprises, lors du deuxième vingt et aussi, l'attaquant Jacques Richard avait également bien fait, récoltant quatre points, dont un tour du chapeau, devenant le troisième joueur de l'équipe à marquer trois buts ou plus dans la rencontre.
 
Il y avait eu trois buts en première période, mais huit, lors du second engagement et sept, lors de la troisième période.
 
Le match avait été d'une violence extrême, car 182 minutes de punition avaient été appelées par les officiels, 97 minutes aux Nordiques et 85 minutes, aux Capitals.
 
Pour les Capitals, le défenseur Rick Green et l'attaquant Bengt-Ake Gustafsson avaient marqué deux buts chacun, alors que Ryan Walter, auteur d'un but, avait connu un match horrible, terminant avec un différentiel de moins cinq et il y a également eu les défenseurs Darren Veitch et Pierre Bouchard (l'ancien du Canadien), qui avaient connu des difficultés, affichant tous deux, un différentiel de moins quatre.
 
Un autre fait majeur, lors du match précédent, le 20 février 1981, les deux frères avaient connu un autre match irrésistible, car ils avaient tous les deux récolté six points chacun, y allant d'une performance de trois buts et trois assistances, dans un gain de 9-3, face aux Canucks de Vancouver, au Pacific Coliseum.
 
Peter avait marqué deux buts en première période, Anton l'avait imité, lors du deuxième vingt et les deux frères avaient réussi un but chacun, lors de la troisième période.
 
Avec une récolte de 14 points dans deux matchs de suite à l'étranger, les deux joueurs sont au sommet de l'histoire du circuit sur ce plan.
 
Lors de leur carrière, les trois frères, Peter, Anton et Marian avaient été très productifs dans la LNH.
 
En saison régulière, Peter a été le meilleur, ayant eu un rendement de 450-789-1239 en 977 matchs en 15 saisons, Anton a eu un dossier de 252-384-636 en 650 matchs en neuf saisons, alors que Marian a présenté une fiche de 121-173-294 en 322 matchs en cinq saisons.
 
Durant les éliminatoires, Peter a eu un dossier de 33-72-105 en 93 rencontres, Anton a eu un rendement de 20-32-52 en 66 parties et Marian a eu une fiche ordinaire de 5-17-22 en 32 rencontres.
 
On pourrait ajouter que les deux fils de Peter, Paul et Yan ont réussi à jouer dans la LNH, Paul, qui évolue pour les Golden Knights de Vegas, a une fiche de 250-476-726 en 945 matchs réguliers et de 22-36-58 en 79 matchs éliminatoires, alors que dans le cas de Yan, ce fut un bref passage ordinaire, ayant eu un dossier de 6-10-16 en 91 matchs réguliers en cinq saisons et il n'a jamais joué dans les séries éliminatoires.
 
Aucun des cinq membres de la célèbre famille n'a remporté la Coupe Stanley.
 
Aucun joueur n'a réussi un tel tour de force, même les Wayne Gretzky, Mario Lemieux, Jaromir Jagr, Gordie Howe, Phil Esposito, Marcel Dionne, Bobby Orr et autres.
 
Dans l'histoire de la LNH, il y a eu un total de 15 rencontres où un joueur (tous des attaquants) a récolté sept points dans une rencontre à l'étranger, Wayne Gretzky et Mario Lemieux ayant réussi l'exploit deux fois chacun et soulignons que Peter Stastny, en plus de son match de huit points, a aussi connu un match de sept points, à l'extérieur.
 
Le dernier joueur à avoir réalisé l'exploit est Daniel Alfredsson, des Sénateurs (2) d'Ottawa, dans un gain de 8-4, face au Lightning de Tampa Bay, au St. Pete Times Forum, le 24 janvier 2008. 
 
Dans l'histoire de la LNH, au total il y a eu seulement 14 matchs où un joueur a récolté huit points ou plus (Darryl Sittler étant le seul avec plus de huit points, avec un total de dix) et un total de 12 joueurs ont réussi l'exploit, dont Wayne Gretzky et Mario Lemieux, en deux occasions chacun et tous les joueurs, saufs Peter et Anton Stastny ont réalisé l'exploit à domicile.
 
LE MATCH PRÉCÉDENT DE SIX POINTS À L'ÉTRANGER DE PETER STASTNY ET ANTON STASTNY
20 FÉVRIER 1981
NORDIQUES DE QUÉBEC 9 À CANUCKS DE VANCOUVER 3
PREMIÈRE PÉRIODE
1-Québec: Peter Stastny (23) (Clackson) 5:54
2-Québec: Peter Stastny (24) (Clackson et A. Stastny) 6:35
3-Vancouver: Thomas Gradin (10) (Fraser et McCarthy) 8:56 (AN)
Punitions: Weir (Qué) (maj.) et Snepsts (Van) (maj.) 0:13; Wensink (Qué) 8:29; Williams (Van) 15:36; Lindgren (Van) 19:30.
DEUXIÈME PÉRIODE 
4-Québec: Anton Stastny (24) (Tardif et Richard) 1:07 (AN)
5-Québec: Anton Stastny (25) (P. Stastny et Clackson) 5:11
6-Vancouver: Lars Lindgren (3) (Lupul) 6:59
7-Québec: Michel Goulet (26) (P. Stastny et A. Stastny) 9:51
8-Québec: Jacques Richard (36) (Ftorek) 13:38
Punition: Ftorek (Qué) 11:25.
TROISIÈME PÉRIODE
9-Québec: Michel Goulet (27) (sans aide) 7:39
10-Québec: Peter Stastny (25) (A. Stastny) 14:40 (AN)
11-Québec: Anton Stastny (26) (Wensink et P. Stastny) 15:56
12-Vancouver: Ivan Boldirev (23) (Williams et Rota) 18:17 (AN)
Punitions: Dupont (Qué) 4:04; Minor (Van) 12:42; Lacroix (Qué) 17:31.
TIRS AU BUT: Québec: 26; Vancouver: 27.
GARDIENS DE BUT: Québec: Daniel Bouchard (V) (60:00 minutes, trois buts sur 27 tirs); Vancouver: Gary Bromley (D) (60:00 minutes, neuf buts sur 26 tirs).
ARBITRE: Wally Harris; JUGES DE LIGNES: John D'Amico et Jim Christison.
------------------------------ ------------------------------
LE MATCH DE HUIT POINTS À L'ÉTRANGER DE PETER STASTNY ET ANTON STASTNY
22 FÉVRIER 1981
NORDIQUES DE QUÉBEC 11 À CAPITALS DE WASHINGTON 7
PREMIÈRE PÉRIODE
1-Québec: Peter Stastny (26) (A. Stastny et Goulet) 5:45
2-Washington: Jean Pronovost (18) (Green et Gartner) 8:18 (AN)
3-Québec: Anton Stastny (27) (P. Stastny et Goulet) 9:46
Punitions: Hangsleben (Was) 2:51; Weir (Qué) 6:27; Hunter (Qué) 7:07; Mulvey (Was) et Dupont (Qué) 10:05; Bouchard (Qué) 17:12.
DEUXIÈME PÉRIODE
4-Washington: Rick Green (5) (Currie) 1:56 (AN)
5-Québec: Anton Stastny (28) (P. Stastny et Bernier) 2:37
6-Washington: Ryan Walter (21) (Gartner et Gustafsson) 6:09
7-Québec: Peter Stastny (27) (A. Stastny et Hoganson) 6:28
8-Québec: Jacques Richard (37) (Hunter et Tardif) 13:27
9-Washington: Dennis Maruk (37) (Gustafsson et Gartner) 14:48 (AN)
10-Québec: Peter Stastny (28) (A. Stastny et Lacroix) 18:51 (AN)
11-Québec: Pierre Lacroix (4) (Richard et P. Stastny) 19:41 (AN)
Punitions: Walker (Was) (min. et maj.) et Clackson (Qué) (min. et maj.) 0:12; Weir (Qué) 1:02; Walker (Was) (maj.) et Clackson (Qué) (min. et maj.) 14:02; Weir (Qué) (maj. et ext. inc. de partie), banc de Québec (purgée par Bernier), Mulvey (Was) (min., maj. et inc. de partie), Rochefort (Qué) (inc.), Smith (Was) (inc.), Ververgaert (Was) (ind.), Larivière (Qué) (inc.), banc de Washington (dou. min., purgées par Kelly et Gustafsson), Hangsleben (Was) (inc.), Ftorek (Qué) (inc.), Currie (Was) (inc.), Clackson (Qué) (inc. de partie) et Côté (Qué) (inc.) 18:26; Veitch (Was) 19:37.
TROISIÈME PÉRIODE
12-Québec: Anton Stastny (29) (P. Stastny et Lacroix) 0:34 (AN)
13-Québec: Jacques Richard (38) (Goulet et A. Stastny) 1:07 (AN)
14-Québec: Jacques Richard (39) (Hoganson et Tardif) 1:33
15-Washington: Rick Green (6) (Jarvis et Kelly) 1:51
16-Washington: Bengt-Ake Gustafsson (19) (Maruk et Kelly) 3:48
17-Washington: Bengt-Ake Gustafsson (20) (Jarvis et Pronovost) 7:21 (AN)
18-Québec: Peter Stastny (29) (Larivière et A. Stastny) 19:55
Punitions: Goulet (Qué) 5:26; Hoganson (Qué) et Hangsleben (Was) 9:50; McTaggart (Was) et Rochefort (Qué) 10:44; Hangsleben (Was) 17:40.
TIRS AU BUT: Québec: 33; Washington: 30.
GARDIENS DE BUT: Québec: Daniel Bouchard (V) (60:00 minutes, sept buts sur 30 tirs); Washington: Mike Palmateer (D) (40:34 minutes, huit buts sur 23 tirs) et Wayne Stephenson (à 0:34 de la troisième période) (19:26 minutes, trois buts sur 10 tirs)
ARBITRE: Ron Wicks; JUGES DE LIGNES: Wayne Bonney et Gordon Broseker.
------------------------------------------------------------
LES AUTRES JOUEURS AVEC SEPT POINTS DANS UN MATCH À L'ÉTRANGER
Red Green, Tigers de Hamilton, le 5 décembre 1924, Hamilton 10 à St. Patricks de Toronto 3 (5-2-7)
Billy Taylor, Red Wings de Detroit, le 16 mars 1947, Detroit 10 à Chicago 6 (0-7-7)
Red Berenson, Blues de St. Louis, le 7 novembre 1968, St. Louis 8 à Philadelphie 0 (6-1-7)
Gilbert Perreault, Sabres de Buffalo, le 1er février 1976, Buffalo 9 à Golden Seals de la Californie 5 (2-5-7)
Peter Stastny, Nordiques de Québec, 1er avril 1982, Nordiques de Québec 8 à Boston 5 (3-4-7)
Wayne Gretzky, Oilers d'Edmonton, le 6 novembre 1983, Edmonton 8 à Jets (1) de Winnipeg 5 (4-3-7)
Patrik Sundstrom, Canucks de Vancouver, le 29 février 1984, Vancouver 9 à Pittsburgh 5 (1-6-7)
Wayne Gretzky, Oilers d'Edmonton, le 11 décembre 1985, Edmonton 12 à Chicago 9 (0-7-7)
Cam Neely, Bruins de Boston, le 16 octobre 1988, Boston 10 à Chicago 3 (3-4-7)
Mario Lemieux, Penguins de Pittsburgh, 21 janvier 1989, Pittsburgh 7 à Edmonton 4 (2-5-7)
Dino Ciccarelli, Capitals de Washington, le 18 mars 1989, Washington 8 à Whalers de Hartford 2 (4-3-7)
Mats Sundin, Nordiques de Québec, le 5 mars 1992, Nordiques de Québec 10 à Whalers de Hartford 4 (5-2-7)
Mario Lemieux, Penguins de Pittsburgh, le 5 décembre 1992, Pittsburgh 9 à San Jose 4 (1-6-7)
Eric Lindros, Flyers de Philadelphie, le 26 février 1997, Philadelphie 8 à Sénateurs (2) d'Ottawa 5 (1-6-7)
Daniel Alfredsson, Sénateurs (2) d'Ottawa, le 24 janvier 2008, Sénateurs d'Ottawa (2) 8 à Tampa Bay 4 (3-4-7)