Depuis le début du calendrier 2017-18 de la LHJMQ, quelques joueurs se sont mérité mon attention. Ces jeunes athlètes, animés par l'espoir d'un jour faire partie des prestigieux rangs de la Ligue Nationale de Hockey, ont tous et chacun réussi à me charmer de par leurs prouesses sur la glace.

Dans cet article, je m'attarderai sur un nom qui m'a énormément surpris: Drake Batherson. Le centre des Screaming Eagles du Cap-Breton a, dès le début de la campagne, pris les commandes chez les meilleurs marqueurs du circuit Courteau et n'a jamais quitté la pôle position depuis.

En 22 matchs, Batherson comptabilise 17 buts et 20 passes, pour un impressionnant cumulatif de 37 points. Ces récoltes font de lui le deuxième meilleur buteur et quatrième meilleur passeur du junior majeur québécois, ce qui est loin d'être insignifiant.

Le droitier de 19 ans peut compter sur un solide coup de patin, un flair offensif développé ainsi que sur un tir qu'on peut qualifier de précis et constant pour produire des jeux offensifs à une cadence pharamineuse. Ces atouts ont pu lui permettre d'être sélectionné en quatrième ronde par les Sénateurs d'Ottawa au cours de l'encan 2017 de la LNH.

L'organisation a misé sur un espoir ayant amassé 22 buts et 36 passes, pour un total de 58 points en 61 rencontres, le tout durant sa deuxième saison au sein des rangs junior. Quoique plus vieux que la majorité des joueurs de sa classe de repêchage, Batherson constitue tout de même un bon choix, spécialement au quatrième tour.

Malgré le fait qu'il présente un dossier de production assez imposant, je doute que Batherson se rapporte immédiatement à Ottawa après sa carrière dans la LHJMQ. Il devra certainement faire ses preuves chez les pros en passant par Belleville dans la Ligue Américaine afin d'être promu dans les grandes ligues.

Mais, qui sait, peut-être que d'ici quelques années, nous verrons le nom de Drake Batherson figurer auprès de ceux de Mark Stone, Erik Karlsson, Mike Hoffman et de Derick Brassard au cœur de l'effectif des Sénateurs!